samedi 28 décembre 2013

"Love saves the day"


Prudence, petite chatte tigrée trouvée dans un terrain vague, partage une vie heureuse et pleine de musique avec Sarah, sa Personne La Plus Importante, dans un quartier populaire de New York. Jusqu'au jour où Sarah ne rentre pas et où Laura, la fille avec qui elle avait des rapports tendus, vient vider son appartement. Bien qu'un peu réticente initialement, cette avocate carriériste emmène Prudence dans les beaux quartiers où elle s'est installée avec Josh, son mari tout neuf. Sarah avait dit un jour à Prudence qu'il fallait se souvenir des gens très fort pour les garder avec soi; alors, Prudence se retranche au milieu des quelques cartons qui contiennent les affaires marquées de l'odeur de Sarah dans l'espoir de la faire revenir... 

Ce livre choisi un peu au hasard chez Sterling Books parce que sa couverture avait attiré mon regard est définitivement ma grosse bonne surprise de fin d'année. Ne vous fiez pas au titre qui laisse présager un quotient cucuterie stratosphérique. Oui, "Love Saves the Day" est plein de bons sentiments, mais de ceux qui remuent en profondeur au lieu de rester dans la guimauve superficielle. Avec une tendresse immense, il parle d'un amour mère-fille brisé par un drame social puis par des années d'incompréhension; il parle de la douleur du deuil, mais aussi de son apaisement et des ponts qui peuvent être tissés par-delà la mort; il parle de lâcher prise et de trouver son chemin dans des circonstances difficiles. En prime, une chouette peinture des quartiers populaires de New York dans les années 70 et les réflexions souvent très drôles de Prudence sur la manière dont il convient de dresser les humains. Même quand c'est triste, ça fait du bien.

4 commentaires:

Wheely Wonka a dit…

Pile un livre comme il me faudrait tiens !

ARMALITE a dit…

Pas encore traduit en français, par contre.

Solaena a dit…


Je sais pas pourquoi mais ce livre devrait me plaire.

(Oui je suis faible, dès que ça cause d'un animal, ça m'attire ^^ )

Helolie a dit…

Lu sur ton conseil et terminé hier soir.
J'ai eu du mal à entrer dans le livre, car je n'aimais pas trop l'idée d'une l'histoire racontée par un chat, mais l'héroïne est attachante, drôle et ses histoires new-yorkaises pleines de fantaisies. J'ai donc laissé mes préventions de côté assez vite.
Et les deux héroïnes humaines sont également très touchantes et nous rappellent de ne pas passer à côté de ceux qu'on aime juste parce qu'on n'a pas envie d'avoir une discussion difficile.
La fin m'a saisie et je confesse quelques larmes. Parfait, donc !