mercredi 24 juin 2015

30 new things: week 2



Jour 8: Reposter un Instagram
Plusieurs fois déjà, j'ai voulu participer à des concours nécessitant de reposter un Instagram, et je n'ai pas su comment m'y prendre. C'est Chouchou qui éclaire ma lanterne: je dois télécharger une application supplémentaire appelée "Repost". Je pouvais toujours chercher dans Instagram même! La photo sur laquelle j'effectue mon test me serre le coeur: Amanda Palmer, en plein enregistrement studio à Londres, reçoit un coup de fil la prévenant que son meilleur ami qui lutte contre un cancer depuis 4 ans est aux portes de la mort, et elle file prendre un avion pour rentrer à Boston lui dire adieu.



Jour 9: Tester la Pierre du Droguiste
Autrefois, comme nettoyant universel, j'utilisais un produit appelé "Blanc Egyptien" que je commandais sur le catalogue de Vitrine Magique. Là, les joints de mon carrelage sont vraiment cracra, et je cherche un truc pour leur rendre un aspect présentable quand, au détour d'un rayon d'Eurodif, je tombe sur un présentoir de produits Briochin à base de savon de Marseille, avec un packaging délicieusement rétro et une bonne odeur d'eucalyptus. Je teste leur nettoyant universel dès le surlendemain: sans être miraculeux, il me permet d'obtenir une amélioration très, très nette. Mes joints n'ont pas l'air neufs, mais ils ont l'air propres, et c'est déjà pas mal. La prochaine fois, j'attaque mon salon de jardin et le transat qui traînent depuis trop longtemps sans soins sur mon balcon. Et je retournerai probablement chez Eurodif acheter le détachant textile.



Jour 10: Planter un eggling
J'ai fait l'acquisition de ce petit objet à la boutique de l'Alimentarium de Vevey, en mai. Le principe: un oeuf en matière bio-dégradable, bourrée d'élément nutritifs, dont on casse le dessus pour révéler les graines qu'il contient (il existe des tas de variétés, j'ai craqué pour la lavande). Puis on arrose le tout et on regarde pousser. Oui c'est un gadget, mais je trouve ça terriblement joli. Si ma lavande daigne pointer le bout de son nez comme prévu - je n'ai pas DU TOUT la main verte -, je posterai d'autres photos sur Instagram!



Jour 11: Fabriquer des pompons en forme de coeur
Aujourd'hui, je prends une grande leçon d'humilité en m'apercevant que je suis infoutue de comprendre le mode d'emploi d'une machine à fabriquer des pompons en forme de coeur. Je ne sais pas à qui s'adresse cet engin infernal, mais de toute évidence, un bac +5 et un QI qui m'a autrefois valu d'être qualifiée de surdouée par une psychologue scolaire ne suffisent pas à l'utiliser. Quand j'entends les mots "Woputaing, ce truc ne va pas tarder à passer par la fenêtre" sortir de ma bouche, prononcés avec l'accent et les inflexions de voix de mon père, je me dis qu'il est temps de renoncer et de tout foutre à la poubelle. Dont acte. 



Jour 12: Découvrir "Sense8"
Depuis son apparition sur Netflix en début de mois, cette série suscite des commentaires carrément lyriques d'une grande partie de mes contacts Facebook, même si une petite minorité déclare au contraire que le pilote l'a ennuyée ferme et qu'elle n'a pas eu envie de poursuivre. Moi, je suis séduite d'emblée. Et comme il paraît que ça gagne en qualité et en intensité au fil des douze épisodes de la saison 1 (sur 5 prévues), je me réjouis déjà de regarder la suite. Puis de vous pondre un article dessus, évidemment.



Jour 13: Participer au projet photo #LikeYou
L'idée: faire des portraits de politiciens et de gens ordinaires en train de grimacer, les mélanger et en recouvrir le sol de la place du Parlement Européen afin de prouver que "les politiciens sont des gens comme les autres". Personnellement, je les tiens pour le 4ème fléau de l'humanité, juste après les banquiers, les traders et les grands patrons, mais j'avoue que l'idée de voir ma bobine étalée dans un lieu public au milieu d'une grande mosaïque de visages me plaît pas mal. Je vous préviendrai quand le résultat sera visible. Et si vous avez envie de participer vous aussi, ça dure jusqu'à jeudi soir.



Jour 14: Préparer une soupe froide
Croyez-le ou non, je n'avais encore jamais essayé, mais une recette de gaspacho concombre-roquette trouvée dans un magazine m'a donné envie. Avantage: c'est super facile à préparer; impossible de se louper! Inconvénient: une partie des ingrédients doit mariner une heure au frigo dans un Tupperware; mieux vaut donc ne pas s'y prendre au dernier moment pour la préparation. J'ai zappé la mousse de raifort censée servir d'accompagnement, un peu parce que je n'ai pas de batteur électrique et un peu parce que je ne suis pas fan de raifort, mais je pense que c'était une erreur. Je regrette aussi que mon blender ne me permette pas d'obtenir un résultat plus "lisse". Néanmoins, ma soupe froide a bon goût et remplit bien l'estomac pour très peu de calories, ce qui en fait un excellent repas du soir l'été!

2 commentaires:

shermane a dit…

Ah d’accord pour Repost. J’ai cherché partout aussi sur l’app de base en me refusant à regarder la solution sur Internet (ça me prend parfois). Je me coucherai moins bête ce soir.

L’Eggling est trop mignon et je craquerais bien mais avec des chats mwhahahaha.

ARMALITE a dit…

Je trouve ça complètement naze de ne pas avoir prévu la fonction sur l'app de base, c'est pas du tout user friendly!