mercredi 20 novembre 2013

"Les petits pains de la pleine lune"


"Comme dans toute bonne boulangerie-pâtisserie, il y en a pour tous les goûts dans ce petit livre: du mystère, des choses graves, de l'humour (noir), de la tendresse (cachée). Le héros est un jeune garçon coréen. Sa mère s'est suicidée quand il était enfant et sa belle-mère le harcèle moralement. Un jour, il s'enfuit de chez lui et trouve refuge dans une pâtisserie, lui qui n'était pourtant pas fan de gâteaux! Là, il fait la connaissance d'une fille pas comme les autres, Oiseau-Bleu, et d'un pâtissier un peu sorcier. Car dans cette boutique vraiment banale en apparence, on confectionne des gâteaux aux pouvoirs étonnants qui sont vendus sur internet. Mais attention! N'oubliez pas que la magie peut toujours se retourner contre vous."

De la bouffe et de la magie. Comment aurais-je pu résister à une telle promesse? Pourtant, "Les petits pains de la pleine lune" m'a surprise par sa noirceur. Le héros mène une vie difficile, et sa rencontre avec le magicien créateur de gâteaux qui changent le cours des choses va lui apprendre qu'on ne peut rien faire pour modifier son destin - voire qu'en essayant, on réussit juste à aggraver la situation. "La plupart des gens acceptent ce que la vie leur réserve: les blessures, la perte de leur logement, les conflits. Aussi me suis-je abstenue d'assaisonner mon roman de notes optimistes, comme la guérison, la réconciliation ou l'espoir en l'avenir", écrit l'auteure à la fin de son roman. Euh. OK. C'est donc un peu le contraire d'un feel-good book. Pourtant, je l'ai lu très vite et beaucoup aimé, sans doute pour son côté fantastique qui m'a fait visualiser des personnages et des décors sortis tout droit d'un manga de Clamp. Malgré des événements dérangeants, le mélange de sordide et de merveilleux m'a laissé en bouche un goût sans doute aussi particulier que celui des étranges pâtisseries de Wizard Bakery. Une lecture à part.

7 commentaires:

Manon (dee-dum) a dit…

Il me tente beaucoup ! Allez hop je l'ajoute à ma PAL !

Heroysa Monster a dit…

J'aime beaucoup la littérature japonaise "asiatique", il y a toujours un univers assez spécial, qui te transporte ailleurs et te fait réfléchir sur la vie.

Je vais certainement le rajouter à ma PAL.

Londoncam a dit…

Tu sais que tous les livres que j'ai emmenés lors de notre voyage en Indonésie m'ont été inspiré par tes critiques de livres ? Ton blog est devenu ma source principale d'inspiration lorsque je suis en recherche de nouvelles lectures... et je ne suis jamais déçue. Merci !

lecridulapin a dit…

Gâteaux, histoire sombre, fantasy et une touche de Clamp : ça me donne bien envie ! Je le prendrai dès que j'aurai viré 2 ou 3 livres de ma PAL. *optimiste*

Merci pour ta critique :D

Anonyme a dit…

Merci de nous faire partager ton avis. Tu m'a vraiment donné envie de lire. Livre commandé a la fnac ds les 2h mdr !!

Ton blog, est super, ne changes rien. Merci

Sarah

Alice a dit…

Sans vouloir verser dans les clichés, je trouve les productions coréennes toujours un peu tordues. Une histoire qui commence bien et hop, ça déraille très vite (inceste, vengeance...).
Ce titre m'intéresse malgré tout beaucoup :) on verra l'état de ma PAL vers Noël.

Bretonne a dit…

Bien, bien, bien. Donc j'ai commandé ce livre (dont ma libraire pourtant géniale n'avait jamais entendu parler, rien que pour ça merci pour ton blog). Le problème qui va donc très prochainement se poser avec acuité, c'est celui de l'équilibre de ma, en plutôt mes, PAL, déjà en équilibre bien instable....