vendredi 10 juillet 2015

30 new things: week 4



Jour 22: Tirer la première prédiction de mon bocal de bonheurs instantanés
Lors de notre récent passage à Maastricht, je n'ai acheté qu'une seule chose: ce mignon petit bocal fabriqué  par une société néerlandaise à partir de matériaux recyclés. Il contient douze prédictions heureuses que je suis censée tirer au rythme d'une le premier de chaque mois pendant un an - et hier, j'ai complètement oublié. Mais ce n'est pas grave: ma chance inattendue a encore trente jours pour se manifester; elle sera de toute façon bien accueillie!



Jour 23: Faire une séance de yin yoga
J'ai envie de bouger un peu, et en même temps, il fait une telle chaleur que je n'ose ni courir ni faire le moindre exercice de fitness. Je jette donc mon dévolu sur cette séance de yoga quasi-immobile, censée stimuler mon métabolisme. J'ai peur de m'ennuyer en tenant chaque posture pendant la durée indiquée (3 à 10 minutes), mais non. J'entre dans un état presque méditatif très agréable, et j'aime sentir mes articulations s'assouplir sous le simple effet de la gravité. Il faudra que je cherche d'autres séances du même type pour les jours où des activités physiques plus exigeantes ne seront pas une option.



Jour 24: Tester le masque régénérant Gratiae
Mardi alors que je me baladais en ville, je me suis fait alpaguer par un vendeur d'une marque bio très chic que je ne connaissais absolument pas. Si je n'avais pas été déboussolée par une mauvaise nouvelle reçue quelques heures plus tôt, jamais je ne l'aurais suivi jusqu'à son comptoir. Mais j'avoue que le Renewing Peeling Gel qu'il a testé sur ma main semblait bluffant, alors malgré son prix atroce, je l'ai laissé me convaincre d'en acheter un. Je n'étais pas encore sortie de la boutique que je regrettais déjà cette folie. Quand je l'essaye à la maison, non seulement je ne constate pas le même effet sur mon visage, mais il est hors de question que je me contente d'ôter la texture pelucheuse avec un coton comme recommandé: j'ai au minimum besoin d'un rinçage à l'eau micellaire. Je pressens l'achat le plus mal avisé de l'année.



Jour 25: Soutenir un artiste sur Patreon
Patreon est un site de crowdfunding qui permet de soutenir un artiste dans la durée plutôt que sur un projet ponctuel (façon Kickstarter), en lui assurant un revenu régulier versé soit chaque mois, soit chaque fois qu'il publie une création. C'est la seconde option qu'a choisi ma chère Amanda Palmer, et comme j'aime autant ce qu'elle fait que la façon dont elle le fait j'ai envie, à ma modeste échelle, de faire partie de ses "mécènes".



Jour 26: Regarder "The astronaut wives club"
Après avoir terminé "Sense8", il faut bien trouver une autre série pour occuper les longues soirées d'été. J'aime beaucoup l'Amérique du début des années 60, alors même si la conquête de l'espace n'est pas un de mes thèmes préférés, je me dis que "The astronaut wives club" peut être sympa à regarder. Le pilote me laisse partagée, ni conquise ni rebutée. Il faudra attender les épisodes suivants pour me prononcer.



Jour 27: Acheter des freesias
S'il y a presque toujours des fleurs fraîches chez moi, j'ai tendance à acheter toujours les mêmes: selon les disponibilités saisonnières, des pivoines, des renoncules ou des tulipes, plus rarement des oeillets ou des tournesols, très exceptionnellement des lisianthus, des dahlias ou des anémones. Mais aujourd'hui, j'ai décidé de changer un peu et opté pour une brassée de freesias jaunes, violets et rouges.



Jour 28: Me relever les cheveux autrement qu'en queue de cheval
Je suis une minimaliste de la coiffure: la plupart du temps, après un shampoing, je lisse ma frange à la brosse ronde et je laisse le reste de mes cheveux sécher tout seuls comme ils le sentent. Si j'ai besoin de les attacher - pour faire du sport, parce qu'il fait trop chaud ou pour camoufler que je n'ai pas eu le temps de les laver -, je fais une queue de cheval haute, et basta. Mais j'envie tout le temps les filles que je croise avec des messy buns qu'elles ont l'air d'avoir confectionné négligemment en un tour de main et trois épingles, et encore plus celles qui se font des... demi-couronnes de tresses dans la nuque (je ne sais même pas comment ça s'appelle). Alors aujourd'hui, je tente ma version du truc. Certes, je n'y passe pas plus de 5 minutes, mais une chose est certaine: pour ma reconversion professionnelle, la coiffure, c'est out.
(Des lectrices indulgentes m'ont demandé sur Instagram comment j'avais fait. C'est pas dur: on tresse les cheveux de chaque côté de la tête, on noue les deux nattes dans la nuque en les passant dessus-dessous, on planque les extrémités et on fixe avec des épingles!)



Jour 29: Goûter une Pavlova
Je ne suis pas très sucré, mais en général, les trucs aux fruits passent bien, et je n'ai encore jamais goûté ce grand classique des salons de thé. La version bio maison de God Save The Cream est délicieuse... ce qui ne m'empêche pas de saturer au bout de trois bouchées.



Jour 30: Goûter un sandwich bahn mi
Funambuline cherchait récemment du pain convenable pour se préparer cette recette vietnamienne dont je n'avais jamais entendu parler jusque là. Alors, quand j'arrive au Yéti 2 ce midi pour me prendre un burger végé mais que je vois "sandwich bahn mi" à la carte, je suis obligée de goûter. Comme c'est mon premier, je ne saurais pas dire dans quelle mesure c'est fidèle ou non à la recette originale, mais je trouve ça délicieux! Le pain est croquant, le porc tendre, la sauce piquante juste comme il faut; les légumes crus et la coriandre à foison apportent une très agréable note de fraîcheur.

Bilan de ce mois de petites découvertes: c'était très sympa! Certains jours, j'ai eu plus de mal que d'autres, parce que je ne sortais pas de chez moi, que j'étais très occupée ou que j'avais la tête ailleurs, mais j'ai presque toujours trouvé un truc nouveau à tester (et sinon, je me suis rattrapée dès le lendemain). Ca m'a servi de coup de pouce pour des activités que je procrastinais depuis un petit moment, ou parfois juste aidée à être un peu plus aventureuse et à sortir de ma routine. Dans tous les cas, une bonne expérience, que je me verrais bien reconduire une fois par an. 

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Aller hop,rendez-vous pris une fois par an ;)
Bizzz Nad

elmaya a dit…

C'est malin, j'ai envie d'un sandwich banh mi...

Je trouve ton retour d'expérience très intéressant. Et une bonne chose à faire quand on trouve qu'on s'enlise dans sa vie, qu'on a envie de changement : le provoquer au lieu d'attendre en se lamentant qu'il vienne tout seul...

Mlle Funambuline a dit…

Pavlova, bahn mi, fressia, yoga yin, que je jolies sonorités dans ta semaine :-)

ElanorLaBelle a dit…

Ce mois de "nouvelles choses" était très intéressant. Ce fut visiblement une bonne expérience pour toi mais étrangement, je pense que c'est tout aussi sympa pour ceux qui te lisent (et ça donne envie de faire de même)