jeudi 3 juillet 2014

Où je décide de passer moins de temps devant un écran pendant un mois




Mes yeux font des leurs en ce moment, et ma dernière consultation chez l'ophtalmo s'est terminée de manière si abrupte que je n'ai pas vraiment pu poser de questions. Du coup, comme je passe beaucoup trop de temps scotchée devant mon ordinateur (sans doute près de 15h quotidiennes les jours de semaine, soit la quasi-intégralité de mon temps de veille), j'ai décidé de diminuer ça pour voir si la fatigue oculaire joue ou non un rôle dans mes problèmes de vue. De toute façon, on ne peut pas dire que les heures englouties dans CandyCrush/FarmHeroes/BubbleWitchSaga soient très productives. Donc, pendant ce mois de juillet, mon MacBook me servira à travailler, à bloguer, à me tenir au courant de ce qui se passe chez les copains et dans le reste du monde - point. Dès que possible, je le lâcherai pour sortir et profiter du beau temps, faire de l'art journaling ou de la reliure, bouquiner pour faire baisser ma PAL qui a de nouveau atteint des proportions historiques, broder ou crocheter, chercher des géocaches, aller brûler quelques milligrammes de gras à la piscine, etc. De quoi alimenter un long victory log pour la fin du mois!

6 commentaires:

ElanorLaBelle a dit…

Mon père, illustrateur, passe de longues heures devant son écran. Son ophtalmo lui a dit que ça ne posait pas de problèmes pour son niveau de vision (il est myope). Pour ma part, je suis persuadé que ça a un impact important sur ma vitalité. J'ai décidé de réduire les écrans il y a quelques mois, lorsque je me suis rendue compte, après une coupure internet d'un mois et donc une réduction drastique de mes heures devant un écran, que je me portais nettement mieux sans.

ARMALITE a dit…

Je ne pense pas que ça affecte la myopie/la presbytie/l'astigmatisme ou quelque autre défaut de vision "permanent"; par contre, passer moins de temps devant un écran permettrait peut-être d'avoir moins de larmoiements, de sensation de brûlure, de migraines ophtalmiques, et qui sait, moins de surtension. En tout cas, je vais tester ça.

Sighel a dit…

En avril, j'ai commencé un stage en agence de traduction. C'est la première fois que je travaille 7h par jour devant un écran et les premières semaines n'ont pas été de tout repos pour me p'tits yeux qui ont pas mal souffert ... Mes collègues de Master m'ont rapporté la même chose, donc sans nul doute oui, ça joue, et j'ai hâte de finir pour qu'ils puissent se reposer un peu ! Je te souhaite de réussir à tenir cette bonne résolution, tes yeux te le rendront :)

Helolie a dit…

Bonsoir,

Un de mes amis a été confronté au problème de la sécheresse oculaire, aggravée par les écrans (irritations, sentiment d'avoir des grains de sable dans l'oeil, paupières qui se déchainent).
Son état s'est beaucoup amélioré avec des collyres hydratants (pas de traitement juste de l'hydratation) et des exercices pour les yeux (type yoga de l'oeil mais pas seulement, aussi se forcer à regarder à des distances différentes).

Bon courage !

shermane a dit…

Bon courage, tu as bien raison.
J'ai de la chance de ne pas souffrir de sécheresse ou douleur oculaire malgré un nombre mirobolant d'heures devant un écran (voire double écran). Pour « compenser », je suis à -12 de myopie et -3 astigmatisme.

Nekkonezumi (Ed) a dit…

Je me faisais la réflexion qu'en plus plein de tes hobbys occupent tes yeux de manière pointue ^^
Ce ne peut être qu'une sage décision, en tout cas (c'est mon expérience du silence absolu de notes en cas de grande fatigue des oreilles qui parle).