vendredi 3 mai 2013

Notre première expérience avec Airbnb


Airbnb, c'est un site qui met en contact des voyageurs ne souhaitant pas se ruiner en hôtel et/ou ayant envie de contacts avec les autochtones, et des particuliers désireux de louer une chambre ou un appartement pour quelques jours. Comme je ne suis pas particulièrement sociable avec les inconnus, le couchsurfing n'est guère envisageable pour moi. Mais tout de même, cette année, Chouchou et moi souhaitions réduire notre budget vacances - d'autant que nos premiers déplacements à l'étranger devaient se faire dans des endroits où l'hébergement peut vite devenir ruineux. Nous nous sommes donc jetés à l'eau en prenant la précaution de sélectionner des appartements indépendants. Ainsi, pas besoin de faire la conversation à des étrangers hors les phases de remise des clés, mais possibilité de manger "à la maison" le soir au lieu de payer une énième note de restaurant, et confort d'un vrai wifi qui fonctionne souvent très mal dans les hôtels.  


Notre première expérience s'est déroulée à Brighton le week-end dernier. Pour 214€ (incluant la commission du site, une quarantaine d'euros environ), nous avions réservé pour 2 nuits un petit appartement de deux pièces + cuisine et salle de bain muni d'une place de parking privée et situé, selon l'annonce, à 15 mn à pied du centre de Brighton. Il était convenu avec notre logeuse que nous nous garerions devant sa résidence à notre arrivée en milieu de journée le vendredi, que nous descendrions en ville à pied et que nous la rejoindrions à 17h30 sur place pour la remise des clés et le tour du propriétaire. Premier problème: la "seule place de parking devant l'immeuble" qu'elle nous avait décrite comme la sienne n'existait tout simplement pas. Il y avait juste une allée où nous n'avons pas osé stationner de peur de gêner le passage et de nous faire mettre un sabot ou enlever la voiture par la fourrière (les Anglais ne plaisantent pas avec ces choses-là). Nous avons tenté de joindre notre logeuse sur son portable pour lui demander comment faire: elle n'a pas décroché et ne nous a pas rappelés. De guerre lasse, nous sommes descendus avec la voiture en ville et nous sommes garés dans un parking où 5h de stationnement nous sont revenues à... £25, soit environ 30€. Inutile de dire que nous étions légèrement blêmes. 


A 17h30, comme le tarif du parking n'augmentait plus entre 5 et 24h, nous avons décidé de laisser notre voiture en ville où nous comptions redescendre pour dîner, et nous sommes montés à pied jusque chez notre logeuse, ce qui nous a pris entre 30 et 40 minutes au lieu du quart d'heure annoncé. A notre arrivée, notre logeuse s'est répandue en excuses: elle avait oublié son portable au boulot et n'avait pas eu nos messages. Sa "place de parking" était bien dans l'allée devant la résidence, malgré l'absence de marquage au sol. Spontanément, elle a proposé de nous rembourser nos frais de parking en ville par Paypal. Puis elle nous a fait faire le tour de l'appartement qui était aussi charmant que prévu, plein de piles de bouquins, de poèmes et de dessins. A en juger le contenu de sa cuisine, elle aussi est très branchée alimentation saine! Le wifi fonctionnait parfaitement; les deux canapés du salon étaient moelleux à souhait, et la couette semblait bien douillette. Sur ce point, satisfaction totale. Par contre, au moment de retourner en ville à pied, j'ai commencé à grincer des dents genoux. 


Mais le plus beau, c'est qu'en rentrant vers 22h avec la voiture, nous avons trouvé la "place" de notre logeuse occupée par un autre véhicule! Nous nous sommes garés dans la rue puisque le stationnement y était gratuit jusqu'à 9h le lendemain matin. A 8h55 le samedi, cependant, l'autre véhicule - dont nous espérions qu'il appartenait à des visiteurs seulement de passage pour la soirée - était toujours là, et nous avons commencé à rouspéter ferme. Repayer un parking de ville au tarif exorbitant? Stationner sur la place vide d'un autre habitant de la résidence, à l'arrière de celle-ci, au risque que l'habitant en question revienne entre temps et fasse enlever notre voiture? Nous avons opté pour la deuxième solution et décidé de mettre sur le pare-brise un mot avec notre numéro de portable et celui de la logeuse au cas où il y aurait un problème. Mais nous n'étions pas contents du tout. La place de parking privée était, après "appartement indépendant", notre premier critère de choix quand nous avions sélectionné cet hébergement...


