mercredi 1 janvier 2014

A nice, low-key New Year's Eve




Plus jeune, j'ai vécu quelques réveillons du Nouvel An exceptionnels, le genre d'événement dont on se souvient toute une vie. Le plus mémorable restera sans doute cette murder party dans un domaine viticole avec ma bande de potes rôlistes. Chaque participant s'incarnait lui-même 5 ans plus tard. A minuit, on s'apercevait qu'il n'y avait pas assez de place dans la chapelle millénaire pour tracer le pentacle nécessaire, et on se résignait à le faire dehors, chacun se cramant les mains afin de protéger la flamme de sa bougie et l'empêcher de s'éteindre. Good times. C'était au tout début des années 90, et les photos argentiques que j'ai prises ce soir-là sont toutes voilées de violet comme par l'intervention d'un esprit malin. 

Depuis, j'ai vieilli et subi quelques réveillons moins agréables. Une fois, à l'école d'aïkido du sensei de l'Homme-ce-chacal-jaune, minuit m'a trouvée barricadée dans les toilettes en train de lire loin de tous ces gens qui ne m'intéressaient pas le moins du monde (et de me faire engueuler à travers la porte pour ma sociopathie). J'ai fini par renoncer à fêter le Nouvel An. Un petit dîner en amoureux, une coupe de champ' et au lit de bonne heure pour attaquer janvier fraîche et dispose, me suis-je mise à prôner. Et même ces soirées intimes avec Chouchou se sont parfois soldées par des drames. Deux ou trois fois, nous avons commencé la nouvelle année fâchés à mort. Pas génial. 

Mais hier soir, nous avons commandé des plats thaï au Tom Yam: un assortiment d'entrées que nous nous sommes partagé, un canard aux crêpes pour moi et des crevettes à l'ail pour lui. A 18h45, nous commencions à manger devant "Gremlins", en hurlant de rire devant les déprédations perpétrées par les infernales bestioles et en grondant en choeur: "Gizmo, caca!". Bien sûr, j'ai eu une pensée pour mon père qui faisait une imitation de gremlin assez hilarante en son temps. Après une pause d'une heure, nous avons débouché l'excellente bouteille de champagne offerte par les ex-collègues de Chouchou, sorti du four deux tartes Tatin Picard individuelles, collé une boule de glace à la vanille dessus, et nous nous sommes de nouveau affalés sur le canapé, cette fois devant "Ramen Girl" dont Funambuline nous avait parlé dix jours plus tôt. C'était une comédie étrangement touchante, et nous l'avons beaucoup aimée tous les deux.

A 23h, nous étions de retour devant nos écrans. Je regardais défiler les messages sur la page Facebook d'Amanda Palmer pour qui 2013 a été particulièrement rude et qui déprimait toute seule à Boston. A moitié soûl après les deux tiers d'une flûte de blanc de blanc, Chouchou gloussait dans son coin: "Je suis plein de sucre et de bulles!". A minuit, on s'est fait des bisous en se disant: "Tu es ma personne préférée au monde". Et puis on a été gentiment se coucher, lui avec son iPad et moi avec mon bouquin en cours, pour n'émerger qu'à dix heures ce matin sous un ciel gris assez peu engageant. 2013 est morte, vive 2014!

Et vous, vous avez fait quoi pour le réveillon?

15 commentaires:

Kleo a dit…

Je suis comme toi, je prône le Nouvel An en petit comité, idéalement en couple. Cette année, nous avons fêté ça avec Chéri devant une plâtrée de pâtes à la truffe et du fromage blanc aux fraises (en bocal, les fraises, hein) tout en regardant "Scènes de ménage" sur M6, ce qui nous a fait beaucoup rire. On s'est couchés vers minuit et demi, on a bouquiné un peu et ce matin on a presque la forme : je traîne dans le canapé devant le concert du nouvel an du Philharmonique de Vienne et monsieur joue à Assassin's Creed.

Leyciaan a dit…

J'ai passé des St sylvestres très différentes, les meilleures ayant été des soirées en petit comité avec des amis proches. J'ai appris à fuir les grosses soirées avec plein d'inconnus.

