dimanche 12 juillet 2015

Les brèves de la semaine #28




Tout ce qui m'a miné le moral cette semaine:
- Lundi soir, je me suis disputée avec Chouchou. Nous ne nous sommes pas adressé la parole de toute la semaine au-delà de "Qu'est-ce que tu veux manger ce soir?". Grosse grosse ambiance jusqu'à dimanche matin.
- J'ai fait du sport à peine deux fois tellement j'étais peu motivée, et vendredi, j'ai carrément séché le boulot. Ma date de remise est dans un mois, et j'ai le temps de me rattraper, mais mon enthousiasme pour le travail comme pour le fitness avoisine actuellement le degré de congélation de l'azote (alors que je traduis un bouquin très sympa).
- Ma prof de yoga a annulé le cours en plein air de samedi pour se rendre en urgence au chevet de son père qui traîne un cancer depuis des années. J'ai lu entre les lignes de son message et eu mal pour elle. Du coup, je n'ai pas arrêté de repenser à mon propre père, qui me manque tellement...
- Les vacances à Toulouse se rapprochent, et j'appréhende de plus en plus. Je vais encore avoir un mal de chien à ne pas m'engueuler avec ma mère; je vais encore à peine apercevoir ma soeur et sa famille en coup de vent et rentrer complètement déprimée. J'ai dit que mon père me manquait?
- Nettement plus trivial mais énervant: le masque Gratiae hors de prix que je me suis fait refourguer par un vendeur horripilant m'a transformé le visage en devanture de mercerie. Et j'ai la tension qui monte rien qu'à m'imaginer ferrailler encore verbalement avec ce type pour obtenir qu'il me rembourse, comme il avait promis de le faire si je n'étais pas convaincue à l'usage.
- Le dernier Scarlett Thomas, que j'étais impatiente de lire au point de l'avoir précommandé en hardback il y a plusieurs mois, est d'une nullité abyssale, avec entre autres choses une héroïne alcoolique/boulimique/shopping addict comme dans un roman de chick lit, des considérations métaphysiques encore plus vaseuses que d'habitude et une pléthore de fantasmes sexuels déviants, dont celui d'une gamine de 12 ans qui imagine les personnages du Club des Cinq dans une scène vaguement BDSM. Au secours.

Tout ce qui m'a réconfortée:
- L'opération de ma tante s'est passée aussi bien que possible; dès le lendemain soir, elle était de retour chez elle. On va voir maintenant ce qu'elle aura comme chimio et radiothérapie préventives, et je n'ose jamais me réjouir prématurément avec cette saleté de maladie, mais disons que so far, so good.
- Un bon burger aux Super Filles du Tram mardi; un fabuleux bahn mi au Yéti 2 vendredi; des caïpiroska à la pastèque préparées par la serveuse du Berger qui commence à bien me connaître et qui fait des grimaces en me récitant la liste des cocktails du moment pour m'indiquer ceux qu'il faut éviter à son avis. La bouffe et l'alcool, deux valeurs sûres pour se remonter le moral (avec modération, évidemment).
- Continuer à remplir mes enveloppes-mystère m'amuse vraiment, et j'ai commencé à en recevoir en retour. Egalement dans ma boîte aux lettres cette semaine: une carte inattendue d'Autre Moi, qui m'a fait super plaisir.
- Pour la première fois depuis une éternité, je me suis fait une manucure avec des paillettes-confetti. Ce sera un fléau à enlever, mais en attendant, j'ai les ongles ultra festifs.
- Dimanche après-midi, nous sommes allés voir l'expo sur les paysages belges au musée d'Ixelles. Nous en avons profité pour faire un peu les andouilles dans les galeries de la collection permanente, où Chouchou m'a gratifiée de ses inénarrables commentaires. Face à un tableau représentant une femme de dos devant une fenêtre ouverte: "Dans cette oeuvre, par exemple, la perspective légèrement faussée introduit une dimension onirique." Se tournant vers le tableau suivant: "Ca, c'est une casserole de moules."
- Histoire de conclure la semaine mieux qu'elle n'a commencé, j'ai réservé nos billets d'avion pour Budapest fin septembre et jeté un coup d'oeil aux tarifs des apparts Airbnb: ça a l'air à peu près aussi bon marché qu'à Porto, ce qui tombe vraiment bien!

Bonne semaine à tous.

3 commentaires:

shermane a dit…

Oh ce doit être chouette, un cocktail à la pastèque.
Que ta nouvelle semaine soit moins tumultueuse !
(Et vos photos du Musée d’Ixelles sont très chouettes)

babakitchen a dit…

les super filles de tram, je travaille à 5 minutes à pied, rue dautzenberg, c'est ma cantine une fois par semaine !!

ARMALITE a dit…

On s'y croisera peut-être un jour alors, même si je vais plus souvent au Takumi, 50 m plus bas :-)