jeudi 9 avril 2015

"Avant toi"


Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c'est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l'Angleterre, la jeune femme de 26 ans se démène pour dégoter un job qui lui permettra d'apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. C'est alors qu'on lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé: Will, un ex-golden boy de la City devenu tétraplégique après avoir été renversé par une moto. Fan de sports extrêmes et de grands voyages, habitué à diriger sa vie comme il l'entend, Will ne supporte pas de se retrouver en fauteuil roulant et complètement dépendant des autres. Il a donc décidé de mettre fin à ses jours. C'est à Lou qu'importe la lourde responsabilité de le faire changer d'avis...

Je suis infoutue de vous dire comment ce livre a atterri dans ma PAL. Les romances, à plus forte raison les romances lacrymales, ce n'est vraiment, vraiment pas mon truc - même (ou surtout) si elles se sont vendues à 3 millions d'exemplaires dans le monde. D'ailleurs, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans "Avant toi", dont j'ai failli abandonner la lecture vers la page 100. Si le côté sentimental m'intéressait très peu, deux choses m'ont incitée à continuer quand même: la peinture de la famille prolétaire de Lou et celle du handicap de Will, qui m'ont paru toutes deux extrêmement réalistes sans tomber dans le misérabilisme. Et puis, la personnalité irrévérencieuse mais sincère de l'héroïne apportait une touche de fraîcheur bienvenue dans cette histoire pas gaie du tout. Au final, je suis revenue sur ma première impression de "bouquin pour midinettes": les sujets abordés sont trop graves pour ça, et traités avec trop de délicatesse par l'auteur. Plus j'avançais dans ma lecture, plus j'étais émotionnellement investie dans la limite des faibles moyens de mon coeur de pierre. J'en suis la première surprise, mais comme apparemment 3 millions d'autres personnes dans le monde, j'ai adoré "Avant toi". 

J'ai lu ce livre en anglais et ne peux donc rien dire sur la qualité de la traduction. 

1 commentaire:

Illettree lykorne a dit…

Je l'ai acheté en anglais aussi, il va falloir que je le lise, en effet il a l'air bien:D, merci pour ton article, je vais le remettre sur ma table de chevet :)!! Bisous