dimanche 27 juillet 2014

A tous ceux et celles qui osent




A tous ceux et celles qui mettent fin à une longue relation qui ne les rendait plus heureux, malgré la peur de la solitude et des difficultés matérielles,
tous ceux et celles qui font ou refont leur vie avec une personne d'une autre couleur, d'une autre religion ou d'un autre milieu social au mépris du qu'en-dira-t-on,
tous ceux et celles qui partent vivre à l'étranger l'estomac noué à la perspective de tout recommencer à zéro, sans repères familiers et sans réseau de contacts, mais qui partent quand même,
tous ceux et celles qui plaquent un boulot salarié dans lequel ils crevaient à petit feu pour tracer leur propre chemin en free lance, visant l'épanouissement au prix d'une précarité permanente,
tous ceux qui réfléchissent à des moyens de changer le monde en mieux, et qui se démènent pour les mettre en application quand ce serait tellement plus simple de bêler avec le reste du troupeau,
tous ceux et celles qui ont choisi un mode de vie non conventionnel et affrontent perpétuellement les questions déplacées voire agressives des braves gens qui n'aiment pas que...

A tous les pères au foyer, les mères qui ont une carrière hyper-prenante, les femmes qui assument de ne pas vouloir d'enfants, les Juifs qui épousent des Arabes, les divorcés après 20 ans de mariage, les expatriés à l'autre bout du monde, les gens qui inventent leur métier chaque jour, les parents d'handicapés qui se battent pour les droits de leurs enfants, les intermittents qui se font traiter de parasites et les écrivains dépouillés de leurs droits, les homosexuels qui fondent une famille, les polyamoureux, les vegans et les militants écologistes, les révolutionnaires du quotidien, les insurgés qui mettent le feu aux poudres des conventions,

Je vous salue: vous êtes vivants. 

16 commentaires:

Zéphine a dit…

Le billet qui fait chaud au cœur...

Antonia a dit…

Rrrrhhhhhoooo, je suis plusieurs fois citée, ça fait tout drôle...et cela m'a fait réfléchir... Merci <3

ARMALITE a dit…

Ah oui, toi clairement, tu cumules! :-)

Anonyme a dit…

Merci à toi, qui nous réchauffe (chq jours ou presque:) ) de ton humanité !
MERCI

Sarah.H

Melle Mars a dit…

J'ai aussi eu l'impression d'être plusieurs fois citée, et moi qui avait l'impression de n'avoir pas fait grand chose de courageux dans ma vie, finalement, je suis fière :) Merci!

The Everyday French Girl a dit…

J'ADORE CET ARTICLE ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥ MERCI !!!

Annick a dit…

Billet très fort et très apprécié. Très bien pour commencer cette semaine de mon "grand anniversaire". Je cumule aussi, pas toujours simple, mais je le referais!
Bonne journée.

socheek a dit…

Merci pour cette article tout simple mais qui fait chaud au coeur! Plusieurs fois citée, ça me donne du courage.

Merci merci

Patricia A. a dit…

Juste génial, qu'on s'y retrouve un peu, beaucoup ... C'est un écrit qui fait du bien, qui remue les méninges et par les temps qui courent gamberger un peu au delà de son nombril c'est aussi un geste d'humanité indispensable. Merci!

Illyria a dit…

Très touchant cet article, belle dédidace à tous ces gens là qui font bien d'exister...

escapadesamoureuses a dit…

Tu sais quoi? il faudrait l'encadrer ton article !!! Si si , en tous les cas, moi je l'encadrerais pour l'afficher devant mon lit, ainsi cela me donnera le moral les jours où parfois je peux le perdre un peu. Car même si un jour on a osé, être vivant c'est aussi parfois douter.
Un grand merci pour ton écrit.

CHOPIN a dit…

J'aime j'aime j'aime x1000.

Dola a dit…

Juste merci :

Véronique a dit…

Merci pour ta plume, ta façon de voir la vie, tes opinions clairement affirmées, et merci pour cet article, pour deux-trois raisons que tu cites, j'en fait partie !
Bises

shermane a dit…

Je pense être très peu concernée par cette numération, mais du fond du cœur, bravo à ceux/celles qui ont sauté le pas :)

Elfya a dit…

yes! High five!