mardi 17 mars 2015

J'ai testé: Jillian Michaels' Ripped in 30


Le programme de fitness le plus célèbre de Jillian Michaels est sans doute le 30 Day Shred, par lequel j'ai commencé mon entraînement. Paru quelques années après, Ripped in 30 reprend le même principe d'interval training avec 3 circuits de 3 minutes de muscu, 2 minutes de cardio, 1 minute d'abdos.

Les séances sont conçues pour être exécutées à la maison, avec assez peu de place et de matériel: juste une tenue de sport, un tapis de gym et une paire de petits haltères (1 kilo ou 1,5 kilo pour moi). Les différences avec le 30 Day Shred?

- Chaque intervalle de muscu comprend non pas 2, mais 3 exercices à répéter 2 fois.

- Les séances sont un peu plus longues: 30 à 35 minutes en tout au lieu de 25 à 28, échauffement et cooldown compris.

- Plutôt que 3 niveaux à répéter 10 fois chacun sans jour de repos, on a ici 4 niveaux à répéter chacun 5 ou 6 fois, en comptant 1 ou 2 jours de repos obligatoire par semaine. Du coup, on s'ennuie moins.

- La difficulté globale est nettement plus élevée. Même en ayant fait le 30 Day Shred avant, j'ai eu beaucoup de mal à suivre à partir du niveau 2. J'ai tenu jusqu'à la fin, mais c'était vraiment très dur. Il y a quelques exercices que je n'ai pas du tout réussi à faire, même en version simplifiée; j'ai souvent eu l'impression de travailler comme une patate et peur de me faire mal aux lombaires ou aux genoux.

- Enfin, c'est peut-être un ressenti personnel, mais je trouve les niveaux mal gradués: le 1 est relativement facile, le 2 et le 3 sont horriblement difficiles chacun dans son genre, puis le 4 censé être le pire de tous redescend de façon assez nette.

Conclusion: je ne recommande absolument pas le Ripped in 30 à de vrais débutants. C'est d'après moi un programme qui s'adresse à des gens déjà assez en forme et souhaitant repousser leurs limites. 

Niveau résultats: en 30 jours, sans suivre de régime particulier à côté, j'ai perdu 1 cm de tour de taille, 2 cm de tour de hanches et 1 cm de tour de bras. Pour les cuisses, je ne sais pas; je n'avais pas mesuré parce que je m'en fous, mais il est clair qu'elles se sont affinées. Mon taux de masse grasse est passé de 35,6% à 33,6%. En revanche, je n'ai pas vraiment perdu de poids et suis toujours à environ -2,5 kilos seulement depuis que j'ai commencé le fitness mi-janvier. Rien de foudroyant donc, mais l'essentiel, c'est de progresser. Même si ça prendra plus de temps que je ne l'imaginais, je finirai bien par atteindre mon objectif!

2 commentaires:

anneso a dit…

Est-ce que ce n'est pas normal quelque part de ne pas perdre de poids si tu prends du muscle,qui pèse forcément?

ARMALITE a dit…

Disons que même si le muscle pèse plus lourd que le gras, au bout d'un moment, si avec fitness tous les jours + alimentation saine, je ne perds toujours pas de poids, y'a quand même un souci. (Chouchou a suggéré de me couper une jambe, mais je suis pas super chaude.)