lundi 27 octobre 2014

Le week-end quatre-quarts (25% bouffe, 25% balade, 25% culture, 25% corvées)




J'aurais adoré boire un mojito pour fêter la remise de cette trad maudite (les 4 derniers chapitres étaient un grand festival du n'importe quoi), mais 1/il est 18h et je suis toujours en pyjama 2/ce trou dans mon planning début 2015, suivi d'un monstrueux embouteillage prévisionnel au printemps, m'angoisse un maximum. C'est la première fois que j'utilise des choux de Bruxelles frais plutôt que congelés, et je ne sais pas ce qu'on leur a donné à bouffer quand ils étaient petits, mais chacun d'eux fait à peu près la taille d'une balle de ping-pong. Débattre des mérites comparatifs de Jess et Logan après "You jump, I jump, Jack": de toute façon, Chouchou s'en fout, il préfère Dean. Le coup de congeler-décongeler les bananes avant de faire un cake avec, c'est du pur génie. Rhââââ, comme elles ont de la chance, les copines qui ont pu aller à la dédicace de Neil Gaiman aujourd'hui! "Le château des étoiles": j'aime beaucoup l'histoire (forcément, c'est plein de dirigeables!), pas trop le graphisme ni les couleurs pastels un peu mièvres.




Le sommier qui décide de se mettre à grincer comme un fou un samedi matin: pourquoi? Bien entendu, ma CEAM expire le 29 décembre, en plein séjour au Portugal, et la CPAM ne veut pas en émettre de nouvelle tant que l'ancienne est encore en cours - il va falloir faire très, très attention à ne pas me viander le Jour de l'An. La pauvre facture de 168€ avec le taux de TVA de l'an dernier, perdue au milieu de toutes les opérations au taux actuel de 10%, c'est juste pour me faire chier, ou bien? Le facteur m'apporte un colis un samedi matin, j'ai dû tomber dans une faille spatio-temporelle pendant la nuit. Je pense être plutôt dessalée en matière de sextoys, mais l'espèce de chausse-pied en silicone pastel vendu à côté de "l'huile de la tentation" (!) chez Di, vraiment, je ne vois pas ce que je pourrais en faire. Madame, si tu ne veux pas commencer ton week-end en te faisant arracher la tête avec les dents, il va falloir cesser de cogner ma chaise avec le dossier de la tienne. Je crois que c'est la première fois que je vois Chouchou laisser quelque chose dans son assiette à la fin d'un très bon brunch: c'est dire si c'était copieux. Faisons provision de jolis stickers chez Schleiper - un peu pour moi, un peu pour ma swapée. Le chauffeur de bus qui détourne la tête d'un air méprisant plutôt que de répondre à mon "Bonjour!" et à mon sourire, ça fait toujours plaisir. Que de trucs qui me tentent chez Brüsel! Un manga culinaire coréen, le tome 2 des "Vieux fourneaux", un comics tout en rose et noir... oh, et une chouette idée de cadeau. Il existe décidément très peu de guides touristiques sur Porto, et le Ulysse à 25€ chez l'Anticyclone des Açores, ça ne va pas être possible. La vendeuse de Sterling Books affirme que dans leur déménagement, ils ont perdu assez peu de place en termes de rayonnages: peut-être, mais je regretterai éternellement leur café qui servait de si bons chocolats chauds. "Bonjour, je peux vous aider?" "Oui, quelle est la différence entre la poudre de protéine Lean Muscle et la Muscle Definition?" Long silence. "Euuuuh... je crois qu'il n'y en a pas." Merci pour cette précieuse contribution. Deuxième fois dans la journée qu'on attend le 95 moins d'une minute - le karma des bus est avec nous. "Je vais prendre des dahlias jaunes, là." "Ca, madame, ce sont des chrysanthèmes." Oui, bon, tout le monde peut se tromper. Elle était bien sympa cette petite virée shopping, d'autant que même sans Chouchou, je ne dois plus en faire qu'une tous les deux mois. Pour la première fois de la saison, blottissons-nous sous ma couverture au crochet en regardant le film du samedi soir (aujourd'hui: "The one I love", drame psycho-fantastique sur la déliquescence du couple). Le tome 2 des " Vieux fourneaux" me fait presque autant rire que le premier. Comme mon horloge biologique n'a jamais réussi à se mettre à l'heure d'été cette année, demain, je vais retrouver automatiquement des horaires normaux.