Au final, le temps que nous soyions prêts à redescendre en ville le samedi, vers 10h30, l'autre véhicule avait fini par repartir, et la suite de notre séjour a pu se dérouler sans stress. Nous avons pris le bus pour nous éviter un long aller et retour à pied. L'appartement était vraiment chaleureux et confortable; nous avons eu plaisir à y passer nos soirées, même si c'était très bizarre de dormir dans le lit d'une inconnue et d'évoluer parmi ses affaires personnelles largement exposées dans toutes les pièces. Notre logeuse, à vue de nez un peu plus jeune que nous et célibataire, est visiblement en quête de spiritualité et lit énormément de livres sur la fin de vie et l'attente de la mort. C'est sûrement une personne intéressante, et j'étais partagée entre l'envie de mieux la connaître et celle de l'engueuler pour son manque d'organisation. A sa décharge, elle est comme nous toute nouvelle sur Airbnb, et je pense qu'il s'agit d'erreurs de débutante plutôt que d'un manque de bonne volonté. Prochaine expérience en juin à Helsinki, où nous avons réservé un autre appartement indépendant dans un quartier animé du nord de la ville pour un tarif deux à trois fois moins élevé que celui d'une chambre d'hôtel convenable au même endroit. Pour voyager moins cher, il faut accepter quelques concessions... 

11 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est un peu cher. En prenant une réservation bien à l'avance, on peut facilement trouver des hôtels de standing à un prix plus intéressant.

ARMALITE a dit…

Certes, mais nous ne nous y étions pas pris "bien à l'avance".

My Little Discoveries a dit…

Je n'ai jamais testé, merci pour ton compte-rendu honnête! ;o)

Niña a dit…

Je tente pour la première fois (mais chez l'habitant) à Bologne dans 15 jours... j'espère que ça sera bien !

Et sinon, un "hôtel de standing", c'est bien gentil, mais y'a pas de cuisine... donc il faut aller au resto pour tous les repas, pas le choix.

Arielle a dit…

Je teste Airbnb pour la première fois début juin. Comme nous serons avec des amis, nous avons jugé plus judicieux de louer un appartement.

Isa a dit…

En voilà un super plan, je vais regarder si je peux avoir la même chose à Rome ! Merci :)

ARMALITE a dit…

Tu verras, le site est très bien foutu, avec plein de critères de sélection et une large gamme de prix.

mmarie a dit…

Je suis ravie de lire ton expérience et ton avis. J'en entends parler depuis un moment, j'ai déjà visité le site mais pas encore sauté le pas.
Détail pratique : la commission Airbnb est-elle due pour chaque location ou vaut-elle, par exemple, pour un an ?

ARMALITE a dit…

Non, elle est due pour chaque location et reste acquise à Airbnb même si tu annules ta réservation. Par contre, le prix de la chambre peut t'être remboursé pour toute annulation survenant plus de 24h avant le début de ton séjour (mais tu dois acquitter la totalité de la somme au moment de la réservation).

Stéphanie a dit…

Nous avions réservé par AirBnb pour aller à Miami, les avantages pour moi (surtout sur 15 jours comme nous l'avons fait) c'est entre autre les grosses économies faites sur la nourriture ! Moins "violent" sur un week-end surement mais en 15 jours avec 3 repas par jour, si chaque fois c'est resto ça devient très très cher. Et malgré tout je trouve qu'un appartement est beaucoup plus chaleureux après une longue journée qu'une chambre d'hôtel ou à moins de payer cher on se retrouve avec une chambre plutôt petite et une sdb. C'est bien pour dormir mais pour se détendre, préparer sa journée de balade du lendemain,... Moi j'aime moins. En plus mon compagnon est très difficile d'un point de vue alimentaire et les cuisines des apparts sauvent nos vacances tout simplement.
Le gros désavantage (par rapport à un Pierre et Vacances que j'ai beaucoup pratiqué avec mes parents) c'est que le proprio est moins disponible que dans les complexes mieux organisés.

Corinne (Couleur Café) a dit…

Nous pensons sérieusement choisir nos hébergements sur le site pour nos prochains voyages. Tout nous convient : les prix moindres, le choix des quartiers, le côté pratique (on peut cuisiner, on est comme à la maison, etc).