lundi 2 septembre 2013

"Snaps: instantanés volés"


Après avoir trouvé, sur un marché aux puces, un album rempli de photos des années 40, Rebecca Kraatz s'est amusée à inventer une histoire aux personnes figurant sur les clichés. Ainsi est né "Snaps : instantanés volés", dans lequel s'entrecroisent les trajectoires d'une trentaine de Canadiens jeunes et vieux dont la vie va être, directement ou non, affectée par la guerre qui se livre en Europe.

J'aime beaucoup le principe du "puzzle" narratif, dans lequel le lecteur reconstitue au fur et à mesure la toile des liens unissant les divers personnages. J'ai également apprécié la grande variété de ton des portraits: certains donnent dans une poésie presque surréaliste, d'autres dans le romantisme plus ou moins tragique, tandis que d'autres encore exposent des situations et des sentiments bien peu glorieux. En revanche, j'ai eu beaucoup de mal à me faire au dessin, surtout celui des visages, ce qui a pas mal gâché mon appréciation globale de l'ouvrage.

Aucun commentaire: