dimanche 5 avril 2015

Les brèves de la semaine #14




- Lundi, j'attaque le Body Revolution, un programme de fitness sur 3 mois qui alterne les séances plusieurs fois par semaine au lieu de les répéter X fois de suite. J'aime le principe; par contre, la première séance est vraiment super facile. Après 6 jours d'arrêt, j'avais envie de me faire une bonne suée. Je suis donc un peu frustrée pour le moment, mais d'après Marika qui vient d'attaquer le deuxième mois, je ne devrais pas tarder à pleurer ma mère. Si je dis que j'ai hâte, je passe pour une grosse maso, ou bien?

- Mardi, je réserve des billets d'avion pour descendre à Toulouse cet été. 110€ par personne l'aller-retour depuis Bruxelles avec EasyJet. A ce prix-là, et pour un voyage d'1h40 contre plus de 10h, je ne vois pas bien comment la SNCF me ferait préférer le train. (Oui, on n'aura droit qu'à un bagage cabine chacun, mais on est minimaliste ou on ne l'est pas!)

- Je déteste TELLEMENT devoir traduire des poèmes. Surtout quand ils sont illustrés et que je ne peux prendre que très peu de liberté par rapport à leur contenu. En français, y'a pas grand-chose qui rime avec "rêves" ou avec "puce"; résultat: deux heures à transpirer sur 16 petites lignes, et je ne suis toujours pas contente du résultat.

- Mercredi midi, je retrouve Sophie-Grosquick au Cook & Book pour notre premier lunch ensemble depuis... pfiou, beaucoup trop longtemps. Au rayon littérature générale, je me laisse tenter par "Lève-toi et charme" de Clément Bénech, je que vais ensuite lire pratiquement d'une traite au Comptoir Florian. Je trouve l'écriture un rien prétentieuse et l'histoire peu substantielle - mauvaise pioche, donc.

- Mmarie a glissé ma carte d'anniversaire (et une paire de chaussettes renards!) dans la mauvaise boîte à lettres - celle qui ne correspond à aucun appartement et dont personne n'a la clé. Heureusement, j'arrive à repêcher l'enveloppe. C'est parfois bien pratique d'avoir de toutes petites mains!

- Le pilote de "Younger" a davantage plu à Chouchou qu'à moi. Mais il nous reste à essayer "Unbreakable Kimmy Schmidt", "The fall", Mozart in the jungle", "iZombie" et les nouvelles saisons de "Game of thrones" et "Orphan black" commencent bientôt; on devrait réussir à occuper nos soirées.

- Vendredi, je reçois la robe de pinup à cerises commandée chez Collectif en 38 au lieu du 40 que je prenais jusque là, et qui était devenu juste avant que je ne me mette au fitness. Quand je la déplie, je me dis "Ouh là là, c'est bien trop petit pour moi!". Erreur: elle me va à la perfection, à part les manches élastiques qui serrent un chouïa parce que mes bras restent encore un peu trop dodus. Mais on va arranger ça! C'est la première fois que mes efforts de ces trois derniers mois se traduisent de manière concrète, et je suis ravie.

- La chaîne de magasins scandinaves Tiger (une sorte d'équivalent local de Hema, en dix fois plus mignon) ouvre un point de vente avenue de la Toison d'Or sous le nom Flying Tiger, youhou!

- Je suis en train de bavarder avec Gasparde sur le canapé du Berger quand Jennifer et sa maman, toutes deux lectrices du blog ayant participé à une ronde des poches, s'approchent pour me saluer et me faire tout un tas d'adorables compliments. L'espace de cinq minutes, je me sens un peu comme une star.

- Le restaurant Little Tokyo, qui a ouvert sur le parvis Saint-Boniface jeudi soir, propose une carte variée de plats japonais servis dans une salle très agréable. Les soba ne valent pas ceux du Samouraï Ramen, et les gyoza sont plutôt bof, mais je trouve les tempura de patate douce assez géniaux, et on me souffle à l'oreillette que les udon ainsi que le donburi d'agneau grillé se laissent très bien manger.

- Samedi, pendant le voyage de retour depuis Mons, M. Gasparde met le dernier album de Nightwish (groupe que je connaissais seulement de nom jusqu'ici). Hé ben, j'aime beaucoup, et comme j'ai récemment fait du vide dans mon iTunes, je vais probablement investir.

Bonne semaine à tous.

6 commentaires:

Leyciaan a dit…

Hiiii! J'écoute "Edema Ruh", le 8eme titre de cet album en boucle. Il fait référence au Nom du vent de Rothfuss que j'ai adoré. Quand un groupe de metal s'inspire d'un roman que j'ai adoré ça me rend euphorique!

Tiger, j'ai regardé voir s'il y avait une boutique à Paris et bien... Ils se sont implanté dans toute l'Europe mais pas chez nous. Sympa...

shermane a dit…

Ca a donné quoi alors, pour « puce » ?

Donburi d’agneau grillé ! J’en connais à qui ça ferait plaisir.

Et je suis ravie pour ta robe, qui doit t’aller à merveille. Vivement la robe-mappemonde.

ARMALITE a dit…

Pour "puce", j'ai utilisé un truc éculé et collé un adjectif à rime facile juste après.

mmarie a dit…

:-)
Vivent les mini-mains !

Ouaip, Tiger. Un piège dans lequel je ne peux m'empêcher de tomber, où que je sois : Londres, Thessalonique, Amsterdam... Et maintenant paf sur mon chemin.

Little Tokyo à tester : il se pourrait que je profite des mini-congés qui se profilent - en compagnie de ma mouflette toujours prête pour un "resto japonais".
Et très envie aussi d'enfin essayer le Berger et ses cocktails.

Morgane de Suisse a dit…

En tant qu'énorme fan de Nightwish (secoueuse de cheveux des premiers rangs que je suis), je ne peux qu'applaudir le futur investissement dans ton Itunes ! Tu verras, ce groupe te fera voyager :)

barbara a dit…

flying tiger, avenue de la toison d'or, mais voila une info qu'elle est bonne !! j'irais voir ça tout bientot
bisous