vendredi 21 février 2014

"Comment nourrir un régiment"


Etienne Gendrin raconte en bande dessinée la vie de sa grand-mère Anne-Marie, qui fut en son temps reçue première au concours de l'institut agronomique dans une promotion dont elle était la seule femme, et qui plus tard devint la mère au foyer de 9 enfants. Très attirée par le titre et la lecture des premières pages de "Comment nourrir un régiment", j'ai cru tenir là une nouvelle pépite qui viendrait enrichir ma collection de littérature culinaire. En réalité, on est plus proche des "Chroniques de la vigne" de Fred Bernard que du "A boire et à manger" de Guillaume Long. En guise de recettes illustrées, il s'agit de souvenirs liés aux repas familiaux, assez délayés dans les souvenirs d'ensemble de l'aïeule. Les dessins à l'aquarelle sont sympathiques sans plus. Au final, ce qui ressort surtout de la lecture de "Comment nourrir un régiment", c'est l'amour d'un petit-fils pour son énergique mamie. Ce qui n'est pas si mal, mais pas tout à fait ce que je cherchais. 

2 commentaires:

Alice a dit…

Tiens, pépé Roni me paraît plus sympathique aussi :)

J'ai l'impression d'en avoir parlé 100 fois, mais en BD culinaire, je recommande chaudement Kitchen de CHO Ju Hee (chez Clair de Lune), qui a un côté recette et tranche de vie. En gastronomie pure, En cuisine avec Alain Passard de Blain m'avait fait forte impression aussi (ah, cette tarte aux pommes).

Mais tu connais peut-être déjà :)

ARMALITE a dit…

J'ai adoré (et chroniqué) les deux premiers tomes de Kitchen, mais pas du tout aimé le 3ème; j'ai modérément aimé (mais chroniqué aussi) le En cuisine avec Alain Passard qui sonnait un peu trop comme une ode à la personne du chef d'une vraie bédé culinaire, de mon point de vue