jeudi 10 octobre 2013

Concours: "Notre secret"


Je ne sais pas comment vous parler de ce roman pour ados sans vous en déflorer l'intrigue. Rien que sa 4ème de couverture en dit beaucoup trop à mon goût. Sachez juste que ça parle de deux soeurs jumelles dont l'une disparaît dès le premier chapitre, et qu'il s'agit d'un thriller peut-être paranormal - mais peut-être pas. J'ai pris beaucoup de plaisir à le traduire parce que je voulais vraiment connaître la suite de l'histoire. J'ai vu venir le premier twist tout de suite, n'ai pas vraiment mis le doigt sur le second avant sa révélation et me suis laissée cueillir par celui de la fin, auquel j'ai trouvé une demi-douzaine d'explications possibles et radicalement différentes (objet d'un long débat par mail avec mon éditrice qui, au début, pensait même qu'il y avait une erreur...).

Bref, même si vous n'êtes plus une ado depuis longtemps, ce bouquin pourrait bien vous plaire. Et justement, j'en offre un exemplaire à l'une de mes lectrices. Laissez-moi, au plus tard mardi 15 octobre à 23h59, un commentaire pour me dire si vous auriez adoré avoir une soeur jumelle ou si ça aurait été un cauchemar pour vous. Incluez une adresse mail où vous joindre, ou pensez à revenir voir le résultat du tirage au sort le mercredi 16 octobre: la moitié des gagnantes de mes concours ne se manifestent jamais, et je n'ai aucune moyen de les joindre... Envoi uniquement en France métropolitaine (dans la foulée du tirage au sort) ou en Belgique (vers le 25 octobre). Bonne chance!

21 commentaires:

Fraggle a dit…

Bonjour, je tente ma chance pour ce concours, l'histoire et l'intrigue ont l'air sympa ! Pour ma part je n'aurai pas aimé avoir une soeur jumelle... en revanche j'aurai aimé avoir un frère jumeau ! Histoire de partager quelque chose d'intense avec quelqu'un de son âge, et de comprendre le sexe masculin au fur et à mesure de notre avancée dans la vie !
fraggle85@orange.fr

Elucubrations a dit…

Je crois que ça me plairait beaucoup d'avoir une soeur jumelle. Avec la légende de la connexion spéciale qu'ils ont entre eux, j'avoue que je suis très curieuse.

plumedange a dit…

oucou
je joue avec grand plaisir j'adore lire et je suis une ado attardée
par sure que j'aurais aimé avoir une jumelle j'ai eu bien du mal a accepeter un petit frère....
merci bcp
voici mon mail: chloe.soudan@hotmail.fr

winea a dit…

J'aurais bien aimé avoir une soeur jumelle, principalement par curiosité : voir les différences et similitudes dans notre comportement, nos goûts... Et aussi pour pouvoir faire des blagues à mes amis en me faisant passer pour elle :)

winea (at) hotmail.fr

Anonyme a dit…

Coucou,

Ce livre m'intéresse vraiment, le descriptif que tu en fais me donne très envie de le lire ;-).

Alors... Une sœur jumelle... Why not? Quand je me mets la tête à l'envers je pourrais toujours dire que ce n'était pas moi (principe de la jumelle maléfique de Florence Foresti).

Merki,

Nath

nath672411@hotmail.com

Cécile de Brest a dit…

Je participe aussi !
Non, pas de sœur jumelle pour moi, j'ai déjà assez de mal à me supporter toute seule, pas besoin d'un double (qui n'en est pas forcément un, je te l'accorde, mais je ne préfère pas prendre le risque !!)

vanessouille mig a dit…

bonjour et merci a vous ; une decouvert le livre. moi j aurait aimer avoir une jumelle comme mes voisines . leur complicite complicité ma toujours fait envie . merci a vous vanessa

Surella a dit…

Cette fois, je ne peux pas ne pas participer: j'ai moi-même une sœur jumelle. Ayant vécu ensemble et de façon très fusionnelle (mêmes centres d'intérêts, mêmes amis etc.), nous avons éprouvé le besoin de nous séparer à l'âge de 20 ans pour vivre chacune nos propres expériences. Même si nous sommes géographiquement éloignés depuis plus de 10 ans, elle reste ma sœur, ma meilleure amie, la personne au monde que je connais le mieux. Jamais un mot plus haut que l'autre et le sentiment de pouvoir toujours tout partager et d'être toujours comprise.. C'est vraiment une expérience unique :) j'en profite pour te remercier Armalite pour le challenge anti-morosité que je suis assidument, quoique de façon silencieuse.

Nyah a dit…

Je remarque que j'ai bien aimé pas mal des livres que tu as traduits. Ca n'a pas manqué pour Les 13 reliques, non plus. Du coup, je tente ma chance avec plaisir afin de découvrir cette nouvelle lecture :)

Je n'ai jamais connu de jumeaux ou jumelles, et je trouve ça très intéressant comme découverte de point de vue.

Des bisous!!

Sabine a dit…

Je me demande si j'aurais aimé avoir une jumelle ou un jumeau, parce que d'un côté, l'entente doit être géniale, tout comme le fait de se créer un langage parlé seulement à deux (comme le font pas mal de jumeaux, apparemment), mais de l'autre, une telle relation ne serait-elle pas étouffante ? Est-ce que je ne me serais pas laissée emprisonner dans un rapport de force de type "jumelle forte, jumelle faible" ? En même temps, pas besoin d'avoir une jumelle pour se laisser enfermer dans un modèle relationnel plus ou moins malsain, ça peut arriver dans tous les cas de figure…

mmarie a dit…

Oh allez, je participe...

