mardi 4 février 2014

Les 20 trucs qui me permettent d'être productive




Quand je publie une liste de mes projets pour le week-end, des ouvrages lus au cours du dernier trimestre ou des projets menés à bien pendant le mois, il se trouve toujours quelqu'un pour me demander comment je fais, et si ça m'arrive de dormir de temps en temps. La vérité, c'est que je suis quelqu'un qui s'ennuie vite. Donc, je cherche toujours quelque chose de nouveau et de sympa à faire (surtout que j'ai un blog à alimenter!). De manière générale, voici les choses qui me permettent d'être productive:

J'ai choisi sciemment un style de vie qui me laisse un maximum de temps libre:
- Je n'ai pas d'enfants
- Je travaille à domicile (donc j'économise le temps de transport)
- Je bosse 5 heures par jour en moyenne (sauf en période de bouclage, parfois)
- J'habite un petit appartement (moins d'entretien qu'une maison avec jardin, et plus économique aussi)

Je cultive une bonne hygiène de vie afin de ne pas être crevée en permanence:
- Je dors 7 à 8 heures par nuit
- Je ne fume pas
- Je mange une nourriture saine cuisinée à la maison (jamais de fast-food ou de plats préparés)
- Je médite et fais du yoga

Je gagne du temps sur les corvées par tous les moyens:
- J'accomplis autant de démarches administratives que possible et fais une grande partie de mes courses alimentaires ou autres sur internet 
- Je ne repasse pas (j'achète des vêtements dans des matières plus ou moins infroissables, et je les fais sécher bien à plat); j'ai une routine cosmétique minimaliste et laisse mes cheveux sécher à l'air libre
- J'enlève mes chaussures dès le pas de la porte franchi (pour avoir à faire le ménage moins souvent)
- Toutes mes affaires sont bien rangées (ce qui m'évite de perdre du temps et de l'énergie à les chercher)

J'essaie d'exploiter mon temps libre à fond:
- Je n'ai pas la télé (même si je reconnais qu'il m'arrive plus souvent qu'à mon tour de procrastiner sur Facebook)
- Je transporte toujours dans mon sac un livre de poche ou un ouvrage peu encombrant pour m'occuper pendant les moments d'attente (chez le docteur et le coiffeur, dans les transports en commun...)
- Je suis une grande adepte des listes (et je prends un plaisir fou à cocher les choses faites)
- Je me débrouille pour alterner les corvées et les petits plaisirs (sans ça, ma motivation retombe comme un soufflé)

Et aussi:
- Je me fixe des objectifs qui m'apportent un maximum de satisfaction personnelle (pas qui vont me faire mousser en société ou correspondre à ce qu'on attend de moi)
- Je communique sur ces objectifs pour me sentir tenue de les accomplir (j'en parle sur mon blog et/ou à mon entourage)
- Quand il s'agit d'une tâche longue ou importante, je la décompose en petites étapes gérables dans la semaine ou le mois (selon le principe qui veut que pour manger un éléphant, on procède une bouchée après l'autre)
- Si quelque chose se révèle trop dur ou moins agréable que prévu, je m'accorde le droit de laisser tomber au bout d'un laps de temps raisonnable

Il va sans dire que certains de ces "trucs" ne sont pas universels. Avoir des enfants représente un énorme investissement en temps et en énergie, mais la plupart des gens considèrent que ce qu'ils récoltent d'amour et de joie en échange en vaut largement la peine. Quelqu'un de très sociable serait probablement malheureux de travailler à domicile; quelqu'un qui adore jardiner détesterait vivre dans un appartement en centre-ville; quelqu'un qui a besoin de glander pour recharger ses batteries ne supporterait pas d'enchaîner les activités à un train d'enfer. L'important, c'est de bien identifier ses besoins personnels et de ne pas hésiter à organiser son existence de manière à leur consacrer le plus de temps et d'énergie possible. 

Et vous, vous avez des trucs pour être productifs en vous faisant plaisir? 

8 commentaires:

M'dame Jo a dit…

Je suis une bonne partie de ta liste, mais je n'avais pas vraiment vu ça comme des moyens d'augmenter ma productivité :) Par exemple, je ne repasse pas non plus et je laisse mes cheveux à l'air libre, mais surtout parce que je vois ça comme une perte de temps et que je déteste faire ça :)
Je retire mes chaussures à la maison, car je trouve dèg' de ramener traces de crachats et de déjections de chiens chez soi, je dors 8-9h par nuit car je suis un gros bébé, j'ai pas d'enfants parce que je n'en ai jamais eu l'envie, je mange sain pour me sentir bien, je vis à 2km du boulot pour ne pas m'infliger des trajets inutiles... Mais c'est surtout une flemme géante qui guide mes choix !

