jeudi 9 octobre 2014

CHALLENGE MINIMALISTE #9: Triez... vos CD





Du point de vue du minimalisme, la dématérialisation de la culture est une chose merveilleuse. Désormais, plus besoin de conserver des centaines de CD: il suffit de charger les vieux sur iTunes et d'acheter les nouveaux sous forme de fichiers MP3.

L'objectif du jour:
Si vous avez peu de temps ou que vous répugnez vraiment à vous défaire de vos CD: éliminez-en 6. 
Si vous avez un peu de temps et que vous êtes prêt à faire un grand ménage: éliminez-les tous, à l'exception de ceux pour lesquels vous avez un attachement à l'objet physique - mais fixez-vous une limite, par exemple, de 20 CD conservés au maximum. 

Que faire de ces CD?
Revendez-les vite à une boutique d'occasion pendant que vous pouvez encore en tirer quelque chose.

Je posterai chaque jour sur Instagram une photo des choses que j'aurai moi-même éliminées, avec le tag #rosenoirminimal. Si vous avez aussi un compte IG et pensez que ça peut constituer une bonne motivation supplémentaire, n'hésitez pas à faire de même!

9 commentaires:

Ladel a dit…

Toute notre musique est déjà sur iTunes... mais les CD sont rangés à la cave, au cas où.

elmaya a dit…

Les CD ? Ces espèces de boîtes carrées vieilles de plus de 10 ans, qui prennent la poussière sur les étagères, là-bas ? Dont on écoute encore environ 20 % ? Ah, oui, on en parlait justement, l'autre jour. Je pourrais déjà m'occuper des miens. En écoutant un bon CD. ^^

Et ça libèrerait une étagère pour le thé. Ça, au moins, on s'en sert !

( Ai-je vraiment besoin de garder mes compils du Top 50 ??? )

Lucy a dit…

Aucun disque chez moi, je n'écoute jamais de musique, et quand l'envie me prend de réécouter une chanson que j'aimais ado, je vais sur YouTube.

Kleo a dit…

Le problème de la dématérialisation de la culture de façon légale, c'est que vu les conditions générales d'utilisation, l'usage est très restrictif : on ne peut pas donner ses mp3, ni même les prêter. Et si demain, par un hasard extraordinaire, Apple met la clé sous la porte, toutes nos bibliothèques seront perdues...
L'autre solution, celle de télécharger ailleurs, me pose un problème éthique : tirant mes revenus à 80% du droit d'auteur, il m'est difficile de priver quelqu'un des siens...

En revanche, faire le tri des trucs que je conserve pieusement depuis mon adolescence ou de ceux qui ne me plaisent pas/plus est une bonne idée. Et peut-être que d'ici 20 ans, il y aura un retour au CD, comme le retour au vinyle que l'on constate depuis quelques années.

ARMALITE a dit…

Tu noteras que je n'ai suggéré à personne de télécharger "ailleurs", justement en raison des problèmes de droits d'auteur :-) Quant au retour du CD, c'est d'une certaine façon un support plus fragile que les vinyles. Combien de temps vont-ils rester écoutables?

Kleo a dit…

Oui, oui, j'ai bien vu :D
A titre personnel, je suis assez attachée à l'objet, même si un nettoyage par le vide s'impose, c'est évident. Quant à la fragilité du support, je suis bien d'accord mais ça en fera peut-être un truc encore plus prisé, qui sait ?

Ness a dit…

Je n'écoute pas la musique. Les Cds appartiennent en majorité à mon compagnon. Et avec notre formation pro d'archiviste, qu'il a poussée plus loin que moi, il est trop conscient du premier principe de base qui est que quand quelque chose est numérisé, cela ne veut pas dire que l'on peut jeter l'original. Certes cela s'applique surtout au papier (qui malgré sa dégradation physique est toujours plus pérenne que les supports informatiques), mais je suis sûre qu'il en arguera pour les CDs également :p

ARMALITE a dit…

Bon argument pour des tirages papier de photos qui sont solides et propres à la personne qui les a prises; mauvais argument pour les CD qui vont se dégrader, et dont on peut très facilement retrouver le contenu par d'autres moyens en cas de perte du fichier numérisé :-)

mlle-cassis a dit…

Je passe mon tour. On n'a déjà pas des centaines (bon ok, si - on est 2 et on en a une centaine chacun) :) de CD mais en plus de les trier régulièrement, ceux qu'on a on les garde pour les écouter religieusement... dans la voiture!