dimanche 26 octobre 2014

CHALLENGE MINIMALISTE #26: Triez... vos souvenirs





Les souvenirs font partie des objets les plus culpabilisants qui soient à éliminer. Souvent, il nous semble que les jeter reviendrait à mettre à la poubelle un événement important de notre vie, ou à en effacer définitivement les êtres disparus. Il est toujours positif de s'entourer de témoignages de bons moments, et un objet ayant appartenu à un défunt peut devenir un talisman précieux. Attention cependant à ne pas se laisser envahir par les choses du passé que l'on garde, non par plaisir ou besoin authentique, mais par sentiment de devoir ou nostalgie mal placée. A quoi sert de conserver des piles de lettres d'amour adolescentes qu'on ne relira jamais? Du mobilier encombrant qui jure avec notre intérieur, juste parce qu'il est dans la famille depuis plusieurs générations? Des cadeaux pas à notre goût, pour ne pas vexer la personne qui nous les a offerts (et qui les a sans doute oubliés depuis belle lurette)? Les 8142 dessins offerts par un enfant depuis sa première année de maternelle? A rien, à part laisser le passé prendre trop de place, dans votre lieu de vie comme dans votre tête. 

L'objectif du jour:
Eliminer 6 souvenirs (ou séries de souvenirs) dont la possession ne vous apporte pas de plaisir ou d'apaisement réel. 

Deux trucs pour déculpabiliser:
- Prendre une photo de l'objet avant de s'en débarrasser. S'il s'agit de documents papier (courriers, dessins...), les scanner. Ainsi, la photo de l'objet physique que l'on ne possède plus devient le nouveau souvenir, bien moins encombrant que le précédent.
- Dans le cas d'objets "portionnables", n'en garder qu'un petit morceau. Exemple: découper un bout d'une robe très aimée mais beaucoup portée, et qui tombe désormais en lambeaux. S'il s'agit d'une collection dont on a hérité, n'en conserver que la plus jolie pièce. 

6 commentaires:

yuko a dit…

Très bonne idée celle de scanner nos anciennes correspondances :)

Sighel a dit…

Fait lors du grand tri de mon bureau la semaine dernière ... Je me suis autorisée à garder une boîte à chaussures de vieilles lettres de primaire/collège/lycée provenant de gens que j'appréciais beaucoup et poubelle pour le reste. C'est incroyable comme ça va vite une fois qu'on est lancé !

Sad a dit…

Merci pour ces conseils, les souvenirs c'est vraiment ce que j'ai le plus de mal à jeter...

ARMALITE a dit…

Sighel: absolument, le plus dur, c'est de commencer!

anneso a dit…

JAMAIS je ne jetterai ce tableau de plâtre en relief lunaire peint en rose,bleu et jaune que mon fils m'a fait au CP pour la fête des mères!!!!!!!

Ah ben si en fait.

elmaya a dit…

J'ai jeté un coup d'oeil dans les cartons hier... et il va falloir que je me penche sérieusement sur la question un de ces jours. Par contre, j'ai eu la (bonne ?) surprise de retrouver mes journaux intimes d'une autre époque. Ca fait un drôle d'effet...

Les dessins d'enfant, ben... si je m'écoutais, certains jours je ferais un grand feu avec. Mais diplomatiquement, j'en élimine discrètement par ci par là, de toutes façons ils sont vite rnouvelés !