lundi 21 janvier 2013

DIY 3/52: Fard à paupières recyclé en vernis à ongles




Inspiration: Une recette de Charlène publiée dans le numéro noir de Paulette
Matériel: un vieux fard à paupières, un flacon de vernis transparent (celui-ci, de la marque Essence, a coûté royalement 1,69€), un mortier, un cure-dents, un bout de papier, un coton démaquillant, un peu de dissolvant
Temps de réalisation: 10 minutes

Ca doit bien faire 3 ans que je n'ai pas porté d'ombre à paupières, alors que j'en avais auparavant accumulé une collection insensée. Alors, quand j'ai vu cette idée de Frankenpolish ultra-simple et rapide, je me suis dit que je DEVAIS essayer. 

J'ai choisi un fard MAC Mineralize appelé Blue Flame, un très beau bleu irisé que je n'aimais pas porter sur les yeux à l'époque car je trouvais qu'il faisait trop de chutes. A l'aide du cure-dents, j'en ai gratté environ la moitié dans mon mortier, et je l'ai réduit en poudre aussi fine que possible. 

J'ai pris mon flacon de vernis transparent, et j'en ai vidé une petite partie pour faire de la place au fard. J'ai essuyé le goulot avec un coton imbibé de dissolvant afin d'éviter que le bouchon se retrouve collé au flacon.

J'ai confectionné un entonnoir en roulant le bout de papier, et je l'ai introduit dans le goulot ouvert du flacon de vernis. J'ai versé le fard à paupières dedans (et j'ai bien dû en gaspiller la moitié entre ce que j'ai foutu à côté et ce qui est resté collé au fond du mortier). 

J'ai pris le cure-dents et touillé soigneusement le contenu du flacon pour mélanger vernis et fard. De nouveau, j'ai nettoyé le goulot avec du dissolvant, puis j'ai fermé le flacon et secoué vigoureusement. 

Enfin, j'ai appliqué. La première couche était inégale et pas opaque du tout, mais dès la seconde, j'ai obtenu une bonne couvrance et une couleur absolument magnifique (à laquelle ma photo ne rend évidemment pas justice). Le temps de séchage m'a paru être celui d'un vernis normal, ou peut-être un poil plus long. 




Concernant la tenue, je ne l'ai gardé qu'un peu moins de 2 jours, mais il n'a pas bougé dans ce laps de temps. Le moment venu de l'enlever, il est quasiment parti en pellicule entière, comme un peel-off, et j'ai ôté le reste au bain dissolvant Sephora sans aucun problème. Par contre, au fil des jours, le fard tend à se séparer du vernis transparent; il faut donc agiter le flacon avant chaque nouvel usage.

Je trouve cette idée formidable pour recycler de vieux fards, se créer une couleur perso en mélangeant deux voire trois d'entre eux, ou assortir la couleur de ses ongles à celle de ses yeux. Et je me dis que si, au lieu d'un simple vernis, on utilise un soin transparent comme base (un durcisseur, par exemple), on doit obtenir un chouette 2-en-1...


11 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

Si tu veux, j'échange tes fards contre des vernis: je mets quasi tous les jours les premiers et jamais les seconds !

Isa a dit…

C'est effectivement une super idée ! Et ce bleu est magnifique :)

Marie a dit…

Excellent idée pour ne pas jeter d'anciens fards !!!

mmarie a dit…

Comme Miss Sunalee, je porte largement plus de fards que de vernis. Ce qui ne m'empêche pas d'admirer tant la prouesse que le résultat !
(Ce fard MAC j'en ai la version noir/doré, et je m'en sers souvent ;-))

funambuline a dit…

Avec les Frankenpolish, que ce soit des mélanges de différents vernis ou créé avec des FàP, je recommande 2 choses pour les améliorer et augmenter leur durée de vie :
- ajouter quelques gouttes de diluant (PAS DISSOLVANT) pour que le vernis ne sèche pas trop vite (il est souvent resté un temps relativement long ouvert)
- ajouter une ou deux petites billes métalliques (on les trouve sur des sites de DIY de vernis ou simplement dans les rayons vaisselle, ce sont les petites billes qui servent à nettoyer les carafes de vins), ce qui rend le vernis beaucoup plus facile à mélanger !

Je connais ce FàP, ce vernis doit être sublime !

ARMALITE a dit…

Là pour le coup, comme il s'agit d'un flacon de vernis neuf acheté exprès, le diluant n'était pas nécessaire, mais si j'avais eu des billes sous la main, oui, ça aurait été une bonne idée d'en ajouter!

Anonyme a dit…

Ah mais c'est sympa comme idée,tiens je vais essayer...faut juste que je trouve une alternative au mortier,vu que j'en ai pas.
Qu'est-ce qui a fait que tu es passée de tonnes de FAP (jmen souviens en plus,tu avais carrement une valisette,je crois) à rien du tout? Moi je suis juste passée de un peu à rien du tout aussi (en FAP) remarque.

Anneso

ARMALITE a dit…

C'est ma façon de fonctionner... Je suis à fond dans un truc pendant un certain temps, puis presque du jour au lendemain, ça cesse complètement de m'intéresser.

nelly p a dit…

C'est marrant, ce billet m'a fait penser à ça : un article sur le recyclage de produits de bauté
http://www.hellocoton.fr/to/9O5f#http://labeautyparesseuse.blogspot.com/2011/03/recycler-ses-cosmetiques-nuls-ou.html

Miss Sunalee a dit…

et donc je viens d'apprendre que les carafes de vin peuvent se nettoyer avec de petites billes !

dola a dit…

Je trouve l'idée épatante , comme toi j'ai des fards à paupière qui dorment dans un coin ( peu ou prou pour les mêmes raisons d'ailleurs).