dimanche 28 septembre 2014

Street art in Copenhagen


On voit peu de graffiti sauvages dans la capitale danoise, hormis le long des voies de chemin de fer et sur les terrains vagues: les façades des bâtiments en bon état sont toujours respectées. En revanche, la ville est actuellement le cadre de grands travaux qui aboutiront en 2018 à la mise en service de 2 lignes de métro supplémentaires, et un peu partout, les grandes palissades vertes de chantier sont mises à contribution comme support d'installations artistiques. Un vrai plaisir pour les yeux! Premier exemple place Kongens Nytorv, en plein centre-ville, juste à côté du port coloré de Nyhavn:



Le Happy Wall se compose de panneaux pivotants, noirs d'un côté et colorés de l'autre, avec lesquels n'importe quel passant peut s'amuser à composer des motifs (souvent des space invaders!)


Cette installation de compose de chaussures données par leurs propriétaires, parce qu'elles avaient une place importante dans leur histoire personnelle.

Le cheval passe-murailles, euh, je ne sais pas trop.


Second du exemple le long du lac de Sortedams, dans le quartier d'Osterbro.

Un bon moyen de recycler de vieux vinyles!

Je serais curieuse de savoir ce que représente cette fresque... Des personnages d'un livre pour enfants? 

Le Danemark est l'un des rares pays qui autorise encore la chasse à la baleine. Ce n'est bien entendu pas du goût des militants écologistes. 


Promenons-nous maintenant dans le quartier de Vesterbro, à l'ouest de la gare centrale. 

Quelque part, un informaticien en panique cherche désespérément son outil de travail. 

Dans un passage couvert, une fresque qui change tous les mois, selon une jeune femme qui travaille à proximité.

Les façades des bâtiments ne sont pas en reste. 


Le Kulturforeningen Art & Colour, lieu culturel décoré façon Gaudi.

Ceci était sans doute l'avant-dernier billet consacré à nos vacances danoises; j'espère avoir le temps de compiler mes bonnes adresses et quelques conseils touristiques dans la semaine qui vient (mais je ne promets rien). 

1 commentaire:

Athéna a dit…

j'aime bien el cheval moi. et mes 33 tours, je els ai gardés ; je les écoute !