lundi 29 septembre 2014

Un week-end qui commence dehors et se poursuit dedans




Il est 15h28, je n'ai traduit que dix pages sur les quinze que je m'étais fixées mais je suis lessivée et déclare unilatéralement que le week-end vient de commencer; à peine ai-je commencé à charger mon GSM auquel je n'avais pas touché depuis le début du mois que Gasparde m'envoie un texto pour me prévenir qu'elle est en galère de transports en commun et arrivera en retard; pas grave: munie d'un excellent roman comme "Rivers of London", je peux patienter pendant des heures; mmmh, j'aurais peut-être dû emporter un parapluie; le canapé près de la fenêtre est libre: bonheur; Mlle Mars débarque avec une coiffure de princesse et des nouvelles bien embêtantes de la CAPAC; les petites bouchées apéro servies avec les cocktails sont de plus en plus délicieuses; Gasparde arrive échevelée et hagarde en braillant "De l'alcool!", "Euh, et bonjour?", "Non, d'abord de l'alcool!"; il est toujours bon de connaître l'ordre des priorités de ses amies; ...Lulu la Taulière? vraiment?; nous disons donc: un mojito pour moi, des cocktails roses pour les deux autres filles, et une énorme chope de bière pour M. Gasparde - normal, quoi; "allô, Chouchou, on va dîner du côté de la place Fernand Cocq, tu nous rejoins?"; l'Ouzerie est complète, mais ma serveuse préférée de l'Amour Fou réussit à nous trouver une table pour 4 autour de laquelle nous nous serrons à 5 dans la salle du fond; je n'ai pas assez faim pour un burger végétarien, mais une salade, ça devrait aller; ...ah ben non, j'ai trop mangé - note à moi-même: les restos le soir, j'arrive plus; partager une théière d'A.C. Perch à la rhubarbe avec Chouchou en regardant la bande-annonce de "The boxtrolls" qui a l'air vraiment super, et celle de "Big hero 6" qui enthousiasme Chouchou mais me laisse assez froide.




Debout à 8h30 un samedi - c'est bien parce que j'ai besoin d'aller me bouger; le gros sac de bouquins déposés chez Pêle-Mêle rapporte 58€ en liquide et m'évitera de passer à un distributeur; nous sommes en avance: arrêtons-nous chez Slumberland; Claudia: "today I didn't make you a fruit and vegetable juice, I baked chocolate cookies instead", Moi: "right: health be damned!"; en fait, le tapis de yoga super cher sur lequel je lorgne depuis des années - soie tissée d'un côté, moumoute de l'autre - est super inconfortable, j'ai bien fait de ne jamais craquer; pour une fois, mon angel card me parle vraiment (et me rappelle un billet dont je procrastine la rédaction depuis des mois); oui, chez les autres aussi, je tourne le rouleau de papier toilette s'il n'est pas dans le bons sens; ce midi, ce sera soupe épinards/asperges/courgettes et tartines de betterave pour compenser un peu les agapes d'hier soir; attaquons maintenant cette monstre To Do List du week-end; ...avec une grande théière d'Earl Grey vert au bleuet pour se motiver, ce sera encore mieux; quand je pense qu'aucun de mes pseudo-amis n'a daigné m'informer à quel point la rhubarbe, c'est chiant à éplucher - on est toujours trahi par les siens; en plus, la farine de riz blanc ça met deux fois plus longtemps à cuire que la farine de blé, pffff; créer un tableau de suivi de mes traductions: check; finaliser le tambour de ma broderie rétro, prendre des photos et les publier sur le blog: check; trouver un logement airbnb pour notre prochain séjour à Paris (quartier gare du Nord, wifi, vrait lit, pas plus de 90€ par nuit frais compris): check; réserver la Zen Room du Hint Hunt: check - Autre Moi et Choco, que je n'ai pas vues depuis une éternité, seront des nôtres; prendre les billets pour l'expo Ghibli: check: vider mon compte en banque: triple check; j'ai trop envie d'être déjà au 3ème week-end d'octobre - et pas seulement parce que d'ici là, je dois me taper une assemblée générale de copropriété, aller chez le dentiste, retourner chez l'ophtalmo pour la 3ème fois depuis le début de l'été et passer le deuxième anniversaire de la mort de mon père; "after all these years?", "always": ❤︎; dire que j'aurais attendu d'avoir 43 ans, 6 mois et un jour pour découvrir l'existence du western révisionniste.




