dimanche 26 juillet 2015

Les brèves de la semaine #30




- "Je te trouve super sexy", me dit Chouchou avec les yeux brillants et un grand sourire alors que, hirsute et les yeux encore collés de sommeil, je m'avance en débardeur et en culotte dans notre cuisine/salon pour me préparer un thé, lundi matin. C'est ce qui s'appelle bien commencer la semaine.

- Où manger un lundi midi de pont, en plein mois de juillet, alors que le frigo est désespérément vide? Au Taihon, bien sûr, tenu par une famille asiatique qui se contrefout des jours fériés belges!

- L'enveloppe-mystère de Shermane aura mis 15 jours pour faire Paris-Bruxelles, je crois qu'elle a dû tomber du camion et finir à pied. (Mais ça valait le coup d'attendre, l'expéditrice a été très généreuse!)

- Mardi, dans le Bruxelles-Nice, je peste intérieurement contre les parents qui font regarder des DVD à leurs gamins sans écouteurs si bien que tout le wagon en profite. J'en ai un devant et un derrière, c'est super pratique pour lire. J'arrive tout de même à finir un chouette roman jeunesse et à descendre un manga ainsi que les deux tiers du dernier Odd Thomas (hélas très, très mauvais).

- Quand j'arrive chez moi, aucune trace de dégâts perpétrés par des souris en mon absence. Une victoire de plus pour l'optimisme forcé.

- Mercredi matin, je fais la queue au guichet de la Poste de Monpatelin et réclame de jolis timbres pour envoyer les 11 dernières enveloppe-mystère, qui ont un poids variable et quatre destinations différentes (France, Italie, Allemagne, Nouvelle-Zélande). La postière peine à s'y retrouver; heureusement que personne n'attend derrière moi!

- Jeudi, j'appelle ma tante pour prendre de ses nouvelles suite à son opération; elle va couper à la chimio "de justesse", mais pas à la radiothérapie, car même si elle avait été détectée à 1 cm de diamètre et avant toute atteinte ganglionnaire, sa tumeur au sein était du genre hyper virulente. Je suis contente de voir que son moral est plutôt bon dans l'ensemble, et nous passons trois quarts d'heure à papoter au téléphone (le truc que je ne fais jamais d'habitude).

- Vendredi, je déjeune à la Fabbrica di Marco de fabuleux raviolis morue/pomme de terre et j'apprends que le baba au rhum est une spécialité napolitaine (mais avec cette chaleur et juste après un plat de pâtes, je préfère me contenter d'une salade de fruits frais).

- Sephora vend maintenant des flacons de bain dissolvant spécial paillettes. Je suis assez curieuse de tester ça pour entrer dans un de leurs magasins où je n'avais pas remis les pieds depuis... 2, 3 ans? "Bonjour madame, je peux avoir votre carte de fidélité?" "Je n'en ai pas." "On va arranger ça tout de suite, j'ai juste besoin de quelques informations." "Non, merci." "C'est gratuit et très rapide." "Non, merci." "Mais ça vous donne droit à plein de..." "Non, merci." "Vous êtes sûre que...?" "Non, merci." Je sens bien que la vendeuse est à deux doigts d'appeler le SAMU pour me faire interner.

- Je me faisais une joie de remplacer ma pédicure précédente, qui tenait impeccablement depuis 6 semaines. Mais j'avais envie de vernis aqua et il n'y en avait pas; le topcoat à paillettes énormes  que j'adore n'était pas disponible, et la jeune fille qui s'est occupée de moi (une nouvelle) m'a fait une pose de vernis simple au lieu du traitement brésilien que je voulais. Si j'avais su, j'aurais fait ça toute seule à la maison avec mon Turquoise & Caicos Essie. Groumpf.

- Le barman de l'Oasis me donne ses trucs pour un mojito parfait: il utilise du Havana 3 ans d'âge pailleté, presse légèrement le citron vert dans la cassonade et ajoute deux gouttes d'angostura à la fin. A tester.

- Suite de la persécution ferroviaire: le TER que je veux prendre pour rentrer chez moi est annoncé avec 30 mn de retard. Du coup, je me dis que je serai aussi vite arrivée en bus. Je descends jusqu'à l'arrêt. Le bus censé partir à 17h45 est en panne et sera remplacé... on ne sait pas quand. Je remonte à la gare ferroviaire. Le TER est maintenant annoncé avec 45 mn de retard. LAISSEZ-MOI RENTRER CHEZ MOI BORDEYL.

- 400 followers sur Instagram. J'organiserais bien un petit concours pour fêter ça, mais je suis en panne d'idées.

- Proverbe de juillet: barquette d'abricots en train de s'abîmer, délicieux clafoutis vite fait!

- Samedi en fin d'après-midi, mon menuisier vient déposer chez moi le plus gros morceau de l'escalier qu'il doit m'installer lundi. Le biniou ne passe pas dans le hall de ma résidence; il le monte donc par le balcon avec l'aide de deux collègues et d'une corde ridiculement fine. C'est hyper galère à manoeuvrer, et j'ai des visions d'horreur dans lesquelles la rambarde (vieille de 30 ans, passablement rouillée) cède sous leur poids combiné. Pas d'accident en fin de compte, mais c'était vraiment hyper imprudent de leur part et je mets la soirée à m'en remettre. La journée de lundi va être fun, je le sens.

Bonne semaine à tous.

4 commentaires:

Mylène a dit…

Très chouette cette idée de brèves.... et très bien écrit ça se dévore!!

Katell a dit…

J'adore ces brèves !

Je n'ai jamais compris les personnes qui regardent un DVD ou jouent à un jeu assez bruyant dans le train sans mettre de casque (et y'a pas que des enfants). Dernièrement, j'ai dû subir le son du film regardé par un petit garçon qui pourtant voyageait avec sa grand-mère (naïvement, je pensais que les personnes âgées respectaient un peu plus les autres). Durant ce même voyage, ma fille a réclamé Wallace et Gromit. Je lui ai dit "D'accord mais tu mets le casque, comme ça, tu ne déranges personne". Evidemment, je l'ai dit suffisamment fort pour faire passer le message mais cela a été sans effet !!

shermane a dit…

Haha, pour la plupart des Asiatiques, ce serait au contraire sacrilège de ne pas ouvrir un jour férié : une occasion si belle d’empocher plein de sous ! C’est bien sûr avec cette mentalité que mon père m’a dit, très sérieusement : « et si tu t’avançais constamment dans TOUTES tes traductions pour pouvoir en accepter ENCORE PLUS ? » xD

J’espère que Chouchou et toi avez aimé les petits clins d’œil qu’il y avait dans l’enveloppe nomade.

Rassurée aussi pour ta tante...

((Et si une vendeuse insiste à ce point pour me refourguer ses babioles, je changerais de caisse -_-))

ARMALITE a dit…

(Ah mais je n'aurais pas demandé mieux, mais c'était midi un jour de semaine et il n'y avait pas d'autre caisse ouverte!)