mercredi 3 décembre 2014

Le mercredi où le grand méchant Galilée me file des frissons d'horreur




Debout deux minutes plus tôt qu'hier - le progrès est lent. Crêpes du supermarché pour le petit-déjeuner, moins bonnes que celles de Chouchou évidemment, mais pas mal quand même. Soudain, vers la page 140, le bouquin que je traduis, et qui n'était jusque là "que" très bien écrit et intrigant, me chope par la gorge en m'ordonnant de le lire d'une traite jusqu'à la fin. Je résiste, mais c'est dur. La banque qui d'un coup me prélève 61€ de cotisation Visa annuelle, alors que je suis déjà mensualisée pour le paiement de ladite cotisation: je veux bien croire que c'est une erreur de bonne foi, mais j'aimerais savoir pourquoi les erreurs en question ne se produisent jamais en ma faveur. Aujourd'hui, pour la peine, on a de beaux gros nuages joufflus qui se prennent pour des cathédrales de barbapapa. Toucher à main nue la résistance du four qui chauffe à 200° depuis une heure, quelle excellente idée! De trois choses l'une: je suis ignare (et mon dico en ligne aussi), ou bien l'auteur invente des mots, ou bien la version que j'ai comporte quelques coquilles. Le livreur Picard arrive avec une heure d'avance, une haleine excessivement chargée et un calendrier tout aussi dépourvu de chatons à rubans que celui des éboueurs. Les traditions se perdent. "Ce fut, je crois, ma première rencontre avec l'entité connue sous le nom de Galilée. Ce ne devait pas être la dernière." (Quand je pense au boulot sur lequel je vais enchaîner juste après celui-là, j'espère que mon cerveau survivra au choc systémique.) Non, moi non plus, je ne m'explique pas bien pourquoi je m'inflige une séance de Beach Body Pilates un 3 décembre. Le soulagement de revoir le soleil après une semaine d'absence a dû me monter à la tête. Mais du coup, c'est sans regret que je vais aller m'écrouler sur le canapé avec une hard lemonade pour mon avant-dernière soirée à la maison.

2 commentaires:

shermane a dit…

Si ce n'est pas confidentiel, c'est quoi le mot absent du dico et de ton cerveau ? Hmm, très tentant de ne pas attendre ta trad pour me mettre à North.

Pour le four, je vais finir par investir dans de vraies maniques, mes poignets sont couverts de traces de plaques de four, indélébiles semble-t-il -____-

ARMALITE a dit…

Il y en avait deux ou trois, et honnêtement, j'ai oublié. La VO sera disponible en février.