samedi 12 octobre 2013

CHALLENGE ANTI-MOROSITE #13: Créez votre refuge secret





Je vous avais proposé un premier exercice de visualisation que je trouve particulièrement efficace, celui du moment parfait. En voici un autre, qui fait appel à votre imagination plutôt qu'à votre mémoire. 

- Isolez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangée.
- Si vous le souhaitez, allumez une bougie parfumée et/ou mettez une musique instrumentale douce pour vous aider à vous détendre. 
- Asseyez-vous dans une position confortable, dos bien droit, épaules baissées et menton parallèle au sol. 
- Fermez les yeux. 
- Concentrez-vous sur votre respiration un moment, le temps de faire autant que possible le silence dans votre tête. 
- Imaginez un endroit paradisiaque, un lieu idéal où vous vous sentiriez parfaitement protégée et en paix. Il peut se trouver en extérieur (forêt, prairie, montagne, plage...) ou en intérieur (une chambre avec un lit à baldaquin, une cuisine où règne une bonne odeur de nourriture, un salon avec un feu de cheminée...). Les règles de la physique normale ne s'y appliquent pas; cet endroit est exactement tel que vous le désirez, créé par vous pour répondre exactement à vos besoins. Il peut abriter des animaux, mais pas d'autres êtres humains.
- Détaillez-le autant que possible: couleurs, sons, parfums, toucher... 
- Visualisez-vous en train d'y évoluer ou de vous y reposer pendant une ou deux minutes. 

A quoi ça sert? 
Invoquez cette vision chaque fois que vous vous sentirez stressée, désorientée, tiraillée entre des émotions conflictuelles. Plus vous le ferez, moins cela vous demandera de concentration, et plus l'effet sera rapide. 

Quand vous aurez imaginé votre refuge secret, vous pourrez si vous le souhaitez nous le décrire dans les commentaires. 

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Chez moi, l'écriture parasite les exercices de visualisation. Mon esprit essaye de créer quelque chose tout de suite, je n'arrive pas à "lâcher prise" (m'avait-on dit après m'avoir fait essayer), me laisser porter.
J'essayerai le tiens, on ne sait jamais, mais je crains de pouvoir déjà te répondre sans même avoir esquissé un début d'exercice *Sourire crispé*

Mélusine

Filo a dit…

Voilà quelque chose que je fais depuis longtemps sans le savoir! Mon refuge secret, c'est une île déserte, j'ai commencé à en rêver quand j'ai eu des enfants.... Les enfants grandis, je n'en avais plus "besoin", mais depuis quelques temps, elle reprend du service !
Ensoleillée, comme il se doit, tropicale et fleurie,mer toujorus bleue et petit bruitage de vaguelettes tranquilles bien sûr, et dotée d'une vieille maison coloniale à balcon en colonades, avec (ô miracle) un conge qui s'auto-remplit (à ce détail on reconnait la ménagère toujours sur la brèche et qui aimerait bien faire une pause)Et surtout pas d'animaux, ni chien ni chat ni mari ni belle-mère (oups!)

elmaya a dit…

Besoin d'un vrai refuge parfois, en ce moment... une grotte, carrément, pas très grande, avec un lac souterrain (car l'eau m'apaise toujours)...

Ophélie Ducourant a dit…

J'essayerais plus cet exercice Mardi lors de ma journée de repos ce sera plus simple pour pouvoir vraiment trouvé un moment de calme ...
De tous tes challenges celui est pour un des plus difficiles car j'ai vraiment beaucoup de mal a lacher prise ...
J'espère réussir

biankacha a dit…

Ça en dit surement long sur ma personnalité, mais cet exercice fonctionne nettement mieux pour moi que celui du "moment parfait". Le moment parfait m'inspire toujours un sentiment de nostalgie, voire d'angoisse en pensant qu'il ne se reproduira plus (je ne dois pas faire l'exercice correctement ^^). Ici, imaginer un endroit hypothétique, et donc sans prise sur la réalité, me semble beaucoup plus accessible et surtout apporte l'effet de paix et de bien-être désiré.
Une chouette idée, et je te remercie de proposer plusieurs variations d'exercices de méditation. Utile et instructif !

Melle Mars a dit…

C'est rigolo cet exercice :) Chez moi, la clairière est devenue une île paradisiaque où la plage est en chamallow, parce que le sable, c'est pas si confortable^^

Solaena a dit…

C'est ce qu'on fait pour débuter une communication intuitive :)