jeudi 19 mars 2015

Nouveaut(h)é: Ginseng de Mùi Concept




Dès notre premier jour de balade dans Porto, fin décembre dernier, nous sommes tombés sur une boutique de thé située dans un centre commercial de magasins de créateurs. J'y ai acheté (un peu au hasard comme toujours lorsque je teste une nouvelle marque) trois sachets de 50g de thé vert parfumé: l'un à l'aloe vera et au kiwi, l'autre à l'ananas, à la mangue, aux fruits du dragon et aux fleurs de calendule, le dernier au ginseng et à l'orange sanguine. Chouchou et moi les avons consciencieusement tous goûtés lors des jours qui ont suivi. Le premier nous a laissés assez froids; Chouchou a raffolé du deuxième, et moi, je suis tombée amoureuse du troisième. Du coup, si 50g était une contenance parfaite pour tester, ça devenait bien trop peu pour satisfaire mon addiction instantanée. Le 31, je suis donc retournée chez Mùi Concept pour faire des stocks: il était 16h40, et ce jour-là, exceptionnellement, la boutique avait fermé à 16h. Frustration intense. 

Le soir même, je suis allée sur le site internet de la marque et j'ai simulé une commande à destination de la France: avec 350g de sachets, j'arrivais à un total de 28€ de thé et... 25€ de frais de port. J'ai envoyé un mail à l'adresse de contact pour demander: "Euh, vraiment?". Dès la réouverture de la boutique, le 3 janvier, la responsable m'a répondu en me demandant ce que je voulais au juste, et elle m'a établi une facture avec seulement 7€ de frais de port, que j'ai réglée par virement direct. Mon paquet est arrivé la semaine suivante. Il contenait, entre autres, 200g de Gingko à la place de Ginseng, parce que je suis une buse et que j'avais confondu les deux en passant ma commande. Voilà voilà voilà. Du coup, je me retrouvais ensevelie sous le thé, et je ne pouvais décemment pas repasser une autre commande tout de suite. Frustration intense (bis). Mais courant mars, mes stocks avaient retrouvé un niveau plus ou moins raisonnable, et j'ai enfin pu me procurer deux grands sachets du Précieux.




Je l'aime parce qu'il est à la fois doux et tonique, incroyablement rafraîchissant. Je pourrais en boire des litres l'après-midi ou en soirée, et j'imagine qu'il sera délicieux glacé cet été. C'est sans contestation possible ma grande découverte de ces douze derniers mois. Parfois, le hasard fait bien les choses (même s'il faut lui adjoindre une certaine dose de détermination!).

Rua de Miguel Bombarda 285
(à l'intérieur du petit centre commercial)
4050-381 PORTO

2 commentaires:

shermane a dit…

Quelle histoire !
Mais on sait que le thé en vaut le coup.

Je suis tombée amoureuse de la description du Blue Dragon mais le fait de devoir contacter le vendeur me rebute. J’attendrai qu’ils recalculent au plus juste les frais de port sur leur site ^^

Et heu, j’espère que tu as aimé le gingko :)

ARMALITE a dit…

Si ça se trouve, l'histoire des frais de port a été arrangée entre-temps, je n'en sais rien car pour ma deuxième commande je suis passée par mail directement sans me poser de questions.

Et le gingko, euh, bof ^^ Je raffole pas du parfum de la cerise.