mardi 23 juin 2015

Cap', pas cap'




En ce moment, je réfléchis beaucoup au concept "Oser", qui sera sans doute le sujet du prochain challenge d'octobre. Je m'interroge sur la notion de courage, qui est très différente chez chacun. De manière un peu plus ludique, je me suis amusée à définir 10 choses que j'étais "chiche" de faire, alors qu'a priori elles n'étaient pas évidentes pour beaucoup de gens, et à l'inverse, 10 choses que je n'étais "pas chiche" de faire alors que beaucoup de gens les considèrent comme banales. 

CAP'
Parler devant un public nombreux ou une caméra
Me jeter d'un avion en parfait état de marche
Manger seule au restaurant; aller seule au cinéma ou au spectacle; voyager seule
Sortir sans maquillage, et me sentir très bien comme ça
Me teindre les cheveux dans des couleurs improbables
Me foutre de ce qu'on pense de moi
Ignorer la pression sociale à la conformité
Défendre mes droits ou mes intérêts
Me discipliner pour travailler à la maison
Dire "non" si je n'ai pas envie

PAS CAP'
Pardonner à ceux qui m'ont blessée
Pleurer en public
Regarder des scènes violentes au cinéma ou à la télé
Faire semblant
Conduire dans une grande ville
Voyager dans des pays très pauvres
Apprendre seule à utiliser un nouveau programme/logiciel
Faire couper mes cheveux courts
Sortir avec les mollets pas rasés
Demander un service (à moins de ne pas pouvoir faire autrement)

Et rien qu'avec cette petite liste, on a une bonne idée de mes forces et de mes faiblesses: en gros, j'ai d'excellents rapports avec moi-même et des difficultés relationnelles avec autrui - le syndrome "C'est pas moi, c'est toi". 

Et vous, qu'est-ce-ce que vous êtes cap' et pas cap' de faire? Pensez en termes d'audace plutôt que de compétence pure. 

11 commentaires:

Anne a dit…

Amusant ce genre de petit quizz, j'adore et je m'y soumets volontiers !

CAP
Descendre dans une cage à requins (déjà fait en Australie)
Sauter en parachute
Faire des randonnées réputées difficiles
Laisser tomber des discussions orageuses pour ramener la paix dans le ménage, même si je sais que j'ai raison
Faire du naturisme
Et dans un autre domaine (je ne sais pas si on peut le dire ici mais tu censureras si tu veux) : l'épilation intégrale, l'amour à plusieurs, la double pénétration

PAS CAP
Sortir seule
Traverser des quartiers réputés craignos, même en journée et accompagnée
Aller au McDo
Le sperme dans la bouche

ARMALITE a dit…

Je n'ai pas inclus de trucs sexuels parce que 1/ ma vie sexuelle ne regarde pas que moi 2/ je ne veux pas que les recherches par mots-clés sur Google me ramènent un certain genre de lecteurs. Mais si quelqu'un d'autre veut parler de la sienne, ça ne me dérange pas :-)

shermane a dit…

Tu classes le pardon dans l’audace parce que c’est une forme de prise de risques pour toi ?
Curieusement, j’ai toujours vu ça comme une question de désir (ou de volonté).

Je me permets de te piquer cet amusant exercice (car manque total d’inspiration ces temps-ci) :)

ARMALITE a dit…

Oui, je trouve ça courageux de pardonner, ça implique qu'on s'expose à une nouvelle déception.
(Et fais donc, je t'en prie.)

Annick a dit…

"CAP"
Préparer un apéritif pour 70 personnes
Aller seule au restau/bar/ciné
Organiser un voyage dans un pays lointain totalement inconnu
Changer un siphon et déboucher un lavabo
Faire de longues randonnées en montagne avec escalade
Conduire dans une ville inconnue et à gauche
Tenir tete à un avocat important
Pleurer en public

"PAS CAP"
Faire un tatouage ou piercing
Suivre un régime alimentaire
D'aimer les araignées, serpents et rats
De sauter à l'élastique d'un pont
De mentir
De colorer mes cheveux
De regarder des scènes violentes
D'aller me promener seule la nuit

Voilà ce qui me vient en tete. Bonne journée.



Athéna a dit…

CAP :
Parler devant quelques personnes (plus de 30, jamais essayé)
Reprendre des études avec des gens qui avaient 20 ans de moins que moi
Niveau vestimentaire/cosmétique, j'ai osé tout ce que je voulais mais je ne crois pas être très excentrique de nature.
Pas CAP :
De téléphoner à des gens que je ne connais pas ; je suis obligée de le faire professionnellement et cela me ronge
De vaincre mon vertige
De ne plus avoir peur des chiens
De regarder un film, lire un livren voir une émission où il y a des serpents

Dola a dit…

Cap :

- Parler en public
- Prendre des décisions difficiles et changer de vie : s'installer à l'étranger après 35 ans, divorcer presque 20 ans de vie commune
- Me baigner / pratiquer le sauna nue dans des espaces mixtes ( à Rome fais comme les romains:-))
- Conduire dans des endroits inconnus
- Prendre l'avion sans inquiétude
- Reconnaitre mes torts, m'excuser
- Porter un deux pièce sur une plage ( après deux enfants et des vergetures)
- Suivre mon instinct, même si la société, la raison, la logique pointent une toute autre direction
- Supporter la douleur , se dépasser physiquement
- Dire aux gens à quel point ils comptent pour moi, / leur présence me ravit
- Savoir féliciter , complimenter y compris dans le milieu professionnel
- Couper mes cheveux très courts

