mercredi 8 octobre 2014

CHALLENGE MINIMALISTE #8: Demandez-vous... quelles sont vos priorités dans la vie





Nous consacrons tous une partie de notre existence à des choses qui ne nous enchantent pas mais qui sont nécessaires: entretenir une maison ou travailler pour payer les factures, notamment. A côté de ces corvées plus ou moins incontournables, nous tentons de faire de la place aux choses que nous aimons vraiment, celles qui nous rendent heureux. 

Dans la vie, mes priorités sont les suivantes:
- Voyager
- Créer 
- Passer du temps avec les gens que j'aime

Pour cela, j'ai besoin d'argent, d'énergie et de loisirs. Chaque fois que j'achète un objet superflu, je dépense des sous que je ne peux ensuite pas mettre dans un billet d'avion, et je me condamne à devoir dépoussiérer/ranger/entretenir l'objet en question pendant de précieuses minutes que je pourrais plutôt consacrer à écrire. Sur un objet isolé, évidemment, ni la somme ni la durée ne sont significatives. Mais si j'additionne le gaspillage représenté par l'ensemble des possessions dont je ne me sers pas... Il y a de quoi me donner le tournis.

Depuis plus de 20 ans que je travaille, si je n'avais pas été longtemps accro au shopping, j'aurais pu me payer 2 ou 3 tours du monde. Ou bien, avec le temps que je n'aurais pas consacré à travailler pour payer mes achats inutiles, j'aurais eu le loisir d'écrire une saga plus longue que les Rougon-Macquart. Rien ne dit qu'elle aurait été intéressante, mais la question n'est pas là. La question, c'est que pendant trop longtemps, j'ai très mal employé mes ressources au lieu de rester concentrée sur mes véritables objectifs. C'est une erreur que je ne veux plus jamais commettre. 

Et vous, quelles sont vos priorités? Si demain vous gagniez au Loto de quoi vivre sans travailler, à quoi consacreriez-vous votre temps libre? De quelle façon pourriez-vous dégager des ressources pour mettre ces rêves en oeuvre dès maintenant? 

12 commentaires:

Tasha a dit…

Merci pour ce nouveau billet, je vais essayer d'y voir clair dans mes priorités, je suis en pleine remise en question et c'est violent... Comme toi, je pense à tout cet argent que j'aurais pu consacrer à d'autres choses, et je songe parfois à ce que je ferais si j'arrêtais de travailler (mon dieu quel rêve). Le fait est que je ne suis pas à plaindre côté financier (sans rouler sur l'or), mais je manque d'énergie et de temps, et cela me bouffe de plus en plus. Ton challenge minimaliste est salvateur!

Ladypops a dit…

- Avoir du temps pour ceux que j'aime et garder l'équilibre familiale que nous avons.

- Voyager à deux ou en famille.

- Avoir des moments de solitude.

Ce dernier point est étrange, mais j'ai besoin, pour pouvoir fonctionner d'avoir des moments où je suis seule, sans obligation d'horaire à respecter, ni familiale, ni rien. Des moments où je peux me lancer dans une activité (créative dans la plus part du temps) sans culpabilités et sans avoir en tête le million de chose que je devrais faire au lieu de savourer le calme d'une maison vide. Parfois ce n'est pas pour créer, juste pour mettre la musique très fort et chanter encore plus fort en me déhanchant.

Si je gagnais au loto je ne pense pas que j'arrêterai de travailler, ni que j’achèterai une maison. Mais je pense que je partirais souvent sur des coups de tête, que je me ferai une pièce de rêve un truc rien qu'à moi où je peux m'enfermer et pour le reste, tout serait comme maintenant.

Leyciaan a dit…

Mes priorités : passer du temps avec Lgqmp, ma famille ou des amis.

Si je gagnais au loto, je passerai le reste de ma vie à faire des études et à voyager.

J'ai déjà commencé il y a prés d'un an à économiser pour mon voyage au Japon. Quand on a emménagé avec Lgqmp on a acheté le strict minimum. L'appart est joli mais pas vraiment décoré. On a juste du fonctionnel et cela nous va très bien. Cela fera moins de choses à déménager quand on achètera notre appart.

Depuis plusieurs mois je ne m’achète presque plus de fringues, je n'ai quasiment rien à me mettre mais comme je travaille en uniforme ce n'est pas grave. J'essaie de faire varier mes hauts et mes bas pour les quelques sorties que nous faisons avec des amis (je me moque que Lui me voie tout le temps habillée pareil). J'économise aussi sur le maquillage, j'ai largement de quoi faire.

Résultat, dans 10 jours je pars au Japon. Parfois le moral était assez bas quand je voyais mon compte en banque en milieu/fin de mois après avoir payé les factures et l'essentiel et mis des sous de coté pour le Japon sans rien avoir acheté pour moi mais je sais quand dans 10 jours je vais vivre un rêve pendant un peu plus de deux semaines. A ce moment là je réaliserai que les sacrifices n'en étaient pas.