(Cela dit, vivant dans un petit bled, j'aimerais bien avoir un petit jardin comme mes voisins: 10m2, juste ce qu'il faut.)

Ms Brown a dit…

J'essaie de ne pas avoir des journées qui se ressemblent. Si je commence à avoir un rythme régulier de type, lundi : ranger salon, mardi : lessive, etc... je m'ennuie, je me démotive et du coup, je procrastines sur l'ordi.

Dans mon agenda je note les choses urgentes et importantes (pas plus de 2 par jours).

Je tente de faire beaucoup le matin pour pouvoir rigoler, bricoler, lire avec Mr E. l'après-midi.

Si je pouvais dormir l'après-midi et travailler la nuit et le matin, se serait parfait. Malheureusement je suis obligée de me faire à ce rythme qui ne me convient pas, j'essaie donc d'en tirer parti un maximum et de ne rien fixer d'important ou de long l'après-midi.

ARMALITE a dit…

Jo: il y a aussi dans cette liste beaucoup de choses que je fais par flemme! Mais de fait, ça me laisse plein de temps à consacrer aux choses que j'aime vraiment :-) Je suis convaincue que les gens paresseux sont créatifs et efficaces, car toujours en quête de moyens pour dépenser le moins de temps et d'énergie possible sur ce qu'ils considèrent comme des corvées.

lialia a dit…

Excellent! J'essaye d'aller vers une organisation de ce type moi-aussi et j'y arrive de mieux en mieux...mais ça prend du temps à mettre en place, plusieurs années, je dirais.

Annick a dit…

Alors là j'essaye de tout mémoriser! Non il y a déjà pas mal de choses que je suis en réalité mais je passe beaucoup de temps entre mon fils (grand!), mon amoureux (très grand!), la cuisine, la maison, les plantes....et puis la flemme arrive pour le reste...Ah j'oubliais internet!
Enfin je vais te relire avec beaucoup d'attention comme toujours. Merci et bonne journée Armalite.
P.S: Comme j'aime ta positivité, quand je te lis je retrouve du punch! ;-)

Isa a dit…

C'est drôle, ton dernier paragraphe me fait penser à l'introduction de "The Happiness Project" que j'ai entamé hier soir. Tu as bien raison de le rappeler, chacun doit trouver ce qui lui correspond le mieux et lui apportera un maximum de bien-être et de satisfaction. Mais c'est aussi très très utile de voir comment une autre personne gère son temps et ses activités. Je t'ai déjà piqué quelques idées par le passé et j'ai noirci deux pages de carnet hier soir après ma lecture. J'ai maintenant une belle liste d'objectifs et je sens que ce n'est que le début. Il faut bien que je pense à en décomposer certains comme tu le dis si bien.

La Ptite Bulle d'Elo a dit…

Je suis comme toi, je déteste m'ennuyer et ne rien faire, et j'applique la plupart de tes conseils :) Sauf pour la télé et la junk food, ainsi que la méditation, même si je sais qu'il faut que je m'y mette :)Et je suis une adepte des lites aussi ^^ bisous!

Helolie a dit…

Bonjour,
En ce qui me concerne :
- j'ai identifié mon point faible qui est que j'ai du mal à commencer les activités. Une fois lancée, en général, ça va très bien. Je lutte donc contre la procrastination
- j'applique le principe des 7 objectifs mensuels, qui va dans ce sens
- au bureau, je teste aussi régulièrement des trucs sur l'organisation professionnelle, par exemple le 3 x 25 minutes : 25 minutes devant l'ordinateur, 5 minutes de pause, etc. et on fait un grosse pause de 15 minutes au bout de 2 h. Permet de garder l'esprit clair et de ne pas s'épuiser.
- quand mon travail consiste à écrire des choses sérieuses, j'écris beaucoup de chose pas sérieuses : des lettres, des cartes, un journal... (Technique dite "Beaumarchais". Quand il écrivait ses pièces, il multipliait les lettres)
- au bureau, je dédie une demi-journée par semaine, le vendredi après-midi, aux multiples petites corvées qui pourrait me distraire du projet du moment tout au long de la semaine (ex. les réponses à des mails non urgents, sachant que peu le sont vraiment, les relectures, les coups de fil en attente etc.) Je termine donc toujours la semaine en ayant bouclé plein de trucs en cours, ce qui est bon pour la tranquillité d'esprit du week-end
- je pratique le yoga tous les matins (j'étale le tapis le soir avant d'aller me coucher, ça change tout !) et je marche le plus possible pour l'énergie (le meilleur conseil de G. Rubin selon moi).