dimanche 15 mars 2015

Les brèves de la semaine #11




- Lundi, mon facteur sonne au beau milieu de ma séance de fitness. Obligée de descendre en corsaire de lycra et micro-brassière. Il ne fait pas chaud sur le pas de la porte; je ruisselle de transpiration, et mon facteur d'humeur bavarde a apparemment décidé de me tenir la jambe jusqu'à ce que j'attrape la mort. Grrrrr. 

- Le soir, alors qu'il doit aller chercher nos courses chez Delhaize Direct, Chouchou tombe sur une voiture Cambio dont l'utilisateur précédent a arraché le pare-choc arrière et l'a plus ou moins maintenu en place en refermant le coffre dessus. Mais, euh, il pensait vraiment qu'on ne s'en apercevrait pas?

- Mercredi en fin de matinée, Chouchou, assis en face de moi, m'envoie un mail pour m'informer qu'il veut tenter une nouvelle recette d'aubergines laquées. "Non parce que tu comprends, je ne voulais pas interrompre mon flow en te parlant." Euh. Je.

- Le soir, j'ai donné rendez-vous à Mlle Mars pour fêter dignement son nouveau boulot et quelques autres bonnes nouvelles. Je l'attends en vain de 18h à 19h à l'Amour Fou. Elle m'attend en vain au Berger de 18h à 20h15. Non, aucune de nous deux n'a le numéro de portable de l'autre, et aucune de nous deux n'est équipée d'un smartphone.

- Je découvre l'existence d'un groupe Facebook des anciens de mon premier club de jeux de rôles. Pas très actif, mais ça fait tout drôle de revoir certaines têtes 25 ans plus tard (mon Dieu, je suis VIEILLE).

- Après avoir dîné à l'Ouzerie avec Chouchou, je passe une nuit affreuse: cauchemars, réveils multiples, sensation de n'être qu'un estomac occupé à digérer qui perdure encore le lendemain matin. Le resto le soir, c'est juste plus possible. En tout cas, pas le grec.

- Jeudi, le solde de mon compte bancaire fait un bond inopiné vers le haut. Apparemment, la Sofia paye ses adhérents directs en mars. Si vous êtes affilié à l'Agessa, pensez à vous inscrire pour être sûr de toucher vos sous rapidement!

- Vendredi soir, Chouchou tente les spaghetti à l'ail et au citron pour séduire Scarlett Johannson (ceux que j'ai plus ou moins ratés deux fois). Il me les sert fièrement: "Alors, comment tu les trouves?" "Euh, on goûte pas beaucoup le citron." Mine consternée de Chouchou: "Merde, le citron!".

- Samedi midi, nous testons le bibimbap du Maru. Pas mauvais, surtout que le bol en pierre chaude fait griller le riz au fond, mais cher: 18€ pour la version végétarienne, c'est un peu abusé, surtout dans une salle aussi bof.

- Quand une pomme de pin aussi énorme que solitaire pend aux branches d'un arbre qui n'est pas un pin, il y a fort à parier qu'il s'agit d'une géocache.

- "The imitation game": j'ai toujours pensé que le comble de la jubilation, ce devait être de remporter une médaille d'or olympique, mais réussir à craquer Enigma, ça ne devait pas être mal non plus...

- Dans la nuit de samedi à dimanche, je fais un autre cauchemar à base d'apocalypse zombie et d'explosions nucléaires. Il est temps que je termine ma traduction en cours pour attaquer la suite des Légendes de la Garde: ça m'assurera des nuits plus paisibles!

Bonne semaine à tous.

7 commentaires:

Mlle Funambuline a dit…

Huhu vous êtes maudits de cette recette. Il va falloir que je vous la cuisine, je ne vois plus que ça.

ARMALITE a dit…

Il a rajouté le citron à la fin, et c'était pas mal, mais je pense qu'il reste de la marge de progression!

Isabelle Pernot a dit…

C'est trop drôle, je crois qu'on a regardé Imitation Game au même moment ! ^^ J'ai beaucoup aimé le film, mais beaucoup moins apprécié les inexactitudes historiques quand j'ai consulté la page Wikipedia sur Alan Turing. Ça m'apprendra à faire ma curieuse !

ARMALITE a dit…

Comme je connaissais assez bien sa vie, j'ai vu les inexactitudes au fur et à mesure. Et je n'ai pas adoré le film, qui se concentre presque uniquement sur le craquage d'Enigma en passant très vite sur la suite et le traitement barbare qui pousse Turing au suicide.

Stéphanie a dit…

Mon facteur est toujours ultra pressé mais cette fois-ci j'ai senti qu'il trouvait ça bizarre que je sois en mini-short (j'attendais qu'il passe pour aller me doucher après mon run...).

shermane a dit…

*cris de joie pour Légendes de la garde* Il sort cette année ?

ARMALITE a dit…

Vu les délais habituels de l'éditeur, je dirais sans doute à la rentrée de septembre.