jeudi 14 novembre 2013

Une écharpe au tricotin




J'avais besoin d'un ouvrage pour m'occuper en attendant l'arrivée du kit de broderie über-cute commandé aux Zuess. J'ai donc filé chez Schleiper acheter un maxi-tricotin à couverture repéré quelques semaines plus tôt. Bien entendu, il était en rupture de stock. Je me suis rabattue sur le plus grand modèle rectangulaire. Et quand j'ai voulu le tester avec le fil géant d'un joli vert d'eau acheté exprès chez Veritas... le drame. Mode d'emploi illisible. Une seule solution: regarder des tutoriels vidéo sur Youtube (activité qui figure dans mon Top 10 personnel des occupations les plus haïes de tous les temps). Je me suis infligé un certain nombre de tricotineurs bien intentionnés, mais incompréhensibles dans leurs explications ou incapables de travailler à l'intérieur du cadre filmé, avant de tomber enfin là-dessus


(Il existe des tas d'autres points, et on peut aussi travailler sur une épaisseur simple plutôt que double, 
mais j'aimais bien l'aspect de celui-là, côtelé sur un côté et "grillagé" de l'autre.)

Déception: même tricotiné un picot sur deux, mon fil géant donnait un ouvrage super raide. J'ai passé trois heures à faire des essais inutiles avant d'exhumer de mon panier à pelotes la Debbie Bliss Donegal Luxury Tweed Chunky, avec laquelle j'avais déjà crocheté un bonnet pour Chouchou l'an dernier. Il me restait un tout petit bout de rouge clair, un écheveau rouge foncé entamé et un écheveau aubergine entier. Six heures environ m'ont été nécessaires pour réaliser l'écharpe que vous voyez sur les photos. Le tricotin me force à travailler beaucoup plus lâche que je n'en ai l'habitude, et au début ça m'a pas mal perturbée. Mais j'adore le résultat malgré son côté un peu irrégulier. Sans doute parce que je raffole de ce fil chiné à grosseur variable, surtout l'aubergine avec ses petits "éclats" rouges, verts et blancs. Très souple et toute douce, cette écharpe s'annonce vraiment agréable à porter. 



5 commentaires:

mmarie a dit…

Les tutos youtube ça peut être tragique, oui (les inaudibles, les cadrés avec les pieds, les en définition pourrie...). C'est néanmoins par l'exemple que je peux éventuellement progresser en tricot ou crochet ; beaucoup plus que par des explications écrites, en fait.

Reste que le tricotin, j'aimerais bien, mais je n'arrive pas à piger. Mes neurones sont rétifs.
Alors que ça a l'air tout à fait amusant, voire praticable par un enfant.
(Il me faudrait un exemple en live, avec essai immédiat.)

Quoi qu'il en soit, ton écharpe a l'air délicieusement douillette. Et ses couleurs entrent en résonance avec celle si lumineuse de tes cheveux.

Geraldine a dit…

Je me laisserai bien tenté à essayer, connaitrais tu un site ou je peu me fournir en matériel? Car dans mon petit patelin ça risque d'être compliqué. Qui sait, j'ai peut-être un don et je pourrai faire plaisir à mes proches pour noël

ARMALITE a dit…

Non, désolée, j'ai la chance d'avoir tout le nécessaire sous la main à Bruxelles du coup je ne me suis jamais posé la question d'acheter en ligne.

Geraldine a dit…

Pas de soucis, merci quand même

tritricotin a dit…

Oui, je suis accro à cette façon de tricoter. Moi qui n'ai jamais tricoté de ma vie, j'ai déjà pu sortir des mitaines, des bonnets, des écharpes et même un pull en tricotin ! c 'est génial je trouve. Faut juste que je trouve d'autres points à faire à plat à présent, pour changer un peu ha ha

On en trouve chez Véri..tas ou sur Internet, chez celui qui a tout ou qui veut tout avoir : amaz...ône !

Bon travail et bon amusement et surtout plein de bonnes choses pour cette année nouvelle.