lundi 14 avril 2014

"Mangeons!"


D'elle, on ne connaît rien ou presque. Cette superbe jeune femme surgit sans crier gare dans la vie de gens ordinaires qui ont pour point commun d'être agacés, écrasés parfois, par les tracas du quotidien. Le temps d'un repas auquel elle les convie silencieusement, celle qui pourrait être la déesse de la bonne chère leur redonne le sourire, l'espoir ou cette légèreté qu'ils ont perdue. Ses armes: une gourmandise ô combien communicative et une sensualité où se rejoignent désir et plaisir du palais, qui feront vite oublier l'incongruité de ses apparitions toujours plus hilarante. 

C'est très alléchée par la présentation de ce manga signé Sanko Takada que je me suis emparée du tome 1 chez Filigranes. Au premier coup d'oeil à l'intérieur, j'ai déchanté: les dessins sont moches - rien à voir avec la couverture qui semblait promettre un graphisme potable à défaut d'original. J'ai quand même voulu voir si les historiettes tenaient la route: non plus. L'idée de base est excellente, mais le schéma ne varie jamais et on finit très vite par se lasser. Il faut le talent de Jirô Taniguchi dans "Le gourmet solitaire" ou l'humour de Masayuki Kusumi dans "Mes petits plats faciles by Hana" pour réussir à passionner le lecteur avec une trame aussi mince et répétitive. Les interludes qui analysent la valeur nutritionnelle des repas (toujours très riches en viande et très pauvres en légumes) ingurgités par la mystérieuse jeune femme sont les bienvenus. Le reste manque désespérément de saveur: un comble pour un manga culinaire! 

3 commentaires:

Morgan a dit…

Tu as déjà tenté Le Chef de Nobunaga chez komikku ? Cuisine et Histoire du Japon féodal très bien mis en scène...

shermane a dit…

Pareil, une énorme déception, malgré une couverture qui m'a paru sympa (l'intérieur est pas loin de l'immonde, on est d'accord).

Outre le fait que ce titre ne m'a jamais donné faim (!), j'ai trouvé chiantissimes les espèces de positions érotiques qu'adopte l'héroïne. Quel est le but ?
Restent les vagues explications diététiques, mais encore heureux, puisque l'auteur est diététicienne.

Bref, je vais m'empresser de me débarrasser de ce manga, qui n'a vraiment pas sa place aux côtés de Gourmet solitaire, Petite forêt ou Kitchen (d'ailleurs, je ne sais plus si je te l'avais demandé mais tu as trouvé le dernier volume moins bon ? Il m'a semblé dans la continuité)

ARMALITE a dit…

Morgan: non, je ne connais pas, je regarderai à l'occasion!
Shermane: oui, le côté j'ai un orgasme en mangeant, ça n'est chouette que si c'est traité avec humour, comme dans Mes petits plats by Hana. Petite fprêt est magnifique aussi, à plus d'un titre, mais tellement dur à trouver! Et Kitchen, en effet, le 3ème tome m'a semblé très en-dessous des précédents, moins émouvant, moins gourmand...