lundi 15 décembre 2014

Le lundi où je m'interroge sur la pertinence de l'immolation par le feu




Plus de problème pour me lever vers 8h; je vais pouvoir reculer mon réveil d'un quart d'heure à partir de demain. Commencer la semaine de boulot avec une scène d'immolation par le feu, c'est festif. Et que dire de l'emploi du verbe "énucléer" avant midi? Pas de prof de vélo à cause des grèves qui l'ont empêché de parvenir jusqu'à la salle: Chouchou revient bredouille et, au lieu du shake de protéines qui lui tient lieu de déjeuner quand il vient de faire du sport, se grille quelques tranches de lard pour accompagner le reste de linguine d'hier soir. L'odeur me torture. Ma mère a cuisiné une choucroute pour les petits ce week-end et affirme sans trembler que non, ce n'est pas du tout un plat lourd à digérer. "C'est surtout de la viande." Euh, justement? Je commence si bien à me faire à ces changements de temps bizarres que je les trouve désormais non seulement judicieux, mais brillants, et que je crains d'être obligée d'avoir avec mon éditrice la conversation inverse d'il y a deux semaines. Quota de pages terminé, je m'offre le luxe d'en prendre deux d'avance sur demain et de terminer à 15h45 seulement (mais comme la nuit tombe déjà, j'ai l'impression qu'il est beaucoup plus tard). J'ai atteint le dernier niveau disponible de Candy Crush - le 785 - et je suis bloquée depuis deux semaines dans Farm Heroes à un niveau si chiant que j'ai laissé tomber: on verra l'effet que ça aura sur ma productivité dans les jours prochains! Seulement 12 opérations à rentrer en comptabilité en novembre, ça va aller vite. J'écris un Xème mail au sujet des exemplaires de traducteur que j'attends depuis août, et qui sont déjà retournés à l'envoyeur une fois au prétexte que j'avais refusé le colis (il ne m'avait bien entendu jamais été présenté). On m'envoie un lien qui pointe vers un avis Colissimo indiquant que, comme j'en ai été informée le 10 courant, mon colis m'attend chez le commerçant sélectionné. Je n'ai pas eu d'avis de passage; j'ignore de quel commerçant il s'agit. Soudain, l'immolation m'apparaît comme un geste compréhensible (même si, d'un naturel peu masochiste, je préfèrerais mettre le feu aux locaux de la Poste). Puis je me bats avec iTunes qui accepte d'identifier les 3 premiers CD de l'audiobook d'Amanda Palmer, mais pas les 7 suivants. Zen, restons zen. L'agenda social commence à se remplir pour début 2015, c'est cool! Ma tarte topinambour/pomme/chèvre est considérablement améliorée par l'utilisation des topinambours bio dodus d'eFarmz qui ont du goût, EUX (yes, Delhaize, I'm looking at you). Une éditrice que j'aime énormément, et qui avait quitté son poste il y a quelques mois, vient de prendre de nouvelles fonctions dans une grosse boîte et me propose une traduction en urgence. Mon planning ne me permet malheureusement pas d'accepter, mais j'espère que nous aurons l'occasion de bosser de nouveau ensemble, peut-être même sur des choses différentes de ce que j'ai fait jusque là - un petit changement serait très apprécié. Finalement, je vais ranger mon Zippo pour aujourd'hui.

Aucun commentaire: