dimanche 16 février 2014

Sans logique


Je suis la fille qui petit-déjeune d'un bol de soupe de petits pois et de tartines de Leerdammer et qui dîne d'un chocolat chaud et d'une brioche au sucre. 
La fille qui utilise une demi-douzaine de produits différents dans son bain mais qui oublie de se laver.
La fille qui préfère s'endormir sur son canapé même pas déplié plutôt que de monter se coucher dans son lit à l'étage, parce que quelque part elle trouve ça plus douillet.
La fille qui aime les framboises et les mûres en gelée mais ne les mange surtout pas telles quelles, à cause de la texture.
La fille qui reste abonnée à une box thé alors qu'elle consomme au mieux un tiers du contenu de chaque boîte.
La fille qui peut ne pas faire le ménage pendant un mois mais qui crise si les livres sont mal alignés sur ses étagères.
La fille qui à l'ère du smartphone traîne encore un vieux Nokia pourri déchargé la plupart du temps.
La fille qui le soir repousse le moment d'aller se coucher avec son bouquin en cours pour faire durer le plaisir de l'attente.
La fille qui préfère les gens sur Facebook plutôt qu'en vrai.
La fille qui, si elle a le choix, mange toujours sa pizza froide.
La fille qui a peur de l'eau et des insectes qui piquent, mais à qui ça ne pose pas de problème de toucher une araignée, un serpent ou de se jeter d'un avion en parfait état de marche.
La fille qui croit qu'elle est en train de mourir d'un cancer chaque fois que son estomac gargouille de travers.
La fille qui n'aimait que les grands chevelus et qui fait sa vie avec un moyen Belge chauve dont elle pense qu'il est l'être le plus bisoutable de la Création.
La fille qui brode en buvant de la verveine et en écoutant du metal.
La fille qui pense que la violence n'est jamais une solution mais qui balancerait volontiers des grenades aux 1% et aux politiciens qui ne servent pas les intérêts des 99 autres.
La fille qui crève de ne plus avoir de chat mais qui n'en reprendra pas.
La fille qui se voit toujours comme une harpie asociale et sarcastique et qui, quand on loue sa gentillesse, a tendance à regarder par-dessus son épaule pour voir à qui on parle.
La fille qui trouve très important de protéger la nature mais qui refuse d'y mettre les pieds.
La fille dont la vie serait TELLEMENT plus simple si elle apprenait à se servir de Photoshop et de Wordpress, mais qui n'arrive pas à s'y résoudre.
La fille qui a encore 20 ans dans sa tête mais qui regarde les jeunes d'aujourd'hui comme des extra-terrestres (et qui emploie des expressions comme "les jeunes d'aujourd'hui" ou "de mon temps").
La fille qui déteste se raconter à des inconnus dans la vraie vie, mais qui tient un blog d'humeurs depuis bientôt dix ans.

18 commentaires:

titite a dit…

l'être humais est paradoxal, et c'est ce qui fait sa grandeur (et souvent son malheur aussi, il faut le dire...)
bon dimanche !

Nathellis a dit…

Tracasse, moi aussi je préfère ma pizza froide ;)

sara a dit…

<3 <3

Anonyme a dit…

Oui ... mais que c'est bon de n'avoir aucune logique .....J'ADHÈRE TOTALEMENT

Emilie

Dola a dit…

Et tu es aussi la fille qui me touche, qui me fait avancer dans ma vie avec ses propres réflexions, celle qui nous livre ses lourds chagrins et ses petites contrariétés, celle à qui je pense comme une amie un peu lointaine dont on se réjouit d'avoir des nouvelles mais je ne t'ai jamais rencontré et si nous nous 'étions croisées dans la vrai vie on n'aurait peut-être rien à eu se dire ...

Anonyme a dit…

J'adore ton blog et pourtant comme Dora dans la vrai vie ca n'aurait peut-etre pas été. Les joies de l'être humain

Malena a dit…

Presque 10 ans que je te lis donc !

ARMALITE a dit…

Le temps file, hein?

fedora a dit…

et puis, t'es aussi la fille dont j'aime lire les billets...

ARMALITE a dit…

mais j'espère que ça, ça ne relève pas d'un manque de logique! ;-)

Taz a dit…

Aie! 10 ans déjà! Je t'ai découvert avec Le temps n'est rien.

J'habitais toujours le Québec et vécu en presque synchro notre changement de vie. Souvenirs...

Taz

ARMALITE a dit…

Oui, j'avais démarré Le temps n'est rien en avril 2004, et Le rose et le noir a pris le relais en mai 2005. Dit comme ça, ça fait tout drôle!

Brodeuse du Phare a dit…

Je me retrouve dans tellement de ces choses... (j'ai ri quand tu parlais de ton portable, hors de question que je me colle un de ces machins tout gras sur la joue) ça donne l'impression de venir d'une autre planète parfois, non ,

Stéphanie a dit…

"La fille qui a encore 20 ans dans sa tête mais qui regarde les jeunes d'aujourd'hui comme des extra-terrestres"
Ca c'est tout à fait moi. Je travail avec des jeune (qui ont presque 10 ans en moins que moi) et je suis souvent larguée avec eux.

Audrey a dit…

Chouette billet, je me suis retrouvée dans pas mal de tes remarques !

Victoria a dit…

j'ai bien rigolé, ça fait plaisir, bonne écriture, toute en humour , chapeau :) bisous!

Alice a dit…

La fille qui déteste se raconter à des inconnus dans la vraie vie, mais qui tient un blog d'humeurs depuis bientôt dix ans.
Pour notre plus grand bonheur.

Et je t'envie de ne pas craindre les araignées, qui adorent l'eau en plus.

Brrr.

Aurel a dit…

"La fille qui brode en buvant de la verveine et en écoutant du métal." ça c'est tout moi , sauf que je ne fais pas de broderie mais de la couture ou du dessin à la place . J'adore !!!!!