Mon crumble est encore plus délicieux froid avec une tasse de thé; profitons de ce beau soleil pour ouvrir grand les fenêtres, changer les draps et faire une lessive; Chouchou avait raison: regarder cette conférence TED, c'est 20 mn très bien employées pour toute personne pessimiste quant à l'état du monde; Chouchou renverse sur moi la moitié de mon bol de soupe (heureusement à peine tiède); 5 mn plus tard, en voulant ranger les tasses utilisées hier, je les lâche environ 10 cm au-dessus du plan de travail de la cuisine, et elles se cassent toutes les deux; explication potentielle #1: nous sommes un couple de gros maladroits; explication potentielle #2: Chouchou voulait que je me foute à poil, et je cherchais inconsciemment un moyen de me débarrasser de ces tasses très chères et très jolies, mais pas du tout pratiques et que j'utilisais sans doute pour la première fois en 5 ou 6 ans; que faire de ces tombereaux de pièces rouges que la banque ne veut pas nous échanger gratuitement?; argh, tant qu'à réorganiser le coin de l'entrée, j'aurais dû prendre des photos avant/après pour mon challenge minimaliste; déplacer la carte du monde à gratter dans le couloir, au-dessus du radiateur, et la fixer avec du double face qui emportera sans doute la peinture avec lui le jour où on déménagera; j'ai encore oublié la règle fondamentale du rangement: tout truc censé prendre dix minutes te bouffe généralement la moitié de l'après-midi; les coups de fil à ma mère me dépriment de plus en plus; après onze mois d'atermoiements (une paille...), j'ai enfin réussi à accoucher d'une introduction au minimalisme qui ne me semble pas trop pontifiante ni rasoir - hourra!; tu vois, Chouchou: Dean aussi peut être nul; j'aime quand les vannes s'ouvrent subitement et que les phrases s'alignent toutes seules; 70 pages d'un trait, ça commence bien pour "Miss Peregrine's home for peculiar children"; en glissant dans le sommeil, Chouchou sursaute violemment et me colle une baffe.

12 commentaires:

Isabelle Pernot a dit…

Je ne sais pas si je te l'ai dit, mais j'adore tes récits de week-end !
Le sexy quadra aussi est un professionnel du "je fais des bonds dans le lit quand je suis stressé", mais il ne m'a encore jamais mis de baffe. J'en prends bonne note et devrais peut-être envisager de glisser un oreiller entre nous ?
Et sinon, je confirme, ton billet sur le minimalisme est excellent. Vivement mercredi !

Monsieur Tout-le-Monde a dit…

Je proteste: je n'ai jamais renversé ta soupe. J'ai eu l'outrecuidance de signaler une miette à proximité et tu as sursauté avec le bol en main.

ARMALITE a dit…

Clairement ton geste était prémédité.

Boomerang a dit…

Une carte du monde à gratter ? Ca m'intéresse beaucoup ça dis donc ! Où as-tu trouvé ça ?

ARMALITE a dit…

Je l'ai achetée à Barcelone, mais depuis j'en ai vu assez souvent dans les magasins de gadgets et de brols de déco. A Bruxelles, ils en ont chez Opono, rue du Bailli.

Véronique a dit…

C'est toujours un réel plaisir de te lire ! Il me reste à te souhaiter une belle semaine, après ce week-end bien rempli !

Marie a dit…

'Rivers of London' est sur ma liste de livres à lire, je le glisse vers le haut de la liste ;-)

ARMALITE a dit…

Je n'ai pas du tout aimé la fin que j'ai trouvé très confuse, par contre.

Nelly a dit…

La carte à gratter, se trouve également chez Nature & découvertes à City 2 de Bruxelles :)

shermane a dit…

Me suis installée sur un tapis de yoga pour la première fois de ma vie il y a quelques jours, ma tête a tourné, j'ai cru que j'allais m'endormir. Alors le tapis de yoga ET à moumoute...

Ghibli, c'est également prévu, mais j'ai un peu peur, vu le passif de l'Art Ludique. (S'il vous vient l'idée de tester le M.O.B., resto vegan juste à côté : ne le testez pas)

La Poste (française) accepte les pièces rouges et jaunes mais il faut leur demander des heu... machins ? coques ? en plastique et y ranger sagement toutes les pièces. Opération facilitée si on a un compte chez eux sur lequel ils feront un virement.

Et j'espère sincèrement que ça ira mieux avec ta mère (ou qu'elle ira mieux avec elle-même).

petite_g a dit…

Je lis le tome 2 de Miss peregrine -mais en français :) J'avais bien aimé cet univers "particulier"

Melle Mars a dit…

C'est rigolo d'être citée dans un de tes billets :)