dimanche 19 juillet 2015

Les brèves de la semaine #29




- Lundi après-midi, Chouchou passe un scanner. Evidemment, il faut encore attendre quatre ou cinq jours pour avoir les résultats. Je ne suis pas DU TOUT angoissée. 

- Révoltée et consternée par l'accord finalement conclu entre l'UE et la Grèce. Une porte s'était entrouverte sur un espoir; elle vient de claquer au nez de la démocratie. Wolfgang Schaüble occupe désormais la première place de mon hit-parade de Grands Méchants Politiques, devançant Vladimir Poutine qui stagnait là depuis un moment. 

- Comme souvent le mardi après-midi, je m'offre une crêpe à l'ananas au food truck Ty Penty, stationné ce jour-là square de Meeus. C'est délicieux (bien que pas facile à manger en marchant) et toujours servi avec le sourire!

- Je profite d'une place gratuite pour accompagner Mlle Mars au cinéma voir "Les Minions", et contre toute attente, je ris beaucoup. Je suis très mauvais public pour le comique, surtout de situation, mais le film est vraiment drôle même pour un Grinch comme moi.

- Mercredi, je mange ma toute dernière barre de Blanc Vanille Villars. Faute de séjour en Suisse dans un avenir proche, vais-je devoir me résoudre à acheter du Galak? (Horreur, malheur.)

- Jeudi, je descends à pied jusqu'à De Brouckère sous un beau soleil qui donne envie de jouer les touristes. Je m'arrête pour un lunch rapide dans le jardin (très agréable) du restaurant Green Kitchen au musée Belvue, puis je fais les petites courses qui m'ont amenée dans le centre et je remonte en bus vers le parvis Saint-Boniface, où je m'installe à l'Ultime Atome pour boire un verre en bouquinant. Et là, je me souviens pourquoi ça fait des années que je ne viens plus à l'Ultime Atome: parce que le service est invariablement abyssal.

- Les babies Wonders rose pâle et blanc que je guigne depuis des mois sont soldées à 50% chez Kusje, et il reste ma pointure. J'hésite: d'un côté, je ne suis pas censée acheter de chaussures  ce mois-ci; de l'autre, j'ai déjà deux paires de babies de cette marque (des rouges et des noires), et je les porte énormément parce qu'elles sont aussi confortables que mignonnes.

- Chouchou dépanne, par Skype et en catastrophe, la filleule d'un ami qui vient de planter sa migration de site internet sans avoir fait de backup préalable. C'est très amusant de constater qu'au-delà des conseils techniques, il assure aussi le soutien psychologique: "Le pire est déjà arrivé, tu ne peux plus rien faire, donc ne te mets pas les nerfs en boule et passe une bonne nuit de sommeil".

- Vendredi, le résultat du scanner de Chouchou tombe: il a un gros calcul (5 mm) dans un rein. Ca risque de ne pas être plaisant à évacuer, mais au moins, c'est bénin. Je respire.

- Je suis ravie de remporter le concours Instagram organisé par My Cup Of Tea pour ses 300 abonnés. Du courrier dans ma boîte à lettres et des découvertes en perspective!

- L'Amour Fou a changé sa carte. De nouveaux cocktails, mais plus que 6 recettes de burgers contre une quinzaine avant. 2 des 3 formules végétariennes (dont ma préférée: Portobello farci de chèvre frais et de cerneaux de noix) ont disparu. Ce n'est vraiment pas une amélioration.

- Dans la partie de la chaussée d'Ixelles qui redescend vers la place Flagey après la place Fernand Cocq, le collectif Yarnbombing Bruxelles a habillé un autre arbre. J'aime tellement ces installations urbaines qui mettent de la gaieté dans les rues toutes grises!

- Samedi midi, nous testons la salade de ramen froide du Samouraï Ramen: avec de la sauce aux cacahuètes, c'est une tuerie.

- Au 5ème épisode (sur 10), "The astronaut wives club" commence enfin à devenir intéressant - il était temps.

- Dimanche, je profite d'une journée maussade pour faire du tri dans ma penderie d'été: plusieurs T-shirts et pulls abîmés partent à la poubelle, une grande brassée de robes neuves ou presque va aller dans un sac en attendant une prochaine troc party, deux paires de chaussures se retrouveront bientôt dans mon vide-dressing. Pendant que j'y suis, je fais du ménage dans ma PAL, dont je retire une bonne dizaine de bouquins que je revendrai chez Pêle-Mêle. Et je vire de ma table de nuit l'Eggling dont aucune pousse n'a jamais daigné sortir.

Bonne semaine à tous.

7 commentaires:

elmaya a dit…

Pourquoi ai-je toujours faim quand je te lis ? Faim, ou envie de thés et de cocktails selon la saison, envie de bouquins... Bon, je crois que je sais pourquoi je suis devenue accro à ton blog... (Par contre, les chaussures, ça ne me passionne pas plus que ça, j'avoue...Tant mieux pour mon compte en banque !)

Toutes mes pensées à ton Chouchou, les calculs rénaux, je connais... Mais comme tu dis, au moins, c'est bénin, j'avais éprouvé le même soulagement au diagnostic !
Et mes félicitations pour son soutien psychologique, je vais tâcher de me remémorer sa petite phrase...

Sandrine a dit…

Le Blanc Vanille Villars y en a au GB square Marlow (Uccle) et quelquefois chez Abao (Watermael-Boitsfort):)

ARMALITE a dit…

Ah, super, merci, faut juste que je trouve une occasion de me traîner à Uccle (mais ce sera toujours plus'près que la Suisse!)

Pascale a dit…

J'en vois aussi chez Leclerc et Carrefour, du Villars Blanc...
... mais dans quelques jours, j'aurai aussi une adresse où en expédier...

Stella a dit…

Oh là la l'info qu'il ne fallait pas que je vois, le super bon chocolat blanc qui me faisait envie suite à la lecture de ce blog serait disponible juste au carrefour en bas de chez moi! Je sens que demain je vais aller y faire un tour!

Pascale a dit…

Stella: Oups, désolée!! Il n'y en a peut-être pas dans tous les Carrouf' de France :-) (c'est mieux là ou c'est pire comme nouvelle?? :-D )

babakitchen a dit…

j'adore !! je découvre des parties de ma ville en te lisant, je les vois autrement, c'est cool, merci !!
bisous