jeudi 31 octobre 2013

Mes 7 objectifs d'octobre: bilan





1. Tester le cours de tai chi près de chez moi
Sur le papier, c'était idéal: salle située à 150m de notre appart, cours le lundi soir entre le moment où Chouchou rentre du boulot et celui où on dîne habituellement, tarifs raisonnables... Dans la pratique, le lieu était archi déprimant; je n'ai pas du tout accroché avec le prof, et bouger à un centimètre de l'heure, je trouve ça d'un ennui mortel. Pas pour moi, donc.
Taux de réussite: 100%

2. ...et la salle de sport de Chouchou
Les cours susceptibles de m'intéresser sont le lundi et le jeudi. Entre les vacances à Venise, le temps passé à Monpatelin, la conférence TEDX et le boulot, je n'ai pas eu de disponibilité avant aujourd'hui. Je vous en reparle dans un billet séparé.
Taux de réussite: 100%, sur le fil du rasoir. 

3. Réaliser mon premier ouvrage au point de croix
Fait, et visible ici. Dans la foulée, j'en ai réalisé un deuxième beaucoup plus grand, puis attaqué un troisième. Je crois que je suis accro à la broderie. Et que je vais probablement prendre un cours pour apprendre autre chose que le point de croix, vu la quantité de modèles qui me font de l'oeil.
Taux de réussite: 250%!

4. ...et un cadeau d'anniversaire un peu spécial
Fait, et visible ici
Taux de réussite: 100%

5. Distribuer 20 cartes "Si vous attendiez un signe..."
Idée initiale développée ici, cartes montrées . Plutôt que de les glisser dans les boîtes à lettres ou sur les pare-brise comme j'en avais initialement l'intention, et de courir le risque qu'elles soient jetées sans un coup d'oeil car considérées comme de la pub, j'ai eu l'idée de les cacher à l'intérieur de livres que j'avais aimés à chacune de mes visites dans une librairie. Si vous êtes client de Filigranes ou de la Fnac la plus proche de Monpatelin, peut-être en trouverez-vous une dans un de vos prochains achats! Ce système de distribution me permet de faire une opération groupée dont les résultats s'étaleront dans le temps; de plus, il me semble que les gens qui lisent seront plus sensibles à ce message que la moyenne. Ca m'amuse énormément, et il n'est pas impossible que je commande d'autres cartes une fois arrivée à la fin de mon stock. 
Taux de réussite: 100%

6. Trier le bazar sous mon lit
Au départ, j'avais en tête le lit de Monpatelin, mais Chouchou m'a fait remarquer que celui de Bruxelles était assez encombré par mes merdouilles lui aussi. Dans les deux cas, j'ai finalement trouvé beaucoup moins de choses que je ne le pensais, et j'en ai éliminé une bonne partie. L'opération "simplification par le vide" se poursuit lentement...
Taux de réussite: 100%

7. Essayer de me faire un chignon avec un beignet
J'ai essayé à l'arrache, sans miroir et sans méthode particulière, un après-midi où j'avais les cheveux sales, la flemme de me les laver et quand même besoin de sortir. En une minute trente, j'avais obtenu un résultat tout à fait potable. Je sens que ça va devenir ma coiffure par défaut des jours de canicule: c'est tellement plus joli que la pince crabe que j'utilise d'habitude pour relever mes cheveux quand je ne veux pas qu'ils me tiennent atrocement chaud!
Taux de réussite: 100%

Autres accomplissements: 
- La suite et fin du challenge anti-morosité, qui m'a pris beaucoup de temps à mettre en place. Les réactions ont été enthousiastes; je suis ravie et réfléchis déjà à un second challenge du type "Mettez de l'ordre dans votre vie" pour le printemps.
- L'esquisse d'un projet professionnel secondaire. Quelque chose d'à la fois viable, assez facile à mettre en place et hyper enthousiasmant (bien qu'à mon avis peu lucratif: nul plan n'est parfait). La réalisation sera pour 2014.
- La résiliation de mes cartes Printemps et Galeries Lafayette. Même si je ne les utilisais pas comme cartes de crédit, elles m'encourageaient à dépenser des sous inutilement dans ces enseignes. C'est un petit pas supplémentaire sur le chemin de la déconsommation.

5 commentaires:

Annick a dit…

C'est comment un chignon avec un beignet? J'en ai marre du chouchou dans mes cheveux quand il fait chaud où que je dois les ramasser. Merci.

Nairo a dit…

Bravo ! Je serai ravie de tester le challenge du printemps, j'en ai grand besoin (en espérant avoir réussi avant aussi :P )

elmaya a dit…

Ma foi, je crois qu'un tel challenge au printemps serait loin d'être inutile... et si j'en juge par celui-ci, sûrement efficace !

Bon, je vais voir le coup du beignet...

fedora a dit…

après ce challenge anti morosité, je suis impatiente de découvrir celui du printemps ! le thème me botte bien aussi ! merci en tout cas, c'était vraiment une chouette initiative :)

cryingwall a dit…

Ouah, quels taux de réussite :)

J'ai un oncle prof de tai chi... je me suis mortellement ennuyée aussi à son "cours" improvisé. En plus, comme c'est mon oncle, bah j'étais tentée de lui parler de tout et de rien, mais pas à bouger à 3 à l'heure.

Ouaw, super idée pour les signes. Quel meilleur endroit que des pages de livres pour les disséminer...

Pour revenir au challenge, tu as mis combien de temps pour concevoir tout ça ? Pour les billets en eux mêmes j'imagine que c'était rapide, vu la vitesse à laquelle tu rédiges :) Mais quelle logistique !

Je suis pressée d'en savoir plus sur ton projet pro secondaire. ((Mais la traduction, c'est le plus beau métier du mooooooonde.))