Psychorigide du couteau à tomates, Chouchou manque faire une attaque en me voyant l'utiliser pour couper le banana bread du petit-dej'. Attaquons cette To Do List kilométrique. Mettre 1password en service: OK, mais comme je suis super parano, je ne vais pas lui confier mes identifiants les plus importants. Mettre à jour ma bibliographie sur le site de la Sofia: super facile maintenant que je tiens une liste de mes traductions. Je suis à la bourre sur mon propre challenge minimaliste, et j'ai plusieurs catégories de tri à rattraper. Le tiroir à bordel, c'est vite fait; j'élimine surtout de vieux modes d'emploi ou des garanties dépassées. Les jeux, je respire un bon coup et je sors la Wii avec tous ses jeux et ses nombreux accessoires: il faudra la remettre dans sa boîte et voir s'il y a moyen de la revendre. Les fournitures de loisirs créatifs, je n'ai pas le courage de tout faire, mais je tiens au moins à me débarrasser de cette relieuse super-chère dont je ne me suis pas servi une seule fois parce que le mode d'emploi était sous forme de CD-rom. Pendant que j'y suis, virons un tas de carnets que je n'utiliserai pas, et aussi le lecteur de DVD de Chouchou. J'ai bien mérité une petite récréation: je vais monter la chauve-souris d'Halloween en Lego achetée à Copenhague le mois dernier. Je trouve ça aussi rigolo que de suivre une notice Ikea (c'est-à-dire beaucoup) (je dis ça sans aucune ironie) (suis-je la seule personne au monde qui s'éclate à identifier tous les petites pièces et à les assembler méthodiquement?). Au lieu d'investir dans le Mac qu'on lui préconise depuis 2 ans, ma mère, qui est tout le temps en train de réclamer de l'aide pour dévéroler son PC, vient de s'offrir une tablette dont elle n'a pas besoin et qu'elle ne sait même pas mettre en service toute seule. Chaque fois que je raccroche après un de nos coups de fil du dimanche, j'ai 27 de tension. Du coup, je vais aller faire un tour à la piscine, tiens, ça me détendra. L'eau est à 33,5° et il n'y a presque personne - c'était une bonne idée. Sauna, mmmmh. Ce soir, le dîner est un effort conjoint: velouté de cresson by me, lentilles au vinaigre de cidre by Chouchou. "Copenhagen": le héros est un authentique connard, mais le plaisir de revoir des endroits connus (l'hôtel Fox, le Tivoli, Brumbleby, les jardins botaniques, la librairie Fantask, Stroget...), la musique envoûtante et une atmosphère quasi-onirique par moments me portent jusqu'à une fin qui me laisse charmée. Une photo du frère de mon père, prise à un anniversaire familial du côté de sa femme et aperçue sur Facebook, me fait terminer ce dimanche d'humeur très mélancolique.

3 commentaires:

elmaya a dit…

Moi aussi, j'adore les notices Ikea, justement parce que je trouve que ça ressemble à celles des légos ! ^^

Et tu as raison, ces chrysanthèmes (ouh que je déteste ces fleurs ) ressemblent plutôt à des dahlias !

j'ai un peu lâché le challenge, là, pas facile avec les enfants en vacances - je passe déjà tellement de temps à remédier à leur bazar... mais je compte bien me rattraper dès qu'ils auront repris le chemin de l'école ! En attendant, je tâche de faire du tri chaque fois que je fouille dans un coin en bazar à la recherche de quelque-chose... Une habitude à prendre, en somme !

Le tome 2 des vieux Fourneaux ? Chouette !

Bon courage pour démarrer la semaine !

Isabelle Pernot a dit…

Ah tu vois, je ne suis pas la seule à dire que tes chrysanthèmes ressemblent à des dahlias ! Et si finalement nous avions toutes les trois raison ? ^^
Sinon, je note : la prochaine fois que j'aurais besoin de monter un meuble Ikea, je te paie un aller-retour express... et avec un peu de chance, ça ne sera pas en Bretagne ! (Mais je m'avance un peu, là.)

shermane a dit…

Je n'aurais pas su quoi dire à Neiiil, à part "j'aime beaucoup ce que vous faisiez".
Ok, Petite voleuse et Château des Etoiles, ok...

Notice Lego (et nano Lego) : oui
Notice Ikea : NEIN !
Ce canapé nous a rendus fous T_T