mardi 4 novembre 2014

Vienne l'hiver




Après un dernier baroud d'honneur ce week-end, l'été indien s'est retiré, laissant la place à un automne convenablement gris, froid et pluvieux. J'ai longtemps détesté la "mauvaise saison": ces 5 mois compris entre la Toussaint et mon anniversaire pendant lesquels le soleil se couche terriblement tôt, emportant avec lui toute mon énergie et jusqu'à mon envie de faire quoi que ce soit de productif.  Cinq mois où  je renonce à toute idée d'élégance - chez moi comme dans la rue - pour me concentrer sur des impératifs de survie thermique. Cinq mois où je souffre du manque de lumière même en journée et ne sors de chez moi que contrainte et forcée. Cinq mois où, à cause du froid et de l'obscurité, mes idées noires sont plus difficiles à tenir en respect. 

Mais au fil des ans, petit à petit, la façon dont j'appréhende l'hiver a évolué. J'ai fini par comprendre qu'au même titre que la nature qui m'entoure, je fonctionne selon des cycles, et que j'ai besoin d'une période annuelle de repli sur moi-même. Une période où le beau temps et les longues journées ne me font pas culpabiliser quand je ne suis pas dehors en train d'en profiter. Une période où je n'ai aucun scrupule à ne prévoir aucune activité pour mes soirées ou mes week-ends, sinon bouquiner au chaud sous la couette. Une période où, au lieu de penser "Pfff, on devient vieux", je savoure les moments passés tranquillement à la maison avec mon amoureux. Une période où, ayant plein de temps pour rêvasser, je laisse mûrir mes réflexions intimes, mes idées créatives et mes projets de voyage. Comme la terre gelée, je reprends des forces en profondeur pour mieux ressortir de ma coquille au printemps. 

Avant, je rêvais d'un été éternel. Aujourd'hui, je me rends compte à quel point chaque saison est précieuse pour elle-même et doit être pleinement savourée dans tout ce qu'elle a à offrir. L'été pour ses mojitos, l'hiver pour ses chocolats chauds. L'été pour les dîners en terrasse, l'hiver pour les plateaux télé devant un bon film.  L'été pour la caresse du soleil sur la peau nue, l'hiver pour les feux de cheminée et les couvertures douillettes. L'été pour la légèreté et l'impression que le bonheur durera toujours, l'hiver pour la méditation et l'acceptation sereine des difficultés de la vie. Nous entrons dans la saison où, plus qu'à n'importe quel autre moment de l'année, chacun se retrouve face à lui-même, à ses faiblesses et à ses zones d'ombre. Les miennes ont cessé de me faire peur. Je suis prête, non pas à affronter l'hiver, mais à me mettre à son diapason. 

12 commentaires:

Fileuse a dit…


En ce qui me concerne, j'ai toujours beaucoup aimé l'automne, justement pour ce replis chez soi (en soi ?) qu'il implique. Après ce long et exceptionnel été indien, je savoure vraiment les première pluies...

Isabelle Pernot a dit…

C'est un très beau texte et je suis totalement en phase avec ta vision du cycle des saisons. C'est d'ailleurs un peu ce qui me chagrine, c'est que j'ai l'impression que la situation me demande d'aller complètement à contre-courant de ce que mon corps et la saison me réclament. Je rêvais de cocooning paisible et je vais devoir me retrousser les manches et me mettre au contraire dans une énergie très dynamique. Heureusement qu'on ne fait pas ça trop souvent !

ARMALITE a dit…

C'est vrai, ça n'est pas la meilleure période pour s'agiter dans tous les sens. Mais franchement, pour aller s'installer à Avignon, ça vaut largement le coup! C'est sans doute une des villes de France où il fait le plus bon vivre, vous allez adorer! Et avec la nouvelle gare TGV, c'et à moins de 3h de Paris en direct...

Isabelle Pernot a dit…

Non mais je suis contente, hein ! mais j'aime bien râler aussi :)
J'espère que ça me rapproche un peu aussi de Tonpatelin. Ce serait cool de pouvoir se voir plus souvent.

ARMALITE a dit…

Ben c'est-à-dire que maintenant que Chouchou est à son compte, il va pouvoir descendre avec moi plus souvent, et Avignon est juste en n°1 ou 2 des endroits de la région que je comptais lui faire visiter ;-)

Isabelle Pernot a dit…

C'est un heureux hasard :)
Je ne savais pas qu'Avignon te plaisait à ce point-là !

ARMALITE a dit…

Je n'y ai passé qu'un week-end, mais j'en garde un très bon souvenir, c'est vraiment une chouette ville!

Rose_voyage au Vietnam a dit…

La plus romantique des villes est sans aucun doute Vienne...
je l'adore

Circuit au Vietnam a dit…

Merci pour votre article très intéressant. ça donne l'envie d'y aller. J'ai lu toutes vos articles. Tout est très super!!!

Voyage Cambodge a dit…

Un article tres bien ecrit !
Le passage des saisons, c'est compliqué jusqu'a ce qu'on se dise que l'on est pareil

voyage au Cambodge a dit…

Un très bon article. Merci bien pour le partage et bonne journée du Cambodge !!!

voyage au vietnam a dit…

Un super article. Merci bien pour le partage et bonne continuation !!!