mardi 23 septembre 2014

★COPENHAGUE★ Mardi, c'est Malmö et Tivoli!






Réveillée spontanément à 6h50 - le truc qui ne m'arrive JAMAIS un jour où je dois bosser -, mais avec un vilain début de migraine car j'ai eu trop chaud pendant la nuit; en l'absence de guichet occupé par un être humain, on se galère un peu pour prendre les billets jusqu'à Malmö; et en l'absence de café satisfaisant dans les environs, on achète au camion de Norreport de quoi petit-déjeuner dans le train: pour moi, ce sera un énorme chocolat chaud et deux croissants maousse que je vais m'obstiner à tremper dans mon gobelet au mépris de toute coulure disgracieuse sur mon menton ou mes vêtements; la météo du jour: grand soleil et vent vif; malheureusement, le Form/Design Center est entre deux expos, mais à la boutique, je repère un livre magnifique illustré d'aquarelles d'Andrea de la Barre de Nanteuil - je le commanderai en anglais sur Amazon; "regarde, une courgette tueuse!" s'exclame Chouchou en lorgnant un torchon sur le motif duquel un légume masqué brandit un couteau; "non mon coeur, les courgettes sont vertes, ça c'est violet et c'est probablement une aubergine"; "ne fais pas ton yéyé!" me rabroue sévèrement Chouchou comme, voyant qu'il n'y a pas de voitures sur la route, je m'apprête à traverser au feu rouge; peu de géocaches dans le centre de Malmö, mais nous en trouvons quand même une à proximité d'une école d'arts; la librairie de SFFF de Davidshallsgatan est aussi bien fournie que dans mon souvenir, et j'y achète le premier tome d'une série d'urban fantasy qui me semble très prometteuse; déjeuner assez quelconque chez Jensens Bofhus (mais au moins, il y a un buffet végétarien pas cher); encore une géocache, à côté de la cathédrale cette fois: un homme sort d'une boutique voisine et regarde dans notre direction, pour ne pas avoir l'air louche, nous nous embrassons fougueusement tandis que l'un de nous glisse mine de rien une main derrière une gouttière pour remettre la boîte de pellicule aimantée à la sa place. 




Pause-thé fort nécessaire au café du magasin de musique Folk a Rock, que nous avions adoré la dernière fois et qui n'a pas changé d'un iota, j'en profite pour me débarrasser des couronnes suédoises qui me restaient d'un séjour précédent; shopping ultra-modeste au Lagerhaus local, mon fournisseur de torchons depuis 6 ans; la première géocache derrière la gare a disparu, la seconde est impossible à chercher sans avoir l'air ultra-chelou; nous reprenons le train vers Copenhague à 16h et, comme il ne va pas jusqu'à Kongens Nytorv, nous changeons à l'aéroport sur le conseil d'une aimable contrôleuse.






Une pause wifi à l'hôtel, et c'est reparti pour le Tivoli!; à l'entrée du parc, nous activons les Copenhagen Cards qui nous mèneront jusqu'à la fin de notre séjour; comme la fois précédente, je suis absolument charmée par ce parc d'attractions rétro bien plus paisible qu'un Disneyland - ses petites lumières, ses plans d'eau, son quartier chinois, son improbable Taj Mahal, son bateau pirate et son théâtre en plein air.




Un dîner moyen au Wagamama, et nous regagnons nos pénates d'assez bonne heure; ne voulant pas me taper la grande rue commerçante de Stroget encore une fois, je nous choisis un chemin alternatif "moche et inintéressant", rigole Chouchou. 

3 commentaires:

VéroZéroSept a dit…

J'aime beaucoup tes photos de Tivoli. (Et j'ai beaucoup aimé le parc aussi, en particulier ses montagnes russes du début du XXe siècle, ses chaises volantes et les décors rétros.)

shermane a dit…

Belles photos ^^
Si j'ai des vacances en novembre, Copenhague fera partie de nos destinations possibles (4 jours, ça va, c'est suffisant ? J'ai tendance à planifier trop de jours).

J'ai trop hâte de savoir quelle BD tu vas traduire maintenant...

Et lire "Fugamumu" au lieu de "Wagamama", ça me conforte dans l'idée qu'il faut que je révise un peu plus sérieusement mes katakanas o_o

ARMALITE a dit…

4 jours, c'est ce qu'on avait fait la première fois, ça permet déjà d'avoir un très bon aperçu!