mercredi 22 janvier 2014

Happinez, le premier mindstyle magazine


Ce bimestriel dont le premier numéro vient de paraître en France, en Belgique et en Suisse n'est autre que l'adaptation d'un titre qui, selon son édito, existe depuis 10 ans et connaît un succès international. Personnellement, je n'en avais jamais entendu parler avant de recevoir un mail d'information à son sujet, mais comme je suis toujours avide de nouveautés presse et que Happinez semblait tomber pile dans le créneau qui m'intéresse, je me suis dit: Pourquoi pas? Le premier Relay où je l'ai cherché ne l'avait pas en rayon, mais ma seconde tentative fut la bonne. 

Que ce soit par son format (grand, trop grand même pour moi qui aime trimballer mes magazines dans mon sac), la beauté de ses photos, sa mise en page épurée ou les sujets abordés, Happinez se positionne très clairement sur le créneau bobo tendance New Age. Dans ce premier numéro, on rencontre Rajshree Patel, "visage féminin de la fondation L'Art de Vivre considérée comme l'un des guides spirituels les plus influents de notre époque", mais aussi le gourou culinaire Jamie Oliver, l'écrivain à succès Paulo Coelho, le philosophe écolo Pierre Rabhi ou l'acteur Michael Lonsdale. On visite un ryokan suédois (!); on parle d'apaisement des troubles du sommeil, on aborde la sérénité en 5 exercices; on évoque les vertus de l'hiver et la fin qui est aussi un recommencement, ou l'enfant en tant que miroir de ses parents; on suit le voyage d'un journaliste en deuil de son frère sur les traces du Bouddha; on fait du shopping "authentique, inspirant, durable, unique". En cadeau, on reçoit 24 cartes à piocher au hasard chaque matin, et portant des suggestions qui permettent d'aborder le monde avec un esprit neuf. 

Mes impressions? Le magazine est joli et agréable à lire, si l'on excepte le détail gênant pour moi de son grand format. Le contenu varié et pas trop ésotérique me paraît accessible à tous ceux qui s'intéressent à la spiritualité au sens large. Tout ne m'a pas intéressée, mais bon nombre d'articles m'ont interpelée, fait réfléchir ou confortée dans mes choix de vie actuels. Bref, j'achèterai sûrement les prochains numéros. Je regrette juste que Happinez soit positionné comme un féminin, car sa présentation n'a vraiment rien de girly et les sujets abordés concernent aussi bien les deux sexes.

5 commentaires:

Gwen a dit…

Coucou, je suis très contente que tu parles de ce magazine que j'ai découvert ce week-end. Je n'ai pas été complètement convaincue mais je lui laisse sa chance. Les photos sont très agréables à regarder (harmonie des couleurs etc) et ne semblent pas trop retouchées. J'attends le prochain numéro en mars !

Larissa a dit…

Amusant la synchronicité. Je lis ce billet, une heure après je passe acheter une carte postale au press shop de mon boulot et hop, je vois ce (grand, en effet!) magazine qui me fait de l'oeil...!
Je l'ai pris, en confiance, et me plongerai dans sa lecture tout à l'heure.

Niña a dit…

Je viens à peine de ramener Kaizen de ma Biocoop que tu nous présentes un nouveau mag qui m'interpelle... Je n'arrive pas à suivre le rythme ;-) Merci pour tous ces conseils, en tout cas !

noisette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
noisette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.