La gémellité, dans mon esprit, est à la fois fascinante et inquiétante. Elle ne fait pas partie de mes fantasmes quoique je sois très curieuse de cette indicible fusion.

NB - je n'ai pas de soeur jumelle mais suis née sous le signe des gémeaux ;-)
Et suis une inconditionnelle des Demoiselles de Rochefort.

Laure a dit…

Bonjour,
Je commente rarement, mais là le thème me parle.
Je suis jumelle avec un garçon. Je flirte avec les quarante printemps et je pense qu'il n'y a pas un jour de ma vie où je ne me suis pas sentie "deux": à avoir partagé 9 mois dans le même ventre, à m'inquiéter pour son bien être, à essayer de glisser dans une discussion dès que je peux que je suis jumelle avec mon frère.
Je me sens chanceuse et quelque part "exceptionnelle" de part cette gémellité.
Nous avons une petite particularité: certainement un peu à l'étroit dans le ventre de notre mère, j'ai le dessin de son pied sur l'aine et lui (un peu plus compliqué à gérer !) le dessin de ma tête sur sa cuisse.
Comme Surella, nous vivons à plus de mille kilomètres de distance depuis une quinzaine d'année; cela était nécessaire à notre épanouissement personnel. Il n'y avait pas assez de place pour d'autres.
Voilà tout. je suis donc ravie de participé à ton concours.
Ta photo avec ta couleur de cheveux et ton haut bleu me fait penser à une super-héroïne: un mélange de Fantomette et de la petite rousse dans Scoubidoo !

Ana a dit…

J'avoue faire partie de ceux qui sont assez fascinés par la gémellité. Et pour connaître des jumeaux, je sais que c'est une relation très intense. J'ai toujours eu l'esprit très indépendant, et je me demande ce qu'aurait pu donner une fusion dans ce genre...
Accessoirement, le livre a l'air sympa !

dola a dit…

Tiens si je tentais ma chance ! je suis très indépendante et pourtant j'aurais rêvé d'avoir une soeur jumelle( ou un jumeau), j'imagine une compréhension instinctive à demi-mots et une affection inconditionnelle..

ARMALITE a dit…

Laure: Fantômette était mon héroïne d'enfance, et le premier déguisement que je me suis fait :-) Pour le reste, dès que je me fais des tresses, j'ai droit à "Fifi Brindacier" ^^

Petite G a dit…

ah ben tiens, je me suis souvent dit que je n'aurais pas aimé avoir des jumeaux mais je ne m'étais jamais posé la question de savoir si j'aurais aimé avoir une jumelle... et en fait, je crois bien que oui, parce que je me suis souvent sentie un peu solitaire et incomprise étant enfant. merci de nous gâter, ta critique donneenvie de découvrir le livre !

draxdana a dit…

En grande fan de Dune j'aurais adorée avoir une jumelle et être rousse !!! Plus tard j'avais envie d'avoir des jumeaux. Mais maintenant que j'ai une fille je suis bien contente de n'avoir eu qu'un seul enfant !
;-)
Et le livre à l'air sympa.

Gabrielle a dit…

Bonjour !
Merci pour ce chouette concours ; la description que tu fais du livre est alléchante...
C'est difficile de s'imaginer avec une jumelle ! Cela a très certainement des attraits, comme le mystère de la connexion qu'il peut exister entre certains jumeaux, l'idée de n'être jamais seule et d'avoir quelqu'un qui nous comprend parfaitement... Vu comme ça, ça fait envie !

Wheely Wonka a dit…

Une de mes sœurs et moi n'avons même pas un an d'écart. Nous avons longtemps été comparées à des jumelles d'autant plus que nos vêtements ont été identiques pendant plusieurs années (merci Maman ^^).
Mais contrairement à ce qu'on peut penser, le fait d'avoir partagé toutes nos activités ensembles ne nous a pas rapprochées. Ça a probablement créé des frictions à cause des comparaisons constantes sur tous les points (relationnel, intellectuel, sportif et j'en passe).
"Pourquoi t'as ça (un copain) et pas moi (bon j'te le pique du coup) ?" ou "Pourquoi tu sais faire ça (exo de math) et pas moi (bon, j'suis trop nulle) ?"

Malgré notre légère différence d'âge, on n'a pas eu la relation privilégiée que peuvent avoir des jumelles.
Et aujourd'hui, j'ai même l'impression qu'on n'a pas eu la même éducation. C'est dire...

Bref, j'ai cette impression d'avoir grandi avec une jumelle mais sans avoir bénéficié des avantages. Un peu frustrant.

reginea a dit…

Bonsoir,

Je participe avec plaisir pour découvrir ce roman.

J'ai deux frères et lorsque j'étais jeune j'ai souvent souhaité avoir une sœur, car ils passaient leur temps à me taquiner et je pensais que seule une fille pourrait me comprendre, j'idéalisais alors beaucoup la relation que nous aurions pu avoir, si cette fille avait été ma jumelle, j'aurai eu une vraie complice et cela m'aurait ravi.

Merci pour ce concours

Belle fin de soirée
reginea
57kitty57(at)gmail(point)com

jerome69 a dit…

bonjour !

je joue avec joie !
j'aime bien ta question et peux y répondre facilement car j'ai un frère jumeau et c'est vraiment génial ! Nous sommes très complices et nous appelons au moins une fois par jour !
merci pour ce jeu et longue vie à ton blog

mon mail : jero69006(@)free.fr