mercredi 3 décembre 2014

Où je décide de décaler mon heure de réveil pendant un mois




Si je me levais à une heure décente jusqu'au passage à l'heure d'été, en mars dernier, depuis, c'est le grand n'importe quoi. Devenu free lance, Chouchou n'a plus d'horaires fixes. Avant, j'essayais de me lever le matin quand il s'en allait, et je me débrouillais pour avoir fini de bosser le soir quand il rentrait, vers 18h. Maintenant, nos journées n'ont plus vraiment de cadre strict. Du coup, je ne mets plus de réveil, et j'émerge généralement vers 9h30. Le temps de boire mon thé en faisant mon tour sur internet, puis de me débarbouiller, je ne commence pas à bosser avant 11h, ce qui me fait finir après la tombée de la nuit. Déprime totale - d'autant que du coup, je perds une partie des heures de jour déjà peu nombreuses en cette saison.

Je sais pourtant que quand je fais l'effort de me tirer du lit plus tôt, même si je déteste ça sur le coup, ma productivité augmente en flèche - souvent, ça va du simple au double dans une seule journée. Car, oui, je suis une marmotte dont les heures de plus grande efficacité se situent entre 8h du matin et midi. Chienne de vie. Allez comprendre. Bref, comme j'ai beaucoup de boulot en décembre, et/mais que c'est un boulot super excitant, je me dis que c'est l'occasion rêvée pour me recadrer et arriver début 2015 avec un rythme optimal. Je vise un lever à 7h30 les jours de semaine, et pas plus tard que 9h le week-end, avec le soir une extinction des feux à minuit. Bilan en fin de mois.

6 commentaires:

songlin a dit…

J'ai aussi un mal fou à me lever le matin, je suis une adepte du "snooze button" pendant 2h... J'ai trouvé une appli (Android, mais il doit bien y avoir un équivalent iPhone) qui m'a changé la vie. Ça s'appelle "I can't wake up". Le principe c'est de configurer des petites tâches à faire (calcul mental, memory, etc.) pour que le téléphone s'arrête de sonner. Une fois le cerveau réveillé, ça donne nettement moins envie de se rendormir...

ARMALITE a dit…

Le principe semble intéressant, cela dit je n'ai pas de smartphone ^^

mmarie a dit…

Chaque lever est un combat pour moi. Mais le pire, c'est si j'ai tardé de devoir ensuite me rattraper en me hâtant. Car il y a l'impératif du temps scolaire : si on veut y arriver sans courir (le lièvre, la tortue, tout ça), il faut quitter la maison à 7h35, avec pique-nique et collation, gants, bonnet, écharpe au complet, sac de natation au besoin, carte Mobib à portée de main... Tout ça alors que mes neurones sont à peine connectés.
Bref.
J'ai enfin accroché dans ma chambre une petite gravure récupérée chez mes grands-parents : "Le Lever". Pas plus facile pour autant, mais ça ajoute un sourire dans la corvée, toujours ça de pris :-)

Canalis a dit…

Comme je n'ai que des cours du soir, je n'ai aucun horaire non plus : je me couche vers 2h du matin et me lève à 11h. La loose.
J'essaierai aussi de me lever plus tôt (d'abord 10h, puis 9h) et de m'instaurer une heure de coucher. Ca devrait améliorer mon hygiène de vie...je croise les doigts !

J'espère que tu vas réussir cet objectif !

songlin a dit…

Je viens de trouver l'app sur iTunes et elle a l'air compatible avec les iPad: https://itunes.apple.com/us/app/i-cant-wake-up!-alarm-clock/id733590762?mt=8 Un des trucs que j'apprécie avec, aussi, c'est que tu peux utiliser une playlist de morceaux parmi lesquels l'app pioche au hasard chaque matin (pour éviter la formation de mauvaises habitudes) et régler le volume en augmentation progressive (histoire de ne pas se faire réveiller directement par les grosses guitares de "Enter Sandman" à fond...).

Adélie Le Guen a dit…

Pour être sûre de vouloir se lever à 7h30 le matin, pour aller à mes cours de droit (joie), je me couche toujours au plus tard à 22h30. Depuis que j'ai ce rythme, les matins sont moins difficiles! :)