Cette année a été ma première St Sylvestre avec Lgqmp. Je voulais la passer chez moi pour pouvoir boire et qu'elle dure plus longtemps malgré la fatigue (j'ai travaillé le 31). On a lancé les invitations moins d'une semaine avant le jour j et nous avons réunis 8 amis.
J'ai préparé un diner rapidement (j'ai fait mariner mes magrets la veille) et nous avons célébré ça dans une très bonne ambiance. J'ai commencé 2014 en étant heureuse!

Chauncey a dit…

En ce qui me concerne j'ai également choisi l'option Noël en duo.

Une bonne raclette, deux verres de blanc, des clémentines en dessert et La Communauté de l'Anneau en DVD...

De quoi commencer 2014 dignement!

Je te souhaite une bonne année Armalite et la réussite pour tes projets ��

Solaena a dit…

J'ai bossé jusque 21h30 hier soir. Le temps de rentrer chez moi il était déjà 22h30.
Doudouw avait préparé des tapenades: on a mangé quelques chips et des toasts à la tapenade. Deux coupettes de champ' plus loin, il était déjà minuit.
On a maté un épisode de la saison 3 de "Raising Hope" et on a dormi jusque 11H passé.

Je ne suis plus une adepte du nouvel an sous les paillettes depuis plusieurs années; grignoter affalée dans le canapé entourée de doudouw et mes 4 poilus, c'est parfait pour moi.

ARMALITE a dit…

Je vois que ça n'est pas mon lectorat qui va faire la fortune des boîtes de nuit :-D

Anonyme a dit…

J'adore le réveillon du nouvel an,car on se retrouve avec quelques amis (on est une douzaine),la copine qui reçoit fait une déco démentielle avec un thème de couleur qui s'applique aussi au dress-code (cette année: noir,blanc et argent),on fait tous les ans la photo avec tout le monde devant la table décorée,chacun apporte une partie du repas,bref,l'ambiance est bon enfant,on rigole,on discute et même on danse.
La soirée se finit en général,comme cette fois-là,vers 6 heures du matin.
Depuis que nous fêtons la St Sylvestre comme ça,j'adore cette soirée alors que j'en ai passé des réveillons pourris avec plein de gens qui me gonflaient,à faire semblant de faire la fête!
Depuis 10 ans,elle est un bon booster pour l'année qui arrive.

Anneso

Nekkonezumi (Ed) a dit…

Nous avons joué devant une salle comble et ravie avec le sourire jusqu'aux oreilles tant la musique était gaie. Puis j'ai été faire l'andouille dans un bistrot blindé réservé pour l'occasion par et pour tous les gens du bureau. On était 75, je craignais un peu... et je n'ai eu que le meilleur : j'ai ri comme une folle, trop bu, dansé, fumé une clope et ai dû abandonner l'after pour cause de pieds décédés. La bonne bumeur de cette soirée déteint encore dans mes sourires.
Et je suis ravie que ta/votre soirée ait été si belle :-)

Isa a dit…

Nous avons passé le réveillon avec des amis, qui pourraient devenir les beaux-parents de notre fils d'ici quinze ans, à en croire les principaux intéressés. On a bien bu, bien mangé (trop) et bien ri, c'était un joli coup d'envoi pour cette nouvelle année.

C'est plus Noël que j'aimerais passer dans l'intimité l'année prochaine. Moins de stress, moins de tensions... On verra bien.

J'en profite pour vous souhaiter à nouveau, à toi et à Chouchou, une excellente année 2014.

Marie a dit…

Programme assez similaire, en amoureux, on a fait des plats qu'on adore (crevettes en chapelure parmesan-citron vert, saint-jacques aux chicons-orange), bu les mêmes bulles qu'à notre mariage civil, on a vu le 1er épisode de Star Wars (que je n'avais jamais vu !), du tricot, des mots doux pour commencer cette année... (Et hier, à 8h, j'étais sur le pont, fin de thèse oblige !) Être chez soi, avec des gens qu'on aime, c'est aussi un sacré luxe ! 2014, c'est parti !

