mercredi 26 novembre 2014

Ma première Renegade Craft Fair




La Renegade Craft Fair, c'est un marché de créateurs qui se tient chaque année dans plusieurs villes des USA (New York, Los Angeles, San Francisco, Chicago et Austin), mais aussi à Londres, généralement fin novembre. En Grande-Bretagne, l'événement est sponsorisé par les magazines Mollie Makes et The Simple Things, ce qui donne une assez bonne idée du style des exposants. Pour le dark et le contestataire, on repassera: la Renegade Craft Fair, c'est le royaume des Twee, ces "nouveaux gentils" qui aiment les animaux des bois, les licornes et le rétro mignon. C'est à peine si j'ai repéré un ou deux stands qui osaient l'humour sarcastique. Cette homogénéité se retrouvait dans le public, essentiellement composé de jeunes femmes romantiques et de couples de hipsters. La salle grande et lumineuse, située dans le quartier en voie de gentrification de Spitalfields, offrait un cadre parfait à la manifestation: malgré la foule qui s'y massait dès la première heure d'ouverture, le samedi, on arrivait à circuler à peu près convenablement. 







Bien que j'aie vu beaucoup de jolies choses, j'ai limité mes emplettes à trois objets dont je souhaite vous recommander les créateurs. Commençons par les animaux gourmands que Jimbobart appose sur de la céramique, et que vous pouvez retrouver dans sa boutique Etsy. Sa vaisselle passe au lave-vaisselle et au micro-ondes, et j'étais un peu forcée de craquer sur une jolie assiette à dessert "Biscuit Bandit:




Mon deuxième coup de coeur a été pour Blank Inside, et notamment pour ce ravissant petit mug orné d'une machine à écrie vintage, qui me semblait parfait pour boire un chocolat chaud (le motif est également décliné sous forme de carnet et de cartes):




Enfin, comme un de mes sacs de shopping en papier s'était déchiré la veille, répandant son contenu sur le trottoir dans une flaque de pluie, j'ai pensé que ce serait bien d'investir dans un tote bag (à Bruxelles, j'en ai toujours un dans mon sac, mais j'avais oublié de l'emporter). Sur le stand de Hello Harriet, j'hésitais entre deux modèles: Chouchou m'a impérieusement désigné celui-ci en me disant "C'est tout toi". Euh, OK, alors. Dommage qu'on ne retrouve dans leur boutique Etsy qu'une petite partie des produits que j'ai admirés ce week-end (les tattoos temporaires lapins, en particulier, sont très choupinets). 




D'accès gratuit et très bien organisée (même si je déplore l'absence d'un stand de rafraîchissements), cette Renegade Craft Fair était une excellente occasion de découvrir de jeunes créateurs. Au final, le style uniformément gentillet manquait toutefois un peu de mordant à mon goût. Disons que je ne fais pas exactement partie du public-cible. Je ne retournerai pas à Londres exprès pour ça l'an prochain, mais si d'aventure je passe dans une ville où il y en a une, j'y ferai un tour avec plaisir.

1 commentaire:

EmilieSunny a dit…

Même impression que toi, un peu trop "gentil" à mon goût ;-)