mercredi 10 septembre 2014

Ici et maintenant




Je savoure ma dernière journée à Monpatelin (c'est-à-dire que je soupire en regardant dehors au lieu de travailler) avant de reprendre le chemin de Bruxelles. Ca fait deux matins d'affilée que je me réveille avec une migraine à cause de la chaleur, et entre les incohérences à la pelle, les tirades misogynes et les positions politiques qui me donnent envie de hurler, je n'adore pas franchement le bouquin que je traduis en ce moment. Mais bon, ça passera, comme le reste.

Je suis attristée par la disparition de Graham Joyce. Je n'avais pourtant lu qu'un seul de ses romans, "Les limites de l'enchantement", que j'avais trouvé fort oubliable. Mais c'est un point de plus marqué par le crabe contre quelqu'un qui avait beaucoup à donner et qui aurait dû avoir encore de nombreuses années pour le faire.

Je ne suis pas ravie par la coupe de cheveux finalement conquise de haute lutte hier après-midi. Le bas est beaucoup trop droit au lieu de partir en pointe dans le dos comme j'aime. Pourquoi je n'arrive jamais à expliquer ce que je veux aux coiffeurs? Les mots signifient-ils des choses différentes dans leur français et dans le mien? Mystère. 

J'attends un devis pour changer l'escalier de ma mezzanine. J'avais envie de le faire depuis des années, mais j'ai toujours un peu regimbé à l'idée du bordel que les travaux allaient foutre chez moi. Et puis mercredi dernier, tout à fait par hasard, j'ai croisé dans les rues de Monpatelin le menuisier ami de l'Homme-ce-chacal-jaune qui avait fabriqué ma bibliothèque et tout un tas d'autres petits meubles chez moi, il y a plus de 10 ans. J'ai pris ça comme un signe. Hier, il est passé à la maison relever les cotes pour me préparer un devis. Apparemment, déposer l'ancien escalier et installer le nouveau ne prendrait qu'une journée... 

Je trépigne d'impatience à la pensée de décoller bientôt pour Copenhague. Nous n'avons pas voyagé depuis un an tout rond, et j'ai la ferme intention de profiter de ces vacances au maximum. Ce sera notre deuxième séjour dans la capitale danoise avec crochet par la ville suédoise de Malmö, de l'autre côté du pont de l'Oresund immortalisé par la série Bron/Broen. Nous ne croiserons probablement pas Saga Noren, mais nous avons plein d'autres activités au programme - notamment, inscrire le Danemark en 13ème position de la liste des pays où nous avons fait du geocaching.

Je prépare le prochain challenge d'octobre - j'aimerais bien en faire une tradition annuelle. Cette fois, le thème sera le minimalisme. J'ai un peu le trac. C'est un thème cher à mon coeur, et j'aimerais à la fois encourager les gens qui s'y intéressent déjà et séduire quelques-uns de ceux qui s'en foutent en leur présentant le concept sous un jour ludique, ou en tout cas, pas aussi rébarbatif qu'ils ne l'imaginent. 

Je dresse une longue liste de projets pour cet automne, histoire de prendre ma revanche sur cet été dont je n'ai pas vraiment pu profiter. Et pas de corvées administratives ou autres trucs chiants-mais-nécessaires: que des expériences excitantes. En plus d'être excellent pour mon moral, ça ira tout à fait dans le sens de mon nouveau credo "posséder moins, faire plus". Et ça me fournira matière à alimenter ce blog! 

8 commentaires:

Ladel a dit…

Un challenge minimaliste : bonne idée!
Le concept m'intéresse et m'attire, contrairement à Celui qui partage ma vie (et avec qui je vis!)... C'est donc plutôt compliqué.

ARMALITE a dit…

Tu peux déjà commencer par tes affaires à toi, ce sera un bon début :-)

fedora a dit…

Je suis au taquet pour ce challenge ! Je suis en pleine phase de remise en question et de tri... les objets sortent par sacs de la maison... D'ici là, bonnes vacances !

anneso a dit…

"...séduire quelques-uns de ceux qui s'en foutent en leur présentant le concept sous un jour ludique, ou en tout cas, pas aussi rébarbatif qu'ils ne l'imaginent. ": AHAH! c'est un bon challenge en ce qui me concerne,je ne demande qu'à voir,peut-être que quelques-unes de mes résistances vont tomber,qui sait...

Ladilafé & co a dit…

"posséder moins, faire plus", c'est mon crédo aussi ! J'adore, j'adhère.
Hâte de lire dans ton défi minimaliste. Je suis en plein dedans avec mon défi "désencombrement"!

Dola a dit…

Excellente idée que ce challenge minimaliste

Marie-Ange a dit…

Pour les cheveux, je me les coupe moi-même depuis environ deux ans (je déteste aller chez le coiffeur). Les cheveux longs, dégradés. C'est super facile. Plutôt que de te l'expliquer, j'ai trouvé un tuto sur le web: http://www.lescheveuxdemini.com/2012/12/comment-se-couper-les-cheveux-soi-meme.html
Je fais le "dégradé", avec ce que j'appelle la queue de licorne.
Je bosse à Auderghem. Si un jour tu veux qu'on se donne rendez-vous pour que je te montre sur moi...

EmilieSunny a dit…

Curieuse de voir ça...minimalisme...ça m'intéresse...