Morgan a dit…

Réveillon tranquille également ici. Quelques toasts faits maison, des chocolats, puis matage TV sous un bon plaid avec les poilus qui roupillent à nos pieds. Et pas de grasse mat' le lendemain vu que les poilus aiment vider leur vessie au plus tôt :) Puis journée chez les parents, mon amie et moi.
Je n'ai jamais fêté vraiment le Nouvel an en soirée, n'ayant apparemment pas trop la fibre amicale.
Bonne Année à toi, Armalite !!

Pascale a dit…

Apéro-dînatoire au champagne (et foie gras/saumon fumé, toujours plus faim pour le dessert!) avec nos deux enfants.
Chéri a ensuite attaqué la bouteille d'Oban quasi pleine retrouvée au fond du petit buffet qui nous sert de "bar", deux mini-verres et un gros mal de crâne, on ne tient vraiment plus l'alcool!! Dodo pour les enfants à 22h (soit 1h30 plus tard que d'habitude, ce qui ne les a pas empêché d'être sur le pont à 6h40!), Chéri à peine plus tard, avec 1gr de paracétamol en guise de dessert!
Et moi je me suis replongé dans mon bouquin, Wilt, de Tom Sharpe que je ne connaissais pas du tout.

Bref, dur de faire plus calme et plan-plan!!
Cela dit, déjà on n'aime pas les gens non plus, et en plus Chéri bossait de nuit le 1er et aujourd'hui aussi...

Mon meilleur souvenir de réveillon de la St Sylvestre étant celui passé à Barcelone, j'étais en licence de géo, on était partie en car, 6 copines de fac. On a fini la nuit dans une discothèque à ciel ouvert, près du port...

Londoncam a dit…

J'ai quelques souvenirs de fêtes de réveillon mémorables quand j'avais la vingtaine: dans la salle des fêtes du village de mes grands-parents avec cousins et villageois, ou chez moi, des fêtes organisées avec plein d'amis et plus de 30 personnes.
Ces 5 dernières années, j'ai passé des réveillons en plus petits comités: à 7 copains dans une petite maison de la montagne ardéchoise, à 8 copains chez deux d'entre eux à Londres, en amoureux avec un plateau de fruits de mer à Paris, à 12 sur le thème années 30 chez des copains et en amoureux à Rome l'an dernier.

Cette année on était 8 chez nous, autour d'un bon dîner et avec du champagne et quelques séances photos au polaroïd. J'avais fait un foie gras et une blanquette de veau aux morilles, et les copains ont amené l'apéritif (Picard), de bons fromages et des pannas cottas pour le dessert. Une soirée agréable, à discuter et passer de bons moments ensemble, tranquillement.
Pas de boîtes de nuit ici non plus !

Londoncam a dit…

Et quelle nulle: BONNE ANNEE !

Alice a dit…

Petite question indiscrète au passage : tu manges moins de viande ou plus (du tout) de viande ? Je demande car je vois que tu t'es accordé du canard et comme il y a toujours 3000 classifications chez les végétariens... Poissons et fruits de mer, poissons sans fruits de mer, etc. Je me demandais où l'on rangeait le canard ^^
(Je me suis octroyé mes 2 dernières tranches de foie gras car j'adore ça, hélas, mais non sans une certaine culpabilité).

Réveillon pour ma part à 5, chez un ami. C'est peu, mais ce chiffre doit se situer entre le tiers et la moitié de mon nombre total d'amis. On a regardé des zappings à la con, d'autres vidéos Joueur du grenier (consacrées aux dessins animés de notre enfance) et fini par le pilote de 3h de la série SF Battlestar Galactica. A minuit, une bande de 20 étudiants est venue nous souhaiter la bonne année, on était un peu penauds, habillés en jeans avec nos séries :D
Et malgré le peu d'alcool absorbé, j'ai mis toute la journée du 1er et la matinée d'aujourd'hui pour me débarrasser d'un violent mal de tête.

Bonne année à toi et tes proches !

ARMALITE a dit…

Je mange de la viande ou du poisson exceptionnellement: quand je suis invitée s'il m'est difficile de faire autrement sans vexer mes hôtes, au restaurant s'il n'y a pas de choix végétarien satisfaisant, et donc, le soir du réveillon du Jour de l'An parce que ça me faisait vraiment envie à ce moment-là ^^ Par contre, je n'en achète et n'en cuisine plus du tout. Et si je "dois" en manger, je privilégie la volaille ou le poisson.