jeudi 30 janvier 2014

Parfois, il faut savoir perdre du temps pour en gagner




Ce matin, comme ça m'arrive parfois après avoir dormi trop longtemps ou eu trop chaud pendant la nuit, je me suis réveillée avec une vilaine migraine, de celles qui donnent envie de vomir. J'ai dégainé mon huile essentielle de menthe poivrée, mais exceptionnellement, elle n'est pas venue à bout de mon mal de tête. J'avais beaucoup de travail et pas la possibilité de glander une journée entière, alors, je me suis quand même mise au boulot en serrant les dents. J'ai peiné à finir la moitié de mon quota de pages quotidien, et pensé que je ne tiendrais pas tout l'après-midi dans les mêmes conditions.

Sans grand espoir, j'ai pris un Doliprane. Puis j'ai mis un masque sur mes yeux et je me suis roulée en boule sur le canapé avec ma couverture rayée pour attendre que ça passe. Je n'ai fait que somnoler, mais petit à petit, la nausée et la migraine ont recédé. Vers 14h30, j'ai pu me lever, me faire réchauffer un bol de soupe, grignoter quelques tartines et me remettre au travail. J'ai fini bien plus tard que d'habitude, mais j'ai fini quand même, et je ne pense pas que la qualité de ma traduction en ait été (trop) affectée - on verra à la relecture finale. En somme, j'ai perdu du temps pour mieux en gagner, un réflexe que je considère comme essentiel à la gestion optimale de mon énergie physique et mentale. 

(Maintenant, je vais tenter de déterminer comment je peux avoir trop chaud la nuit dans un appart' où le thermostat est réglé pour descendre à 17° entre 23h et 6h, et ce, alors que je suis la fille la plus frileuse de la création. "Tu n'as qu'à dormir toute nue", suggère Chouchou, ce Belge isotherme jamais à court d'arguments pour me faire tomber le pyjama. Ce qui, certes, est une solution pratique mais ne répond pas à ma question. Après avoir passé l'après-midi à disséquer l'interaction nucléaire faible et l'interaction nucléaire forte de l'atome, j'ai soif d'explications scientifiques, moi, Môssieur.)

7 commentaires:

Nat75 a dit…

Chouchou se métamorphose en bouillotte géante certaines nuits ?

Tasha a dit…

Mouais, c'est toujours bizarre, les migraines qui surviennent au cours de la nuit, et ce sont les pires. Chaleur? Rhume (avec sinus encombrés ou bouchés)? Parfois j'ai le sentiment d'avoir trop chaud mais c'est précisément la migraine qui génère une température corporelle trop élevée. Pour moi, hélas! plusieurs facteurs, difficiles à démêler, mais ça fait longtemps que j'ai renoncé à la menthe poivrée et même au paracétamol tout seul. Soit c'est Prontalgine (qui contient un peu de codéine et de caféine), en vente libre, soit un vrai anti-migraineux, un petit miracle pour moi mais une molécule dont il ne faut pas abuser. Je redoute les migraines, ma hantise, car je suis d'accord, ça empêche de bosser...

Mlle Funambuline a dit…

Comme Tasha, le FSPM (fucking syndrôme pré-migraine) me provoque de légères fièvres.
Ces nuits-là si je dors avec plus qu'un couette qui ne couvre pas mes pieds, je fais une de ces migraines qui impliquent nausées, pertes d'équilibre, troubles de la vision... et légère fièvre.

C'est ces nuits-là où je me retrouve découverte sur le cou, les bras et les pieds/chevilles, là où mon corps compense en me "refroidissant". Si je suis en pyjama c'est migraine de 3 jours. À poil : gérable.

marieatoutprix a dit…

Mon amoureux est aussi migraineux. Mais lui, il lui faut des anti inflammatoires très forts sinon il en a pour entre 24 et 48h.
L'autre nuit, alors que je pensais qu'il s'était juste levé pour aller faire une pause pipi, je lui dis : ça va ?
Et là, il me répond tout essoufflé, non ça ne va pas du tout en se tenant au mur et en titubant. Même si j'avais le nerf sciatique en vrac de chez en vrac, je me suis levée en 2 secondes. J'ai cru qu'il allait tomber dans les pommes et que je n'arriverais jamais à relever ces 2m02 avec mon ventre de 7 mois et demi de grossesse...
Finalement, il s'est recouché et moi impossible de dormir tellement j'étais paniquée de le voir si mal.
Le lendemain, je lui ai interdit de faire quoi que ce soit dans la maison (en ce moment, il ne veut rien que je fasse donc il prépare la chambre du bébé + le ménage + les courses...)
Finalement, cette journée de repos était aussi très nécessaire pour lui...

Anonyme a dit…

Pour les maux de tête , essaie le beaume du tigre (blanc) c'est radical....
Emilie

Anonyme a dit…

Pour les maux de tête , essaie le baume du tigre (blanc) c'est radical....
Emilie

Alice a dit…

Belle moralité à cette histoire :)
Mais c'est vrai que ce n'est pas toujours évident de lever le pied.