Lucy a dit…

Si je gagnais au loto, je m'achèterai une grande maison (mais pas trop non plus) dans un coin reculé avec forêt et étang à portée de main, et je n'en décollerais plus. Je ferais pousser mes légumes, je m'occuperais de quelques poules et je recueillerais quelques animaux éclopés.

Ladel a dit…

Humm... C'était quand même plus facile de trier mes chaussettes!

Ana a dit…

Question qui tombe à pic...
J'en arrive à : travailler moins pour gagner moins (ou autant, en ne travaillant que pour des gens qui payent convenablement), écrire plus, voyager plus longtemps, tout faire maison ou presque. Et, oui, passer du temps avec les gens que j'aime. Ca paraît évident, mais...

Ness a dit…

Si je gagnais à la loterie, j'achèterais une maison où je laisserais libre court à ma créativité déco, je cadenasserais financièrement la situation de mes parents-boulets afin de leur dire bye bye et de dégager du temps et de la sérénité, je serais plus activement militante, notamment en partageant mes savoirs et savoirs faire gratuitement (soutien scolaire, rédaction de lettres de motivations,...), parce que l'instruction et l'égalité des chances ne devraient pas être monnayées et que j'aimerais bien faire ce que je sais faire en respect de cette conviction (alors que j'ai besoin d'argent pour vivre et que quand je suis occupée à le gagner, j'ai moins de temps pour faire des choses bénévolement). Je me payerais le luxe d'être à la fois casanière à construire un cocon et voyageuse, sans conflit financier entre les deux ;)

Mais de façon plus terre à terre, mes priorités sont:
- du temps et des activités avec les gens que j'aime
- du temps et de l'espace pour la créativité et le bricolage (peut-être faudrait-il que j'envisage de devenir propriétaire, finalement ? je doute encore)
- stimuler et être stimulée intellectuellement, de façon vive et toujours renouvelée.

Cécile de Brest a dit…

Si je pouvais arrêter de travailler là où je bosse actuellement parce que j'ai gagné au loto, je ne changerais pas grand-chose mais je m'installerais comme écrivain public.
Voilà, c'est dit, c'est mon rêve ultime.
Et pendant mon temps libre, je bouquinerai avec un bon thé, je reprendrais mes études et je ferais une thèse, et puis je me promènerais dans les grandes villes du globe avec mes enfants et mon mari.
Mais dégager du temps pour tout ça, là, maintenant,je ne vois pas comment faire. Bon, en même temps, c'est le but de l'exercice !

noisette a dit…

je viens de faire un virement mensuel pour faire une cagnotte. Je voudrais faire Les cabarets de Paris AU cours d un séjour parisien. Pais et son salon du chocolat et un cabaret en octobre prochain? J en parlais mais je ne déclenchais rien...Projet en cours donc!
Merci

Helolie a dit…

Il y a quelques temps, j'aurais eu du mal à répondre à cette question. Désormais j'ose beaucoup plus me dire les choses. Donc :
- Me sentir pleine d’énergie, parce que c’est la base de tout le reste. Ce qui suppose : manger sainement et prendre soin de mon corps (exercice, relaxation).
- Me confronter à l’Art. Parce ce qu'un livre, une expo, un spectacle, c’est beau, dérangeant, stimulant et que cela agite mes émotions et mon imaginaire.
- Travailler sérieusement, conformément à mes valeurs, en m'engageant pour changer ce qui ne me plait pas dans l'organisation où je suis. Et écrire, parce que c'est la concrétisation de mon travail. Ignorer les gêneurs, les jaloux, les malfaisants.
- Passer du temps avec ceux que j’aime et des moments particuliers avec mes 3 filleules, trois jeunes filles super. Je voudrais les aider à se sentir (encore plus) belles, sures d’elles-mêmes et intéressantes
- Approfondir mes connaissances : langues étrangères, histoire de l'art, yoga. Pour cela, une seule règle : pratiquer.

L'ensemble suppose une seule chose : du temps. Pour pratiquer, pour apprendre, pour partager de bons moments.

Si je gagnais au loto, je conserverais mon travail, qui m'amène à fréquenter plein de milieux sociaux différents, ce qui est extraordinairement enrichissant. Mais je quitterais sans doute l'organisation où j'exerce mon activité.

Aline - Inspiré et Créé a dit…

Quel billet inspirant!
Mes priorités:
- Continuer à faire fleurir mon business (qui regroupe mes rêves, mes passions et mes talents)
- Réaliser mes autres rêves: écrire un roman, réaliser des clips-vidéos inspirants, des films...
- L'entourage (mais ça, c'est la base de toute vie donc pas vraiment la peine de le citer xD)
- Avoir une vie saine en bonne santé avec du temps pour moi

Fileuse a dit…

Tu évoques ces petits riens qui nous encombrent et grèvent le budget : je me retrouve parfaitement là-dedans (je suis encore très dépensière !). Du coup, j'essaie de limiter ces parasitages mais j'ai encore du mal : peut être parce que je n'ai pas vraiment défini de priorités définitives. Voici tout de même ce qui compte pour moi aujourd'hui :
- m'épanouir et me développer en temps que personne.
- m'occuper des miens.
- avoir du temps et de la liberté.