Pas Cap

- les sports extrêmes ( saut en élastique, parachute)
- la vitesse / la descente : aucun plaisir à glisser sur des pistes enneigées ou à dévaler la montagne en VTT
- Prendre le téléphone pour appeler des inconnus ( je ne suis pas la seule apparement, je lutte aussi)
- Dire non sans me justifier
- Lire et ou regarder des scènes violentes
- Manger des insectes
- Me promener seule la nuit en campagne
- Ne pas détourner le regard devant l'extrême pauvreté , le dénuement ( par extension je pense que je rejoins Armalite : les pays pauvres ce n'est pas vraiment pour moi)
- Passer un savon à quelqu'un , particulièrement dans le monde professionnel ( j'ai toujours peur de blesser les gens)

Sighel a dit…

Cap :

- de jouer tous les jours devant des centaines de spectateurs
- de refuser un CDI pour m'installer à mon compte dans le domaine qui m'a toujours fait rêver
- de vaincre mes peurs (au moins d'essayer)
- de tester des tonnes d'activités sans aucun lien les unes avec les autres, pas forcément à la mode ni utiles pour mon CV mais juste pour le plaisir
- de suivre mon chéri n'importe où s'il doit bouger pour son boulot
- de me balader en ville seule la nuit

Pas cap :

- de sauter à l'élastique ou en parachute
- d'oublier les crasses que l'on a pu me faire
- de travailler dans un secteur ou une entreprise qui ne me conviennent pas, même temporairement, même si c'est bien payé
- de renoncer (à des amitiés, à des activités, à des projets ...)
- de vivre à l'étranger seule
- de me teindre les cheveux ni de les couper court (pour le moment)

Mlle Funambuline a dit…

Pour les scènes violentes, la suite de Sense8 va beaucoup, beaucoup, beaucoup moins te plaire ^^

Le pilote et les 3 premiers épisodes sont très différents de la suite, qui est beaucoup plus dans l'action... et la violence. Attention à tes yeux :-/

0205patsy a dit…

exercice très intéressant! Alors je me lance:
Cap:

- de sortir les araignées à main nues/ dans un verre recouvert d'un papier pour les plus grosses
- de me lancer dans la pose des joints de placo de toute la maison sans avoir jamais fait ça auparavant
- de me promener la nuit à la campagne sans lampe de poche (pour voir les étoiles et écouter les animaux)
- d'ouvrir les fenêtres pour observer les orages
- de regarder des scènes violentes à la tv (si ça sert le scénario)
- de sourire aux gens que je croise
- de savoir dire non
- de pleurer en public
- d'endurer le deuil de personnes proches avec philosophie
- de me lancer dans des études de 6 ans pour un diplôme non reconnu
- de voir le bon côté de chaque chose

pas cap:

- de parler en public (même avec des notes devant mes yeux)
- de faire respecter mes opinions ou d'argumenter face à quelqu'un que je ne connais pas bien
- de supporter la condescendance/ l'arrogance des gens qui se sentent au dessus des autres parce qu'ils gagnent plus d'argent/sont plus cultivés
- d'aller dans un pays seule si je ne parle pas au moins quelques mots de la langue
- de danser en public
- de faire la cuisine sans avoir peur de décevoir mes invités
- de me lancer dans l'inconnu professionnellement
- d'envisager sérieusement un enfant après 14 ans de vie commune
- de sauter en parachute/à l'élastique/ faire des manèges à sensation
- d'être régulière dans mes contacts amicaux (mais je me soigne!)

Anonyme a dit…

Cap:
- parler en public, moi aussi
- accompagner quasi n'importe quoi au piano si je l'ai entendu une ou deux fois
- faire de jolies choses avec mes mains
- chanter juste
- partir en vacances seule
- de parler politique, féminisme, écologie ou religion, ou de laisser transparaître de gros sous-entendus sur ce que je pense, même si ça peut être mal perçu.
- d' accepter l'éventualité d'interpréter certaines choses comme des signes de la présence d'une amie décédée à mes côtés, alors que je m'y suis toujours refusée avec d'autres proches partis trop tôt...
- me remettre à faire des photos, même qu' c'est sans talent époustouflant
- essayer de progresser en dessin et aquarelle même si je suis débutante avec beaucoup de chemin a faire.

Pas cap:
- manger des huîtres ou du fromage
- supporter une fois de plus une situation de harcèlement pro, des abus de pouvoir et de hiérarchie
- faire du sport juste "pour le sport", toute seule, sans amies pour papoter ou prendre un verre après, sans une petite carotte, quoi... Le sport en soi m'emmerde, je me fais chier. Donc s'il n'y a pas la petite motivation supplémentaire....
- pardonner des choses graves (harcèlement, perversité, mensonge, manipulation et utilisation)
- de résister à certaines pulsions d'achats " consolants"
- aimer mon corps et accepter mes kilos
- faire un enieme régime (en ce moment mais ça reviendra peut-être)
-d'être ponctuelle, très souvent...
- faire un jogging
- supporter une réflexion sur mon poids ou du harcèlement de rue sans envoyer une bonne punchline bien violente


Anne-claire