vendredi 11 octobre 2013

Les machines interactives de Leonard de Vinci


La plus chouette expo de ce voyage, on l'a trouvée un peu par hasard, en traversant le campo San Barnaba un soir où on était bien crevés et où mes pieds menaçaient de se mettre en grève illimitée. Devant l'église se dressaient une aile en toile sur armature de bois et une affiche avertissant qu'à l'intérieur, on pouvait admirer des machines interactives reproduites à partir des écrits de Leonard de Vinci. Chouchou et moi étant tous deux de grands admirateurs du bonhomme, on ne pouvait pas manquer ça! 

Et de fait, cette exposition très bien conçue a été une pure source d'émerveillement. Dans la première partie, les grands principes de physique découverts par Leonard de Vinci (notamment, la manière de transformer une force rotatoire en force verticale ou horizontale, ou celle de démultiplier une force à l'aide d'un système de poulies) sont illustrés par des mécanismes tout simples que le visiteur peut actionner lui-même en tournant une poignée. Pour une ignare curieuse dans mon genre, c'était hyper instructif. Tout comme le fait de découvrir leurs applications pratiques, qui font entre autres de Leonard de Vinci le concepteur de la première bicyclette ou du premier automate. 




On passe ensuite aux plus remarquables et aux plus abouties de ses inventions pratiques, qui sont divisées en trois grands domaines: la guerre, l'hydraulique et le vol. La terre, l'eau et l'air. Outre son talent de peintre, Leonard de Vinci était un maître des éléments. Son portrait le plus connu le montre sous les traits d'un vieillard à la barbe et aux cheveux blancs; j'ai donc été surprise de calculer qu'il était mort à l'âge de 67 ans. Ce qui était une bonne longévité pour l'époque, mais quand on songe à tout ce qu'il a accompli, ça semble déjà difficilement faisable pour quelqu'un qui aurait vécu centenaire et qui serait resté très vert jusqu'à la fin... 


Cette bombarde multiple s'appelle en italien circumfolgore. 
Un bien joli nom pour un engin de mort...

Une étude pour le Christ parachutiste de la Sagrada Familia, peut-être? 


Eglise de San Barnaba
Campo de San Barnaba
Venise
Vaporetto ligne 1, station Ca' Rezzonico
Ouvert tous les jours de 9h30 à 19h30
Entrée: 8€

3 commentaires:

M'dame Jo a dit…

Je l'ai vue à Milan. J'ai beaucoup aimé - évidemment - mais c'était bien bien vendu pour la taille du truc.

elmaya a dit…

J'aurais adoré voir cette expo ! Je me rappelle avoir vu une mini-expo consacrée à Leonard de Vinci quand j'étais enfant, cela m'avait fascinée...

c-rendipity a dit…

Coucou, pas très loin de chez moi se trouve le Clos Lucé, sa dernière demeure. J'ai été fascinée quand j'y suis allée quand j'étais petite, il faudrait que j'y retourne tiens !

http://www.vinci-closluce.com/