jeudi 10 avril 2014

"L'exception"


Maria est ce genre de femme sur laquelle tous les hommes se retournent dans la rue. Elle travaille dans l'humanitaire et vit heureuse avec son époux et leurs jumeaux de deux ans et demi. Jusqu'à ce soir de réveillon de jour de l'an où l'époux en question lui annonce qu'il la quitte pour un de ses collègues également spécialiste de la théorie du chaos et également prénommé Folki. Malgré son départ immédiat, Maria pense qu'il s'agit d'une crise passagère, que son mari va bientôt revenir à la raison et à la maison. "On travaille à notre affaire", répond-elle à tous les gens qui lui demandent s'ils vont divorcer. En attendant, elle se rapproche de sa voisine Perla, une naine psychothérapeute le jour et nègre d'un auteur de polars la nuit...

Très emballée par les deux premiers romans d'Audur Ava Olafsdottir déjà publiés chez Zulma, je ne pouvais que me jeter sur "L'exception" malgré sa couverture qui fait saigner les yeux et le terminer en 48h. Maria se maintient dans le déni en se remémorant des souvenirs de son mariage dans lesquels le lecteur voit très facilement apparaître en filigrane ce qu'elle se refuse à admettre: son mari la trompait avec d'autres hommes depuis des années. Cette incrédulité, cette hébétude de la femme qui peine à accepter qu'elle ne connaît pas réellement celui avec qui elle pensait finir ses jours, sont rendues avec beaucoup de finesse et d'humour distancié, sans misérabilisme ni débordement émotionnel d'aucune sorte, d'une façon que je qualifierai de très scandinave. Le personnage de Perla, dont le sans-gêne m'irritait au premier abord, a fini par me conquérir avec son bon sens un peu brutal mais rassurant dans le fond. J'ai aimé retrouver l'atmosphère si particulière de l'Islande en hiver, ce froid glacial et cette nuit quasi perpétuelle qui semblent au diapason du coeur de Maria, gelé par le choc. Une fois de plus, je me suis laissée emporter par l'écriture simple et subtile à la fois d'Audur Ava Olafsdottir, décidément un de mes auteurs préférés parmi mes découvertes de ces dernières années.

6 commentaires:

Ln de Mtl a dit…

Très tentant ! Il est sur ma liste ;-) Merci pour toutes tes critiques de livres tellement intéressantes.

Bises

elmaya a dit…

Oups ! la couverture arrache les yeux ! Mais merci d'avoir signalé ce nouvel ouvrage d'un auteur que j'aime beaucoup (mais dont je suis incapable de mémoriser le nom), je vais le guetter à la biblio...

(Tiens, pas de captcha ?)

ARMALITE a dit…

Non, pas de captcha pour l'instant parce que suite aux commentaires agressifs sur mon billet de l'autre jour, j'ai activé la modération.

Anonyme a dit…

La couverture pique effectivement les yeux, mais je l'ai fini cet après-midi et même si ce n'est pas mon préféré d'elle, j'ai passé un très bon moment :)

Mélusine

ARMALITE a dit…

Pareil. A choisir, je préfère les deux précédents, mais très bon moment de lecture aussi!

shermane a dit…

Ah tiens, je vais retenter cette auteure, après m'être ennuyée avec Rosa Candida. Le synopsis m'intéresse encore une fois énormément.