lundi 20 janvier 2014

"Divergent"


Dans un monde post-apocalyptique où les gens sont divisés en cinq factions - les Altruistes, les Audacieux, les Erudits, les Sincères et les Fraternels -, l'heure du choix est arrivée pour Beatrice Prior, 16 ans. Mais le test qui doit lui révéler ses aptitudes profondes se révèle non-concluant. Beatrice est Divergente, un secret dangereux qu'on lui enjoint de dissimuler à tout prix. Ne se sentant pas prête à mener jusqu'à la fin de ses jours la même vie que ses parents Altruistes, elle choisit d'intégrer la faction des Audacieux et se rebaptise Tris. Mais l'initiation se révèle plus brutale et plus sélective que prévu... 

Premier tome d'une trilogie écrite par une jeune femme de 22 ans à peine, "Divergent" est une dystopie que beaucoup ont comparée à "The hunger games": même type de société ultra-compartimentée aux règles injustes, même type d'héroïne qui n'a pas froid aux yeux et qui va défier l'autorité en place, même succès de librairie foudroyant aussitôt suivi par une adaptation au cinéma. Pourtant, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle ne brille ni par la richesse ni par la beauté de son style. A la fin du premier chapitre, je me demandais comment j'allais tenir 400 pages de phrases sujet/verbe/complément.

Mais plus j'avançais dans ma lecture, plus j'avais du mal à lâcher le bouquin. D'abord, parce que l'histoire est drôlement bien menée avec son lot de révélations choquantes mais crédibles, savamment distillées de manière à maintenir l'intérêt tout du long. Ensuite, parce que je trouvais assez culotté de prendre une héroïne gentille et élevée dans le respect d'autrui pour en faire une casse-cou calculatrice. Tris affirme son individualité en perdant toutes les qualités avec lesquelles elle est arrivée chez les Audacieux, pour développer d'autres traits de caractère d'une moralité parfois douteuse. Ce n'est pas forcément un personnage attachant, mais on ne peut en aucun cas lui reprocher d'être manichéenne ou d'avoir des réactions attendues. Résultat: j'ai déjà commandé les tomes 2 et 3 pour voir comment elle va mener sa révolution.

J'ai lu ce roman en VO et ne peux donc rien dire sur la qualité de sa traduction française

3 commentaires:

MlleCMT a dit…

Hi hi j'aime la vie quand elle me surprend avec ces hasards et ses coïncidences !
Mon compagnon et moi venons de commencer à lire ce livre. Poussé par l'enthousiasme des Américains nous nous sommes lancés. C'est à celui qui lira le plus vite !! Et la chose que je peux dire c'est que nous n'avons pas besoin de trop nous forcer!!

Manon (dee-dum) a dit…

J l'ai sur ma kobo glo, je vais bientôt le lire ! Plus adulte, on m'a conseillé "Autre monde" de Maxime Chattam !

Solaena a dit…

Manon: perso je n'ai pas aimé "Autre Monde". Je trouve que Chattam est bien meilleur quand il écrit des policiers/serial killer.