mardi 15 octobre 2013

Où je me lance dans la broderie pas mémère


A force d'admirer les créations de mes copines brodeuses, j'ai eu envie de me lancer à mon tour. Depuis des mois, je rumine l'idée d'un portrait du Capitaine Bisou (mon alter ego de bédé, en tenue de pirate), mais il faudrait que Chouchou me dessine le modèle, et il est super occupé en ce moment. J'ai donc décidé de faire plus simple pour commencer, et de tenter un des petits tableaux pas ringards de Subversive Cross Stitch

J'ai commandé mon kit début août; il m'a été envoyé début septembre - heureusement que je n'étais pas pressée. Je me suis lancée vendredi soir dans le cadre du challenge anti-morosité #12: "Essayez une activité nouvelle". En deux heures, j'avais brodé la petite phrase. Le lendemain après-midi, il m'a fallu environ 1h30 pour la guirlande de fleurs et l'oiseau de droite. Dimanche matin, enfin, j'ai terminé le second oiseau en 1h. Soit un total de 4h30 pour ce petit ouvrage. Clairement, la broderie est affaire de patience...




N'empêche que ça a été le coup de foudre. Ca n'avance pas vite, mais j'adore le côté "carré" du point de croix, cette impression de dessiner avec des pixels. Et on trouve vraiment des modèles sympas sur internet de nos jours. Par exemple, cette petite merveille que j'ai attaquée hier dans le train. 3h pour broder READ A FUCKI. Je ne dirais pas que je n'ai pas vu le temps passer du tout, mais au moins j'ai eu l'impression de ne pas le perdre. Je tiens peut-être enfin l'activité qui me fera arrêter de râler contre ces longs voyages!

Après, il va falloir trouver les cadres adéquats pour mettre mes "oeuvres" en valeur... 

12 commentaires:

Isa a dit…

Tu verras, quand tu auras pris le coup de main, ça ira un peu plus vite. (Même si ça reste une affaire de patience, on est d'accord. Notamment quand il faut remplir ta toile de looooongues lignes d'une même couleur, pour faire un ciel par exemple.) Après, je te rejoins sur les cadres, c'est pas évident d'en trouver des jolis (et des modernes). Et puis, selon la grandeur du tableau, ça peut coûter un bras... Du coup, je brode souvent pour les autres, et à eux d'encadrer la broderie ensuite ! ^^

elmaya a dit…

Ah oui, j'ai eu une longue période "point de croix", le problème c'est de savoir que faire de ses ouvrages ensuite... ^^

Ce qui est formidable, c'est la multiplicité des styles d'ouvrages, on est sûr d'en trouver à son goût !

fedora a dit…

j'ai jamais testé la broderie... je dois être complètement hermétique aux travaux d'aiguilles... par contre, pour les cadres, il n'y en a peut-être des sympas à prix abordable chez ikéa

Ms Brown a dit…

J'adore ! Des mois que j'aimerai me lancer mais tout semble se liguer contre moi. Chaque fois que je vais à la mercerie, pour acheter un tambour, elle est fermée et lorsque je tombe sur un kit qui me plaît, il n'est pas disponible...

Mais je vais redoubler d'effort, parce que j'adore ce que tu as fait...

Pour le cadre, j'avoue que j'aime bien lorsque le travail est simplement entouré du tambour... pourquoi pas customiser un tour de tambour avec de la peinture, en crochet, paillettes, etc...

ARMALITE a dit…

Tu vas rire: je n'ai pas utilisé de tambour! Ca empêche de garder l'aiguille sur le devant du travail en piquant vers le bas et en ressortant vers le haut dans le même geste, ce qui double le temps de travail... voire plus, vu que quand on pique par dessous on ne voit pas ce qu'on fait et on tâtonne forcément davantage. Par contre, comme encadrement, oui c'est sympa... mais plutôt pour des motifs ronds que rectangulaires.

Isa a dit…

Au début, j'étais comme toi, je n'aimais pas les tambours. Aujourd'hui, je ne saurais plus m'en passer parce que ça permet de tendre le tissu et de faire des points plus serrés et plus réguliers (même si les tiens ont l'air très bien sur ce que j'en ai vu). Tu verras, de toute façon, avec la pratique, tu ne tâtonneras plus (avec ou sans tambour. Le geste deviendra tellement automatique que tu pourras presque le faire à l'aveugle.

ARMALITE a dit…

Je crois que je brode aussi serré que je crochète ^^

Ms Brown a dit…

Je vais passer à la mercerie demain... il faut !

Et si je trouve un tambour tant mieux et sinon, tant pis, maintenant, je sais que je peux faire sans ;)

Merci !

undecoratedwall a dit…

C'est très joli :)
Et ces broderies irrévérencieuses sont délicieuses !
J'aime bien l'idée de travailler sa patience et sa précision dans ce travail, mais je ne saurais pas que faire du résultat. Les murs de la maison sont déjà bardés de cadres et d'affiches. Enfin, j'dis ça, j'sais même pas bien coudre un bouton de pyjama.

ARMALITE a dit…

Ah oui, mais ça n'a rien à voir la couture (je suis nulle aussi). Le point de croix, y'a besoin d'aucune compétence et d'aucun talent particulier, faut juste passer un fil dans un trou préexistant! La seule qualité necessaire, c'est de la patience.

Mlle Funambuline a dit…

Encore une fois, c'est de ta faute... http://funambuline.blogspot.ch/2013/12/TARDISaupointdecroix.html ;-)

ARMALITE a dit…

Forcément.