jeudi 10 mai 2012

Sous les nuages de Saint-Malo


"C'est très vite fait d'aller en Bretagne, m'avait dit Chouchou du temps où il tentait de me convaincre d'aller passer des vacances là-bas. 4h30 de voiture depuis Bruxelles, et hop, on y est." En réalité, en comptant les inévitables bouchons pour sortir de Bruxelles et la pause-déjeuner du midi, il nous aura fallu huit bonnes heures pour rallier Saint-Malo hier. Huit bonnes heures pendant lesquelles, lorsque je n'étais pas en train de conduire, j'ai progressé dans ma lecture de "A feast for crows" et demandé cinquante fois: "C'est encore loin grand Schtroumpf?". Et lorsque nous sommes enfin arrivés au Manoir de la Baronnie où nous avions réservé pour deux nuits, le propriétaire avait paumé notre réservation. 

Mais tout est rentré dans l'ordre très vite, et après un rapide passage dans notre jolie chambre (que je vous montrerai plus tard), nous avons pu repartir vers l'Intra-Muros: la partie historique de la ville qui fait face à la mer et à laquelle on accède par huit grandes portes taillées dans une muraille de pierre. Une géocache était dissimulée près de chacune de ces portes. Nous avons donc entrepris d'en faire le tour. Avant la fermeture des magasins, j'ai pu commencer mon stock habituel de cartes postales et de magnets, acheter un T-shirt de pirate pour Attila dont ce sera l'anniversaire lors de mon prochain passage à Toulouse, et puis aussi des rillettes de merlu et un sac de grandes galettes au beurre. 




Le ciel était d'un gris tourmenté et il y avait pas mal de vent, mais il ne faisait pas très froid et surtout il ne pleuvait pas: le temps idéal pour se balader sur les remparts et regarder la baie à marée basse en soupirant que quand même, la Bretagne, c'est bien joli. Je ne suis pas sûre que les photos que j'ai prises rendent justice à la beauté du lieu. C'est que j'ai tendance à me focaliser sur les détails alors qu'ici, le paysage s'ouvre trop grand pour que le regard l'embrasse d'un seul coup. Nous avons déniché quatre caches, eu la flemme de descendre en chercher une autre repérée d'en haut, et échoué à en localiser deux autres. 

Après quoi, la nuit commençant à tomber et la pluie avec elle, nous avons opéré un retrait stratégique vers une crêperie-brasserie à la devanture rose répondant au doux nom de "La Licorne"... dont je vous reparlerai dans un billet ultérieur, car elle proposait un burger breton! Nous sommes rentrés dans notre chambre d'hôtes vers 21h30; nous nous sommes préparés un thé à la menthe et avons descendu MacBook et iPad dans le grand salon, seule pièce de la maison d'où l'on capte le wifi. Coucher un peu après minuit, fatigués mais très heureux de ce premier aperçu. 

9 commentaires:

Vanette a dit…

4h30 pour aller en Bretagne ??? LoL
Il n'a pas trop le coup d'oeil, Chouchou ! ^^
En train, il faut plus de 8h30, et en voiture, avec les arrêts repas/pipi, ma belle-famille met +/- 10 heures pour venir de Brest.
Maintenant, c'est clair que c'est joli... j'ai de plus en plus l'intention de quitter ma Belgique pour sa Bretagne. :)

sara a dit…

Généralement, nous mettons 6 heures pour aller à Rennes. Mais nous ne nous arrêtons pas pour manger :o)

Emilie Sunny a dit…

Saint-Malo....j'aime beaucoup, j'ai hâte de découvrir tes autres billets à ce sujet :-)

Anonyme a dit…

Saint malo intra muros, c'est bien plus joli quand il ne fait pas beau :-)
Si j'avais connu la destination plus tôt j'aurais donné quelques conseils de restaurant, mais là il doit être trop tard pour cela...

isabelle a dit…

de Versailles , nous mettons 4h30 pour rallier Dinard en face de st malo !
Dinard où nous serons la semaine prochaine
c'est un coin qui me fait respirer!!

Cécile de Brest a dit…

De mon coin de Picardie à 44 km au nord de Paris, nous mettons 8 h à rallier Brest... Et une fois, on a mis 10 h, c'était l'enfer !!!!
Bon séjour en Bretagne !

Mayla a dit…

Ah Saint Malo, une de mes villes préférées. Elle est vraiment belle et on prend plaisir à y déambuler.
Il y a une maison d'armateur que l'on peut visiter avec les commentaires du propriétaire des leiux. J'ai appris plein de choses sur la vie à cette époque-là ( notamment le sens d'origine de "en deux coups de cuiller à pot") et cet homme rend tout ça très vivant.
je te conseille d'y aller ce n'est pas loin de la rue Surcouf si je ne m'abuse.

Sam a dit…

Il est marrant de noter que, étant lecteur journalier de ton blog, j'ai passé 4 jours en Juillet dernier au manoir de la baronnie afin de faire un rapide tour de St Malo et ses environs.
Heureux de revoir ces paysages et notamment cette vue à marée basse du petit fort.
D'un point de vue gastro, je te conseille si ce n'est pa trop tard le restaurant Tanpopo (intra-muros). Une cuisine japonaise revue avec les produits locaux ... à se damner.

ARMALITE a dit…

Sam: très contente du manoir de la Baronnie auquel je consacrerai prochainement un billet. Nous avons bien testé un japonais intra-muros, mais il s'agissait du Kanazawa (où nous avons très bien mangé pour pas très cher).