samedi 15 février 2014

Entendu aujourd'hui dans le bus




Une ado d'une quinzaine d'années discute avec sa copine:
"Non mais moi je veux faire L de toute façon. S y'a que des sciences, c'est super ennuyant."
(Bonne chance en filière littéraire.)
Plus tard:
"Non mais de toute façon pour faire trader faut un bac ES, pas S. Qu'est-ce qu'y z'en ont à foutre les traders d'être bons en maths?"
(Essaie d'appliquer la formule de calcul de rentabilité d'un portefeuille d'actions et tu vas comprendre très vite.)
Puis:
"Non mais de toute façon pour devenir traducteur faut pas forcément avoir fait L. L c'est français littéraire, après les langues étrangères c'est pareil dans toutes les filières."
(Si tu ne parles pas un "français littéraire", tu comptes traduire vers quoi au juste? Le langage SMS?)
Et enfin, cette perle magnifique - quoique sans rapport avec l'enseignement secondaire:
"Tes parents font encore l'amour? Souvent? A leur âge? Beeeeerk, c'est dégoûtant!"

Prévoir de grosses, grosses désillusions à l'entrée dans l'âge adulte.

12 commentaires:

fedora a dit…

Honnêtement, quand je vois certains stagiaires qui passent chez moi, c'est du pareil au même... et le pire, ce sont ceux qui n'ont pas l'air de comprendre que, non, la vie ne va pas forcément aller dans le sens qu'ils ont inventé... dur, dur...

lialia a dit…

Mais n'étions-nous pas tous un peu comme ça: "pleins de rêves, d'illusions illogiques ". Si quelqu'un nous disait que la vie n'est pas aussi belle que dans les rêves, on ne l'écoutait pas en général. Mais bon, j'avoue que les ados et moi, on a jamais été très copains même quand j'étais ado !

Ales a dit…

Hi hi hi! Mdr lol, comme diraient les jeunes :-)
Cela dit, je crois que si nous avions la possibilité de voyager dans le temps et de voir comment nous étions au même âge... Hmmm, je ne veux pas trop y penser :-)
Je découvre ton blog par hasard et avec plaisir, à bientôt!

Isa a dit…

Quand ma fille aura 15 ans, j'aurai 39 ans. J'espère bien que son père et moi ferons encore l'amour... et jusqu'à la fin de nos jours tant qu'à faire ! ^^

Mnémos a dit…

Bienvenue dans la face obscure de mon quotidien professoral :p
Heureusement, il y a les autres, ceux qui ont été livrés avec un cerveau en état de marche ^^

Bérengère Wonderland a dit…

"Eh oui la jeunesse aujourd'hui ce n’est plus ce que c'était avant" désolé j'étais obligée de le sortir ! Mais quelque part ce n’est pas faux !

Tendresse et baisers sucrés
http://berengereinwonderland.blogspot.fr/

Ana a dit…

En ce qui concerne les exemples cités, en tout cas, la jeunesse d'aujourd'hui ressemble pas mal à celle d'hier...
Tiens, ça me rappelle une "collègue" de première L qui n'a pas compris pourquoi on ouvrait des yeux ronds quand elle avait utilisé le mot réussite... comme participe passé. "Ben quoi, quand ça a bien marché à une interro, je dis que je l'ai réussite." D'ailleurs, elle a fait Lettres modernes, donc aussi bien elle est prof de français à l'heure qu'il est... Humpf.

M'dame Jo a dit…

Il y a quand même en semblant de bon sens dans la première partie : si les sciences, ça t'emmerde, il est sage de ne pas aller en sciences ^_^

Alice a dit…

Rôh, ça va, ça existe, les gens qui font un bac scientifique pour faire traduction ensuite. Un moment d'égarement ^^;;

Ça me rappelle les yeux tout ronds d'une membre de ma famille quand je lui ai dit que pour traduire, fallait déjà et surtout maîtriser sa langue, avant de se dire bon en anglais/swahili/tamoul. Maintenant, elle est en médecine ^^

ARMALITE a dit…

Ca existe aussi les gens qui deviennent traducteurs après avoir fait Sup de Co plutôt qu'une fac de langues, mais la question n'est pas là.

Oh, et j'ai oublié de raconter le meilleur: les deux filles (qui étaient du coin) allaient au même endroit (très connu) que moi, et ne cessaient se plaindre que le bus mettait trois heures pour y arriver; Quand je suis descendue à l'arrêt le plus proche de notre destination commune, elles sont restées assises à leur place en continuant à soupirer "Quand est-ce qu'on arrive?". J'ai eu du mal à ne pas exploser de rire.

Alice a dit…

Toutafé :)
D'autant plus lorsqu'on a ton talent.

Tu ne les as même pas aidées :D !
Dans le genre "coconne", dans le métro de Bruxelles, mon compagnon et moi disions avec ironie qu'on était dans un environnement très romantique et les 2 ados à côté se sont mis en tête de se moquer de nous, chuchotant en français que Los Angeles (ou je ne sais plus quelle ville) c'était romantique et blablabla... sans jamais se dire qu'on les entendait et comprenait. Ce qui leur a valu un tonitruant "bonne journée, les pouffes" de la part de mon compagnon lorsqu'on est descendus :D

ARMALITE a dit…

Non, je ne leur ai pas signalé. C'est mon grand âge qui, en plus de m'interdire une vie sexuelle, m'a empêché de bien entendre ce qu'elle racontaient :-DDD