mercredi 24 septembre 2014

★COPENHAGUE★ Jeudi: des bateaux nuls, un musée sans expo et des salons de thé inexistants





Les douches sans bac, c'est le pied; petit-déjeuner aux halles sous le soleil de fin septembre, quel bonheur!; j'adore tripoter des marches métalliques sur lesquelles un chien a dû pisser récemment vu l'odeur - le geocaching exige parfois des sacrifices - heureusement que j'ai toujours du gel anti-bactérien sur moi; après un léger cafouillage entre métro et trains régionaux, nous prenons la direction de la petite ville côtière de Roskilde (ne pas prononcer le "d") (les Danois foutent des lettres en trop dans presque tous leurs mots, c'est très perturbant); quand ils disent 20mn de marche sur les dépliants, ils s'adressent à des gens qui ont des jambes de 3m12, ou bien?; le viking flatbread est un pur délice, surtout mangé dehors avec une brise marine qui emporte les serviettes en papier et les feuilles de salade. 







Et donc, les vikings ignoraient l'usage de la scie et taillaient leurs planches à la hache: respect; je suis très contente de voir la mer, hein, mais quand on m'a fait miroiter des drakkars, j'imaginais de fiers et majestueux navires avec des voiles colorées et une figure de proue en forme de dragon; à la place de ça, j'ai droit à trois planches pourries qui appartenaient jadis à la coque de pirogues animées par des illusions de grandeur - je ne suis PAS impressionnée; oh, et en plus on vient juste de rater le bus qui ne passe que toutes les demi-heures; de retour à la gare centrale de Copenhague, on trouve une géocache sur un quai, et une autre le long de l'enceinte du Tivoli voisin; énorme déconvenue en arrivant devant le Dansk Design Center que j'avais adoré en 2008: il n'accueille plus d'expositions depuis deux ans; si nous le regardons fixement assez longtemps, le couple asiatique assis sur le banc où se trouve la cache H.C. Andersen va peut-être finir par se sentir mal à l'aise et s'en aller?; ...ou pas; après avoir fait des emplettes bien plus réduites que prévu chez Tiger et cherché en vain un endroit sympa où nous poser, nous finissons à la terrasse du Joe & The Juice de la Rundetarn; dommage, la journée avait bien commencé mais n'a pas tenu ses extravagantes promesses; ce soir, pour se consoler, on va se faire des nouilles pleines de noix de cajou et dégoulinantes de sauce chez Wok On.

Aucun commentaire: