jeudi 3 avril 2014

"How I Met Your Mother": la fin qui fait hurler les fans (SPOILERS!)




Après 9 ans de bons et loyaux services, How I met your mother vient de s'achever. Excellente les 4 premières saisons, la série n'aura par la suite cessé de décliner pour devenir souvent d'une nullité abyssale avec ses situations redondantes, sa façon de tirer l'intrigue principale en longueur et un humour de moins en moins drôle. Ca faisait au moins 3 ans que comme beaucoup de gens de mon entourage, je ne la suivais plus que pour une seule raison: savoir enfin qui était la mère et comment Ted allait la rencontrer. 

Pour cette dernière saison, donc, les scénaristes ont choisi de se concentrer sur le mariage de Barney et de Robin. Ainsi, les 22 premiers épisodes se déroulent tous en l'espace d'un long week-end dans un hôtel de Farhampton. On évite l'écueil d'un trop grand ennui grâce aux nombreux flashbacks et flashforwards qui sont la marque de fabrique de la série, et l'une des choses qui a contribué à la rendre légendaire mémorable. Néanmoins, le principal atout de cette saison, c'est l'apparition (enfin!) de la mère. Avec au fond assez peu de temps d'antenne, Cristin Milioti parvient à camper une jeune femme éprouvée par la vie et néanmoins pleine de fraîcheur, un personnage hyper attachant et une âme-soeur parfaite pour Ted. L'épisode "How your mother met me", entièrement présenté de son point de vue, est à mon avis le plus réussi de la saison et un des plus émouvants de toute la série - avec celui de la mort du père de Marshall et celui où Robin apprend qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants. 

On se prépare donc à dire adieu à toute la bande avec un certain soulagement: il était plus que temps de conclure, mais malgré tout, on regrettera ces cinq amis qui étaient un peu devenus les nôtres. Neuf ans d'une vie de téléspectateur, ce n'est pas rien. Et comme HIMYM est depuis le début une comédie romantique au sentimentalisme parfois éhonté, on s'attend à une fin heureuse.

Sauf que pas vraiment. 

En 40 mn, le dernier (et double) épisode nous montre ce qui va advenir de chacun des personnages au cours des 20 années suivantes. Et les choses ne se passent pas réellement comme prévu. Après avoir renoncé au premier poste de juge qu'on lui offrait pour suivre Lily en Italie, Marshall redevient un avocat corporatiste dont le job le tue moralement. Mais Lily et lui ont 3 enfants et sont toujours aussi amoureux, et un jour, une seconde offre finit enfin par tomber. Robin voit sa carrière décoller et se met à sillonner le monde, traînant à sa suite un Barney frustré de ne pas toujours pouvoir alimenter son blog lifestyle faute de wifi. Au bout de 3 ans seulement, ils finissent par divorcer d'un commun accord et sans trop d'acrimonie, déclarant que ce n'est pas un mariage raté mais un mariage réussi qui aura seulement duré 3 ans. Mais à la suite de ça, Robin disparaît quasiment de la vie de la bande. Barney reprend ses habitudes de tombeur, et au terme d'un mois parfait (31 filles en 31 jours), il découvre qu'il a mis une de ses partenaires enceinte. C'est la naissance d'Elie - la véritable femme de sa vie, comprend-il dès la première fois qu'une infirmière la lui met dans les bras - qui finira par en faire un autre homme. Quant à Ted et Tracy (tel est le nom de la mère), ils mettent leurs plans de mariage de côté quand se pointe leur premier enfant non prévu mais accueilli avec une immense joie. Ils en ont un autre dans la foulée, et ne se passent la bague au doigt que 7 ans plus tard. Et même si leur vie n'est pas parfaite, on voit combien ces deux-là sont faits l'un pour l'autre. Quelques scènes très courtes suffisant à établir l'amour et la complicité qu'il y a entre eux. 

Bref, comme depuis le tout début de la série, rien ne se passe comme prévu pour Ted et les autres. Ce que je trouve très bien, parce que c'est exactement la même chose dans la vie, et que ça donne à HIMYM un petit côté doux-amer qui nous évite l'overdose de saccharine. Du moment que les choses s'arrangent au final...

Sauf que lorsque Ted conclut enfin "And this, kids, is how I met your mother", au lieu d'enchaîner sur le générique de fin et de donner aux fans la conclusion qu'ils voulaient, les scénaristes lâchent une bombe. Trac est morte assez jeune d'une maladie qui ne sera pas nommée. Au moment où il raconte l'histoire de leur rencontre à ses enfants, Ted est veuf depuis six ans. Et sa fille s'empresse de lui faire remarquer que pendant toute l'histoire en question, il ne parle en réalité que de Robin ou presque. Pourquoi ne se décide-t-il pas à sortir avec elle, bon sang? Et donc, la dernière image de la série voit Ted planté sous les fenêtres de Robin avec le fameux cor bleu de la première saison. 

Parce qu'apparemment, 9 ans de série + 20 ans d'extrapolation n'ont toujours pas suffi à faire comprendre à Ted que cette femme n'est pas faite pour lui. Parce que maintenant que Tracy a eu le bon goût de lui donner les enfants que Robin ne pouvait ni ne voulait avoir, puis de dégager la scène obligeamment, boucler la boucle juste pour le principe, c'est si satisfaisant!

Ou pas. 

Personnellement, je choisis de nier les cinq dernières minutes de cet épisode final pour n'en conserver que les choses qui récompensent ma patience de spectatrice. Le fil de la vie qui se déroule d'une manière parfois jubilatoire et parfois cruelle, mais toujours surprenante. Lily enceinte jusqu'aux yeux, en costume de baleine blanche, pleurant au milieu de l'appartement vide parce que Robin vient de lui expliquer de manière cinglante pourquoi elle ne peut plus faire partie de la bande. L'émerveillement de Barney devant sa fille à peine née, et la façon dont il s'endort de fatigue la tête posée sur la table chez MacLaren. Les images de la vie ordinaire et heureuse de Ted et Tracy. 

Pour moi, le reste n'existe pas. 

10 commentaires:

Anne-Sophie a dit…

Personnellement, je n'en reviens toujours pas de la séquence de slutshaming que barney fait à deux femmes maintenant qu'il est père. Et se rendre compte que la mère n'a servi au final que d'incubateur pour que Ted puisse retrouver son vrai amour, (Robin) je trouve cela assez moche. Ce dernier épisode a donné un rôle assez atroce à la femme en général.

Catherine Kohnen a dit…

Oui la morale de l'histoire c'est: si t'es une femme, que ta carrière est importante pour toi et que tu ne veux pas d'enfants, tu bousilleras ta vie et resteras seule avec tes chiens. Sauf si ton vieux prince charmant vient te sauver la vie.

ARMALITE a dit…

Hum, je ne suis pas sûre que Robin ait bousillé sa vie parce que son mariage n'a pas fonctionné (ce qui avait au moins autant à voir avec la personnalité de Barney qu'avec sa propre ambition). On peut être célibataire sans avoir raté sa vie, non?

Ana a dit…

"Personnellement, je choisis de nier les cinq dernières minutes de cet épisode final pour n'en conserver que les choses qui récompensent ma patience de spectatrice."

Tout pareil. J'ai trouvé Tracy très chouette et je me suis sentie flouée. C'est là que le "sympa, dommage qu'elle meure à la fin" prend tout son sens.

Sabine a dit…

Pareil, il y a même un montage qui a été fait en ce sens et mis sur YouTube (retiré depuis). C'est une fin alternative où la série s'arrête après sa première conversation avec la mère.
Je n'ai jamais vraiment apprécié Robin et ça me déçoit que Ted s'accroche autant à elle. Quand Robin reproche à Barney de vouloir s'occuper de son blog, j'ai trouvé ça carrément injustifié : ça fait des années qu'il a son blog, elle sait que c'est important pour lui, pourquoi le mépriser à ce point, ou pourquoi l'avoir épousé si elle méprise autant cette activité qui compte pour lui ?
Et si j'étais l'un des enfants de Ted, je ne prendrais pas du tout bien une histoire où Ted leur fait croire qu'il va leur parler de leur mère mais ne parle que d'une autre femme.

ARMALITE a dit…

Oui, j'ai vu ce montage, c'est exactement la vision que j'avais de la "bonne" fin.

Ann a dit…

J'aime bien cette fin, moi...vraiment;-) Mais depuis le début, j'ai un gros faible pour le couple Ted-Robin...

Catherine Kohnen a dit…

Bah, c'est un peu l'image qu'ils en donnent. On a clairement l'impression que ses voyages sont la seule cause de l'échec de son mariage. Après le divorce, les autres ont tous l'air heureux, elle a l'air aigrie et regrette de ne pas avoir choisi le bon mec. (avec qui elle aurait pu être heureuse dès le début si elle avait fait le choix d'une vie de famille...) .

Pascaline Loricourt a dit…

J'ai pensé tout pareil! Comme à chaque fois que Ted et Robin remettent ça, je me suis dit "Encore?". La mère était tellement chouette. J'aurai préféré qu'elle débarque à la fin pour leur dire "à table" ou un truc comme ça, vieillie elle aussi mais heureuse...et vivante (c'est vraiment juste le drama à l'américaine, ras le bol).

shermane a dit…

Sur le papier, j'aime bien l'idée... Mais il faut dire que j'ai arrêté définitivement la série vers la saison 4 ^^;;
Et j'aime beaucoup Robin ET Ted, même si mon petit préféré reste Marshall. Robin et Barney, c'était trop évident.
Après, de là à faire mourir un personnage et faire prendre tant de détours aux personnages, c'était de trop. On aurait pu arriver à la même conclusion avec moitié moins de saisons, mais comment se contenter d'un succès...